« Enquête d’action » du 22 septembre 2023 : ce vendredi soir sur W9 « BRAV-M : brigade de choc en première ligne »


ANNONCES

« Enquête d’action » du 22 septembre 2023 : sommaire et reportages de la semaine. Ce vendredi soir, nouveau numéro de votre magazine « Enquête d’action ». À suivre dès 21h05 sur W9 ou sur 6PLAY pour le replay. Cette semaine il a pour thème « BRAV-M : brigade de choc en première ligne ».

« Enquête d'action » du 22 septembre 2023
© Christophe LARTIGE/M6/W9

ANNONCES

« Enquête d’action » du 22 septembre 2023

La BRAV-M telle que vous ne l’avez jamais vue ! Les caméras d’Enquête d’Action ont pu suivre au plus près, pendant plusieurs mois, cette unité d’élite à la sélection implacable. Créée en mars 2019 par le Préfet de police Didier Lallement pour lutter contre les débordements lors des manifestations, cette brigade impressionne autant qu’elle suscite des critiques.

180 femmes et hommes équipés de casques intégraux, circulant en binômes sur des grosses cylindrées : impossible de ne pas remarquer cet escadron de policiers à moto lors des manifestations parisiennes. Ils interviennent lorsque les rassemblements dégénèrent, agissant de manière spectaculaire pour maîtriser les casseurs. Leur atout : une réactivité et une mobilité à toute épreuve.


ANNONCES

Ils ont fait parler d’eux lors des manifestations contre la réforme des retraites au printemps 2023, lorsque des tensions ont éclaté dans les cortèges. Des manifestants leur reprochent un usage excessif de la force, notamment des coups portés sur des personnes déjà maîtrisées ou ne présentant aucune menace. Exceptionnellement, des policiers de cette brigade ont accepté de parler à visage découvert, alors qu’on les voit habituellement casqués, masqués et armés.

Nous suivrons Sophie, l’une des rares femmes de l’unité. À 24 ans, elle est en première ligne lors des affrontements avec les casseurs. Pas question de faiblir face à la violence de certains manifestants, même si son entourage a souvent peur pour elle.

Paul, lui aussi, fait partie de la BRAV-M. Il est chef adjoint. À chaque rassemblement, il doit essuyer toutes sortes de projectiles. Mortiers, tête de pioche, parfois même hache de bucheron, le danger est partout…

Avec leur commandant, ils se retrouveront au plus près de l’ultra violence de certains casseurs. Ils devront éteindre l’incendie d’une banque. L’un de leur collègue prendra feu. Une situation extrême à laquelle ils doivent savoir réagir. Pour ça, ils s’entraînent plusieurs fois par an en région parisienne : simulation de maintien d’ordre, lancers successifs de grenades de désencerclement, appelées GENL, exfiltration d’un individu séquestré…
Enfin, ils réagiront aux récentes bavures de l’unité qui ont fait la une des médias : enregistrement audio dans lequel les policiers menacent et insultent les manifestants, coups portés à des manifestants sans raison apparente… Depuis le mouvement contre la réforme des retraites, au moins deux policiers de la BRAV-M sont sous le coup d’une enquête judiciaire. Comment de telles dérives ont-elles pu se produire ?

Un document exceptionnel sur la brigade de police la plus controversée de France.

« Enquête d’action » en replay

« Enquête d’action » c’est aussi en streaming vidéo puis replay sur 6PLAY/W9.


Annonces