« L’heureux stratagème » : ce vendredi 22 octobre 2021 sur France 5


ANNONCES

La pièce de théâtre « L’heureux stratagème » est diffusée ce vendredi 22 octobre 2021 sur France 5. Mise en scène par Ladislas Chollat, elle est emmenée par Éric Elmosnino, Sylvie Testud, Jérôme Robart, Julie Pouillon, Jean-Yves Roan, Elsa Rozenknop, Simon Thomas et Florent Hill.

« L’heureux stratagème »
France Télévisions/FTV

ANNONCES

Diffusion ce vendredi soir dès 20h55 sur France 5 et bien sûr sur France.TV dans le cadre des grandes soirées culture de la chaîne.

Dans cette pièce, Marivaux écrit ici une de ces intrigues les plus simples et les plus pures, dans cette langue française subtile et ambiguë qu’il maîtrise si bien. Une comédie d’une remarquable modernité !

« L’heureux stratagème » : votre pièce

Quelque part en France, à l’époque des Années folles, un quatuor amoureux s’installe. La Comtesse (Sylvie Testud) s’éprend le temps d’un regard d’un beau Gascon : le Chevalier Damis (Jérôme Robart). Le coup de foudre est partagé, mais n’est ni du goût de Dorante (Éric Elmosnino) ni de la Marquise, leurs amants respectifs. Blessés, les amoureux délaissés vont alors échafauder un stratagème cruel pour récupérer les infidèles. Aux premières loges, les valets assistent aux tromperies, aux ruses et aux mensonges de leurs maîtres, en tentant parfois vainement de les copier et en cherchant le sens de cette course effrénée à l’amour. On se laisse emporter dans cette valse intemporelle des sentiments et du désir, en riant aux éclats de tant de cruauté.


ANNONCES

Et juste après

Juste après diffusion du documentaire « Renoir et La petite fille au ruban bleu » ou l’histoire d’un tableau de Renoir à la trajectoire tourmentée, intimement liée à celle de son modèle Irène Cahen d’Anvers, d’où son surnom « La petite Irène ».

Cheminement tristement rattaché aux heures les plus sombres de l’Europe de la première moitié du XXe siècle. Pour admirer cette toile, dont la beauté ne cesse d’émouvoir ceux qui la regardent, il ne faut pas se rendre dans un musée français, mais à la Kunsthaus de Zürich.

Longtemps mis au ban, puis caché avant d’être spolié pendant la Seconde Guerre mondiale, pour enfin devenir un chef-d’œuvre à la renommée internationale. En effet, ce chef-d’œuvre de Renoir, est l’une des pièces maîtresses de la Collection Emil Bührle, une collection exceptionnelle, mais aussi très controversée. Encore aujourd’hui, l’exposition de La petite fille au ruban bleu de Renoir provoque quelques remous, fait resurgir le passé et ses fantômes.

Auguste Renoir est pourtant un peintre de grande renommée, il fait partie de notre mémoire collective. Quelle histoire se cache derrière cette œuvre aujourd’hui mondialement reconnue ? De quoi La petite fille au ruban bleu a-t-elle été témoin ?


Annonces