« Ici tout commence » du 26 septembre 2022 : Lisandro menace David (résumé en avance, complet et détaillé de l’épisode ITC n°495)


ANNONCES

« Ici tout commence » du 26 septembre 2022. Pour les plus impatients des fans, voici ce qui vous attend dans l’épisode de ITC qui sera diffusé ce lundi soir dès 18h30 sur TF1

« Ici tout commence » du 26 septembre 2022
capture écran TF1

ANNONCES

« Ici tout commence » du 26 septembre 2022

L’essentiel de cet épisode

* Claire demande le renvoi de son fils qui a demandé à ses élèves de tester la multi cuisson au braséro en plein soleil.


ANNONCES

* Tony fait un test de paternité à la demande de Kelly.

* Charlène veut monter la brigade contre AnaÏs. N’y parvenant pas, elle va voir Lisandro pour lui apprendre qu’Anaïs laisse sa brigade pour aller traîner avec David. Lisandro menace alors David de le faire renvoyer s’il ne laisse pas sa petite amie tranquille.

Résumé complet et détaillé

Emmanuel remet louis en place

Louis fait travailler le braséro les premières années en pleine chaleur. Il attend d’eux, une entrée et un plat en multi cuisson et cet exercice est noté. Solal est soulé, il aurait voulu travailler sur quelque chose de plus technique. Louis lui fait remarquer que sa pastèque est cramée, tout comme son poulpe. Solal devra donc rester à la fin du cours pour recommencer.

Solal se réveille en sursaut et se dépêche d’aller à son prochain cours. Claire lui fait remarquer qu’il peut arriver en avance et qu’un cours se prépare. Solal le sait et lui explique qu’il n’a pas eu le temps de manger. Il avoue qu’il était tellement fatigué qu’il s’est posé 2 minutes et s’est endormi, c’est lui qui a mal géré. Claire lui demande de se ménager et lui rappelle que la cuisine est une course de fond et non un sprint. Ca aussi, Solal le sait mais certain cours sont plus exigeants que d’autres. Claire comprend qu’il s’agit du cours de son fils. Elle apprend ainsi que Louis lui a fait payer le fait qu’il s’est plaint de devoir cuisiner en plein soleil et dans l’amphithéâtre, la cuisson au braséro. Claire se doute que son fils a obligé Solal a refaire l’exercice après le cours. Solal confirme qu’il a passé 2 heures de plus sous le soleil et au dessus des flammes. Claire va faire remonter l’information et rassure Solal en lui disant que cela ne se reproduira plus.

Claire va voir Antoine et Emmanuel. Pour elle, il ne faut plus laisser Louis maltraiter les élèves et le virer. Antoine reconnait que ce n’est pas malin d’avoir fait travailler 4 heures en plein soleil mais virer le prof est excessif. Antoine remarque que Louis est investi et veut tirer le meilleur des élèves même en utilisant des méthodes douteuses. Il a l’impression que Louis a trouvé sa voie dans l’enseignement et se demande s’il n’a pas un problème de légitimité au poste de prof puisqu’il n’est entouré que de personnes avec beaucoup plus d’expérience. Emmanuel n’est pas d’accord avec ce dernier point. Louis ne s’est jamais étouffé avec la modestie et ce n’est pas la première fois qu’il enseigne. Antoine est plus indulgent et pense qu’il faut juste tempérer les ardeurs de ce jeune prof. Il propose donc aller lui parler. Emmanuel sait que ça ne servira à rien. C’est donc lui qui ira voir Louis pour l’avertir que s’il n’arrête pas ses conneries, il sera viré.

Emmanuel demande donc à Louis ce qui lui est passé par la tête. Il lui répond qu’il essaye de tirer le meilleur parti de ses élèves comme son maître, le grand chef Teyssier. Emmanuel n’apprécie pas que Louis se compare à lui. Louis finit par expliquer qu’il était obligé de recadrer Solal qui a contesté son autorité. En plus, son plat était raté. Après tout, Louis n’a fait qu’appliquer les méthodes d’Emmanuel en faisant recommencer l’exercice à Solal. Le directeur lui répond qu’il pousse ses élèves à l’excellence et non à l’accident. Il prévient Louis qu’à la moindre connerie, il dégage.

Tony est-il le père de Kelly ?

Kelly demande à sa mère si Tony est son père. Laetitia lui que non. Elle lui a déjà dit que son père s’appelle Thomas. Mais pour Kelly tout comme pour Tony, il y a un doute sur les dates. Pourtant, Laetitia a déjà expliqué à Tony qu’il n’est pas le père de Kelly. Cette dernière doute toujours. Laetitia couchait avec Tony et Thomas, mais pour elle, comme ça n’a duré que 2 semaines avec Tony, c’est forcément Thomas le père de sa fille. De plus, elle avait des rapports protégés avec Tony. Kelly n’en démord pas, les accidents peuvent toujours arriver. Elle avance aussi que les préservatifs ne sont pas surs à 100 % puisqu’elle est tom bée enceinte. Cette discussion agace Laetitia qui rappelle à s fille que Thomas les a laissées tomber et qu’elle s’est retrouvée seule avec elle lorsqu’elle avait 16 ans. Donc, si elle avait le moindre espoir que Tony soit le père, elle aurait sauter sur l’occasion. Elle ajoute que Tony est juste un amant de passage et qu’elle commence à regretter d’avoir couché avec.

Kelly n’arrive toujours pas à comprendre comment sa mère peut être aussi sur que Tony n’est pas son père. Elle dit à Lionel que si ça se trouve, sa mère veut la garder pour elle toute seule. Kelly a besoin de réponses. Elle n’a jamais poser de questions à sa mère pour ne pas lui faire de peine mais là, elle se rend que ne pas savoir, ça lui manque. Kelly ne peut pas s’empêcher de se demander à quoi ressemble son père, comment et qui il est. Lionel lui explique que si elle veut vraiment en avoir le cœur net, elle sait ce qu’il lui reste à faire.

Kelly va donc retrouver Tony au coffee shop pour lui demander de faire un test de paternité. Elle lui explique que les arguments de sa mère ne tiennent pas debout et que maintenant qu’elle a pratiquement, elle sait ce qu’elle veut. Tony comprend que Kelly veut un père. Kelly ajoute que sa mère a plein de qualités mais qu’elle est aussi la reine des menteuses. Donc, tant qu’ils ne feront pas ce test, aucun des deux ne pourra être sur. Tony explique à Kelly qu’il n’est pas un père idéal et craint qu’elle soit déçue. Pour cette dernière, c’est mieux que de ne pas avoir de père du tout. Tony prend le test.

Tony parle explique à Laetitia qu’il a fait un test ADN à la demande de Kelly. Laetitia s’énerve et aurait voulu pour le bien de sa fille que Tony refuse. Ce dernier ne pouvait pas faire ça et avait aussi besoin d’en avoir le cœur net. Laetitia est certaine que Tony n’est pas le père de Kelly et ses voit déjà ramasser sa fille à la petite cuiller.

Charlène toujours là pour casser Anaïs

‌Anaïs présente une entrée mais ce n’est pas suffisant pour le directeur. En effet, pour une carte, il faut 3 entrées, 3 plats et 3 desserts qui doivent être tous au niveau. Rose et la cheffe Meyer ont une totale confiance en Anaïs qui n’a cependant encore pas distribué tous les postes de sa brigade. Pour son second, elle hésite en Enzo et Livio mais Emmanuel lui demande de prendre Salomé, ce qu’Anaïs refuse compte tenu des tensions qui existent entre elle deux. Pour Emmanuel, les tensions sont une bonne chose pour créer une émulation. Anaïs maintient sa décision. Rose lui demande si elles ne peuvent pas essayer d’apaiser les choses mais le directeur est plus direct. Il attend une attitude professionnelle et se fiche de leurs embrouilles. Il maintient qu’Anaïs n’a pas les épaules pour diriger une brigade. Cette dernière explique qu’elle veut faire au mieux pour la brigade comme pour le restaurant éphémère. Emmanuel veut que Salomé soit le second d’Anaïs, car elle est solide et pourra rattraper toutes ses conneries. Il ajoute en regardant les propositions d’Anaïs, qu’il y en a déjà un paquets.

Lisandro s’excuse auprès d’Anaïs de son comportement de vendredi. Il reconnait qu’il n’aurait pas du se montrer jaloux de David. Quoi qu’il en soit, il est là pour Anaïs si elle veut parler de son frère. Anaïs ne voit pas ce qu’elle pourrait en dire puisqu’elle n’a aucun souvenir. Lisandro insiste, Anaïs peut aussi lui parler de moments joyeux. Anaïs assure qu’elle ca bien et que travailler sur les recette de Mathieu et les améliorer est ce dont elle avait besoin.

Anaïs distribue les rôles à sa brigades. Salomé est sa seconde et Anaïs lui précise bien que c’est le directeur qui l’a imposée. Enzo s’occupera des entrées, Livio des desserts et Charlène sera avec elle sur les plats.
Salomé fait quelques remarques pour améliorer la carte mais Anaïs n’en tient pas compte. D’ailleurs, Anaïs lui fait remarquer qu’elle ne supportera pas qu’elle conteste tout le temps ses décisions. Salomé lui fait remarquer que c’est son rôle de seconde. Anaïs lui répond que oui mais elle ne l’a pas choisie. Il va pourtant falloir que les deux filles travaillent ensemble. Anaïs n’y arrive pas car à chaque fois qu’elle voir Salomé, elle se sent trahie et sent la colère qui monte. Elle la relègue au rôle de commis. Anaïs veut que Salomé lui obéisse et surtout qu’elle reste loin d’elle.

Un peu après, Anaïs feuillette la carnet de son frère et tombe sur une page qui lui fait sensation. elle dit à Enzo qu’elle a un truc à régler et s’en va. La seule qui réagit est Charlène. Pour elle, la chef de brigade ne doit pas partir sans explication. Anaïs et Enzo sont là pour prendre la défense de leur amie. Salomé prend les choses en main et demande à la brigade d’arrêter de perdre du temps et de se remettre au boulot.

Pendant ce temps, Anaïs demande à David s’il sait ce qu’est la recette avec des mûres pour elle. David lui explique que Mathieu voulait lui créer un dessert, rien que pour elle. C’est signé du 14 aout 2016, le jour de sa mort. Si Anaïs n’était pas au courant pour cette recette, c’est parce que son frère voulait lui faire une surprise. Il trouvait qu’un cadeau n’était pas assez bien, il voulait une création pour sa sœur.
Anaïs décide de reprendre les notes de son frère et de terminer la recette pour lui. David n’est pas sur qu’il y ait assez de matière, ce n’était qu’une ébauche. Anaïs lui demande s’il ne possède pas une vidéo où Mathieu parle de ce dessert, ce qui n’est pas le cas. En fait, David a menti à Anaïs. Dès que cette dernière est partie, il regarde une vidéo.

Quand Anaïs rejoint la brigade, Charlène lui demande aussitôt si sa pause était cool. Anaïs lui répond qu’elle avait une urgence mais pour sa rivale, rien ne peut justifier qu’un chef abandonne sa brigade. Anaïs remet en place Charlène, répond à la question de Salomé et veut que tout le monde s’y remette. Elle appelle ensuite Livio pour changer un des trois desserts déjà à la carte où l’ajouter. Encore une fois, Charlène s’insurge et veut monter la brigade contre Anaïs. Encore une fois, Salomé vient en aide à son amie. Elle rappelle à la brigade que c’est Anaïs qui a été nommée cheffe de ce restaurant et que tout le monde doit lui obéir.

Au cours d’une conversation, Salomé confie à Rose que cuisiner avec sa meilleure amie devrait être génial mais au lieu de ça, soit elles se prennent la tête, soit Anaïs l’ignore. L’ambiance est pourrie mais ils vont s’en sortir. Rose n’en doute pas. Pour elle, tous les chefs ont beaucoup de talent mais elle aimerait que cela ne se passe pas dans la douleur. Rose cherche à en savoir plus sur les tensions qui règnent entre Anaïs et Salomé qui lui répond que c’est du à cette histoire de souvenirs qui est très difficile pour Anaïs. Salomé ajoute qu’elle a essayé de soutenir son amie mais qu’au final elle n’a fait qu’empirer les choses. Elle refuse cependant de parler du traumatisme d’Anaïs qui est trop intime.

De son côté, Charlène va voir Lisandro pour s’excuser de son comportement peu professionnel tout à l’heure en cuisine. En fait, elle veut surtout jeter de l’huile sur le feu en disant que ça irait mieux si son chef arrêtait d’abandonner sa brigade pour aller traîner avec David. Elle demande ensuite à Lisandro s’il trouve normal qu’Anaïs parte pendant des heures pendant qu’eux gèrent tout, tout seul. Pour Lisandro, c’est le premiers jours et il est sur que Charlène va trouver ses marques. Une fois cette dernière partie, Lisandro demande à David d’arrêter de voir Charlène. Il rappelle qu’Anaïs a beaucoup de travail et de responsabilités. Pour Lisandro, David déconcentre Anaïs en permanence et va ruiner son année. Si David ne s’exécute pas, il s’arrangera pour le faire virer de l’institut.

« Ici tout commence » en replay

« Ici tout commence » c’est tous les soirs, du lundi au vendredi, dès 18h30 sur TF1. Mais c’est aussi replay sur MYTF1 durant 7 jours ou plus plus longtemps encore sur MYTF1 Max, la nouvelle offre payante de la chaîne.


Annonces