« Ici tout commence » en avance du 15 novembre 2021 : Olivia accuse Clotilde (résumé détaillé et spoilers épisode ITC n°271)


ANNONCES

« Ici tout commence » en avance du lundi 15 novembre 2021 : résumé complet, et détaillé de l’épisode ITC n°271. Même si nous sommes toujours en  week-end, voici pour les plus impatients des fans du feuilleton quotidien de TF1 « Ici tout commence », le résumé complet, détaillé et exhaustif de l’épisode qui sera diffusé ce lundi 15 novembre 2021.

« Ici tout commence » en avance du 15 novembre 2021
capture écran TF1

ANNONCES

« Ici tout commence » c’est tous les soirs, du lundi au vendredi, dès 18h30 sur TF1 et/ou en replay sur MYTF1 durant 7 jours.

« Ici tout commence » en avance du 15 novembre 2021

L’assistance sociale doit faire sa visite de contrôle demain. Greg se demande comment elle va réagir en constatant que Jasmine vit avec deux hommes. Il demande du coup à Eliott de ne pas être là pendant sa visite. Il lui explique que ce n’est pas un fonctionnement commun et que l’assistante sociale n’a certainement pas vu cela dans ses livres. Greg souhaite y aller en douceur pour la premier rendez-vous de contrôle malgré toutes les remarques d’Eliott sur l’homoparentalité et l’évolution des familles. Sans surprise, Eliott le prend mal et se sent exclu de la famille. Jasmine soutient toutefois le point de vue de Greg et demande à Eliott de penser à Naël car elle a déjà un lourd passif avec sa bipolarité et l’abandon de son fils. Elle ne veut pas prendre le risque de le perdre. Eliott ne peut que constater qu’il n’a pas le choix…

Plus tard, en cours de cuisine, Eliott préfère se mettre en binôme avec Hortense qui trouve le comportement de Greg dégueulasse. Pour elle, ils sont 3 à élever Naël et sont donc tous les 3 ses parents. Elle trouve qu’Eliott est le meilleur co-parent possible et parvient à la convaincre d’être présent quand l’assistante sociale sera là car il est le plus responsable et le plus équilibré des 3.


ANNONCES

Gabrielle pense que Zacharie n’a pas besoin d’elle pour être un grand pâtissier… Et là dessus, Emmanuel est d’accord ! Le problème c’est que Zacharie n’en est pas convaincu et pense que Gabrielle est sa muse.. et qu’elle l’a quitté comme une merde au bout de 10 ans. Elle lui explique qu’elle n’a pas eu le choix mais ne veut pas se justifier pour autant. Elle ne va pas recoucher avec lui pour qu’il se remette à créer ! Teyssier lui répond que c’est à elle de voir. Il semble persuadé qu’elle va le faire sinon elle serait déjà partie. Pour tenter de la convaincre, il évoque un triple étoilé qui cherche justement un sommelier… Et il n’a qu’un mot à dire …

Un peu plus tard c’est Constance qui va voir Gabrielle qui lui dit que les cours ne sont pas un problème. C’est plutôt son mari. Cela n’étonne guère Constance qui ne lui permet pas pour autant de le traiter de connard. Certes Emmanuel a des défauts mais personne ne l’a obligée à travailler avec lui. D’ailleurs elle ne la croit pas quand elle lui explique qu’elle a été embauchée pour coucher avec Zacharie et lui redonner de l’inspiration. Dans tous les cas, elle lui demande de ne plus entrer dans le jeu de son mari. Gabrielle hésite car elle a toujours fait passer la carrière de Zacharie en priorité. En acceptant la proposition de Teyssier, elle pourrait en plus obtenir le poste de ses rêves car elle en a marre d’un simple poste de consultante.

Un peu plus tard, Zacharie vient s’excuser de s’être mal comporté avec Gabrielle la semaine dernière. Comme ils vont être amenés à se croiser, il serait bien que leurs rapports soient apaisés. Gabrielle accepte tout comme le café qu’il lui propose pour en parler à un moment plus approprié.

Ils se rappellent alors de l’époque où ils étaient tous les deux élèves à l’institut et arrivent même à plaisanter. Puis Zacharie explique n’être plus bon à rien et ne pas avoir retrouvé quelqu’un pour faire du ping-pong d’idées. Elle lui propose de refaire une partie ensemble, ce qu’il accepte.

Le capitaine Brassac mène son enquête sur le décès de Fabien. Il n’exclut pas la piste criminelle en raison des marques repérées sur son bras. De plus il apprend que Fabien a été accusé d’agression par Célia et veut interroger cette dernière. Clotilde, qui explique également avoir été sa victime il y a longtemps, doit également être entendue.

Clotilde lui avoue qu’elle ne portait pas Simony dans son coeur mais qu’elle a fait avec en apprenant son intervention auprès des élèves sachant que c’était pour une courte période. De plus, elle ne pensait pas qu’il oserait agresser une élève de l’Institut. Alors, quand elle a appris pour Célia, elle était bouleversée mais ce sont Antoine et Emmanuel qui se sont chargés de lui parler. Clotilde précise que toutes les victimes d’agression sexuelle ne deviennent pas des meurtrières et qu’elle ne va pas pleurer pour ce pervers. Elle précise aussi à Brassac qu’elle n’a pas poussé Fabien dans les escaliers.

De son côté, Jérémy veut se dénoncer. Il ne veut pas laisser le capitaine interroger Célia car il trouve cela beaucoup trop risqué. Clotilde lui fait remarquer que Célia n’est au courant de rien et qu’elle n’a même pas à mentir pour le protéger. Pour Rose, le capitaine va vite comprendre que Simony s’en est pris aux deux femmes qui comptent le plus pour Jérémy. Mais Clotilde maintient qu’il faut rester calme et que tout se passera bien. Malgré tout, Jérémy a peur des conséquences sur Célia et veut assumer ses responsabilités. Mais Clotilde ne veut pas que son fils aille en prison pour avoir pris sa défense…

Célia est totalement bouleversée après son audition avec le capitaine qui lui a posé beaucoup de questions. Elle pense qu’il croit qu’elle a tué Fabien et se voit déjà en prison. Jérémy lui assure qu’il ne laissera pas cela arriver et lui explique être responsable de la mort de Fabien après l’avoir poussé dans les escaliers. Pour Célia, il n’a pas à s’en vouloir des conséquences de cet accident. Il lui explique ne pas s’être dénoncé pour répondre aux demandes de sa mère. Célia trouve que Clotilde a eu raison.

De son côté, Deva est nerveuse de la présence des gendarmes. Clotilde la rassure, elle ne sera pas inquiétée. Peu après Olivia demande à Clotilde si elle était jalouse à ce point de Fabien pour avoir inventé cette histoire d’agression et maintenir même après sa mort. Elle veut surtout savoir jusqu’où est allée la vengeance sa collègue car en se réveillant, Fabien n’a eu qu’un seul mot à la bouche : Clotilde ! Olivia pense que son ex mari a voulu la dénoncer et que cette dernière l’a alors poussé dans les escaliers. Clotilde nie et finit par l’envoyer promener.

Clotilde est consciente qu’elle pourrait finir par trouver une preuve en mettant la main sur le petit message qu’elle a écrit à Fabien et qu’il a certainement gardé. Pour se rassurer que ce mot n’existe plus, elle demande à Rose d’aller fouiller chez Olivia. Elle s’exécute et profite d’un moment où Olivia est au téléphone. Et alors qu’elle trouve le mot, elle est surprise par Louis. Elle lui explique alors ne pas avoir pu résister en voyant le cahier de recettes de Fabien car il est précieux et qu’il est préférable de tout scanner à l’institut. Louis n’est pas dupe. Il lui demande de reposer le cahier puis appelle Olivia. Elle lui demande ce qu’elle cherchait et surtout si c’est Clotilde qu’il l’envoie. Elle finit par en conclure que Clotilde a poussé Fabien dans l’escalier et décide de donner toutes les affaires de son ex mari aux policiers assurant que Clotilde finira en prison.

Résumés en avance et spoilers de votre semaine ICI
La bande-annonce de votre semaine dans « Ici tout commence »


Annonces