« Ici tout commence » en avance du 1er décembre 2021 : Emmanuel déterminé à se débarrasser de Laetitia (résumé détaillé et spoilers épisode ITC n°283)


ANNONCES

« Ici tout commence » en avance du mercredi 1er décembre 2021. Cette semaine ne sera pas tout à fait comme les autres pour les fans et les héros de « Ici tout commence ». Pas d’épisode ce mardi 30 novembre 2021 mais deux épisodes ce mercredi 1er décembre 2021. Découvrez maintenant le résumé complet et détaillé du second des deux épisodes qui seront diffusés ce mercredi 1er décembre 2021 à partir de 18h00 sur TF1.

 « Ici tout commence » en avance du 1er décembre 2021
capture écran TF1

ANNONCES

Vous pouvez aussi retrouvez le résumé du premier épisode de cette soirée pas comme les autres ICI.

« Ici tout commence » en avance du 1er décembre 2021

Épisode n°283 diffusé ce mercredi 1er décembre 2021 à 18h30

S‌ouleymane vient s’installer chez Antoine et Rose. En effet, suite à une inondation dans son école de commerce, tous les cours sont en visio. Il leur explique qu’il aime le marketing et qu’il a assuré au partiel. Un peu plus tard, Souleymane rencontre Deva. Ils ne semblent être que tous les deux et tombent sous le charme l’un de l’autre. D’ailleurs, Souleymane prend en photo le portrait de Deva.


ANNONCES

Ensuite, il est content de revoir Maxime à qui il confie qu’il a arrêté son école de commerce. Il y est allé pendant 2 mois mais comme il a détesté, il a arrêté ses études sans osé en parler à ses parents qui ont payé cher son année. Maxime tente de le convaincre d’en parler à son père d’autant plus qu’il va finir par s’en apercevoir mais Souleymane ne se sent pas prêt. Cependant, Antoine se pose des questions et trouve cette situation étrange. Il y a quelque chose qui cloche, comme son histoire de bulletin qui arrive après les vacances, c’est du jamais vu. Il veut en parler à son fils même si Rose pense qu’il s’inquiète pour rien.

Lisandro donne les dernières recommandations aux élèves avant le service en ignorant complètement Gabrielle qui elle rappelle aux élèves que c’est à elle qu’il faut s’adresser pour tout ce qui concerne la sommellerie. Lisandro est agacé du sans gène de sa collègue et ne sait pas s’il pourra encore supporter cela longtemps.

En attendant, Anaïs a pour mission de reconquérir un client .C’est ce qu’elle fait. Gabrielle insiste ensuite auprès de ce client qui veut absolument être conseillé par Lisandro. La sommelière a bien compris que son problème est qu’elle est une femme, ce qu’il confirme en effet car il finit par lui dire que le vin est une affaire d’homme mais que s’il a besoin de conseils en pâtisserie ou en couture, il fera appel à elle. Gabrielle s’incline et va chercher Lisandro. M. Guichard n’a pas du tout apprécié le comportement de Gabrielle qui l’a quasiment traité de misogyne. Pour compenser ce désagrément, Lisandro lui offre le café et le dessert.

Après le service, Lisandro va confronter Gabrielle qui lui dit qu’elle n’a pas insulté ce client qui doit exagérer. Elle reconnait qu’il n’ a pas apprécié quand elle l’a remis à sa place. Anaïs intervient en faveur de Gabrielle en rapportant les faits exacts. Lisandro demande donc à sa collègue d’arriver à garder son sang froid en cas de problème et lui fait remarquer qu’elle aurait du venir lui en parler. Gabrielle lui répond alors que ce n’est pas la première remarque misogyne qu’elle se prend dans ce milieu.

Maintenant que sa fille va mieux, Emmanuel veut savoir ce qui lui a fait les injections de botox. Charlène finit par avouer à ses parents que Laetitia lui a fait une injection. Le directeur débarque donc chez Laetitia pour l’accuser d’avoir fait illégalement des injections de botox à sa fille, ce qu’elle nie. Ce n’est pas ce qui l’arrête puisqu’Emmanuel décide de fouiller pour trouver le matériel afin de pouvoir le prouver. Guillaume tente de le raisonner sans succès. Laetitia maintient qu’elle n’a rien à se reprocher, mais Emmanuel qui n’a rien trouvé ne va pas en rester là.

Un peu plus tard, Guillaume fâché, demande des explications au directeur et lui fait remarquer que Laetitia pourrait porter plainte contre lui ou même contre l’institut. Emmanuel reste persuadé que la gardienne a caché le botox et est bien résolu à ne pas la laisser s’en tirer comme ça. Il veut donc la renvoyer. Guillaume et Antoine lui rappellent qu’il ne peut pas le faire sans motif valable mais pour le directeur la parole de sa fille suffit, ce qui n’est pas le cas d’Antoine qui veut respecter le code du travail. On ne peut pas licencier une employé juste parce qu’on a des soupçons. Emmanuel ne veut rien entendre. Il veut que Laetitia dégage qu’ils soient d’accord ou non. Théo et Louis sont également écœurés que Laetitia soit encore là. Louis pense même qu’elle pourrait poursuivre son petit business peinard. Ils veulent la dénoncer aux autorités mais pour cela il faut des preuves. Louis décide donc de planquer du botox chez la gardienne. Théo lui ne veut pas fabriquer de fausses preuves et pense que Laetitia ne fera pas deux fois la même erreur. Cependant, il se laisse quand même convaincre par Louis.

Pendant ce temps, Charlène reconnait que l’injection de botox est une erreur qu’elle ne réitèrera pas. Sa mère est consternée quand elle ajoute que la prochaine fois, elle passera par un professionnel ! Charlène n’entend pas tous les compliments de sa mère. Elle reste focalisée sur ses yeux qu’elle trouve horribles. Elle explique à sa mère qu’à chaque fois qu’elle regarde ses photos, elle ne voit que ses paupières tombantes et tristes, ce qu’elle trouve immonde. On peut répéter à Charlène qu’elle est belle, ça ne change rien car elle ne s’aime pas quand elle se regarde. Constance lui assure que c’est normal d’avoir des complexes. Cependant, ce n’est pas de botox dont sa fille a besoin mais d’avoir confiance en elle. Charlène ne peut pas promettre à sa mère qu’elle ne refera jamais d’injection de botox mais Constance insiste pour qu’elle vienne la voir si jamais elle y repense.

Louis met volontairement de la farine sur le sol pour ensuite dire à Laetitia qu’elle a oublié de nettoyer un endroit. La gardienne sait très bien que c’était propre il y a un instant. C’est comme ça que Louis lui répond que c’est comme pour les injections de botox, elle a oublié. Laetitia se défend et dit ne pas être responsable de ce qui est arrivé à Charlène, ce que Louis ne veut pas croire sur parole en mettant en évidence sa tendance au mensonge. Louis ne veut pas entendre que Charlène a pu se procurer le produit et se l’injecter elle même. Au contraire, il hallucine que Laetitia ne culpabilise pas, ce qui n’est pas étonnant puisque pour lui la gardienne n’est qu’une ramasse merde. Cela n’atteint pas Laetitia qui préfère être une ramasse merde plutôt qu’un bâtard du genre de Louis qui continue a versé de la farine sur le sol.

Pendant ce temps, Théo cache du botox chez Laetitia. C’est au moment où il est prêt à sortir que Guillaume arrive et lui fait remarquer qu’il est entré sans permission alors que la gardienne est absente. Théo bredouille quelques explications et prétend ne pas avoir trouvé la clé du studio qu’il est venu chercher. Guillaume n’est pas dupe et veut savoir ce qu’il est venu faire exactement. Pensant que Théo a volé quelque chose, Guillaume ne lui laisse pas d’autre choix que de lui montrer ce qu’il y a dans son sac. C’est comme ça qu’il découvre les boîtes vides de botox et que Théo lui montre du regard où sont les bouteilles.

Guillaume montre tout ça au directeur qui pense être derrière cette machination. Emmanuel explique que ce n’est pas le cas mais que son fils a peut-être bien fait. Il faut bien un moyen pour que Laetitia arrête de pratiquer la médecine illégalement. Emmanuel croit sa fille et pour le directeur la vraie question est de savoir pourquoi Guillaume défend Laetitia. Guillaume ne veut pas laisser quelqu’un être accusé à tort ou se faire piéger. Mais Emmanuel ne cédera que quand Laetitia sera en prison. Guillaume menace alors Emmanuel de dénoncer son fils à la gendarmerie.

La bande-annonce de votre semaine

Retrouvez « Ici tout commence » tous les jours, du lundi au vendredi, dès 18h30 sur TF1 et/ou en replay sur MYTF1


Annonces