« Un si grand soleil » en avance du 15 septembre 2021 : résumé détaillé et spoilers de l’épisode n°732


ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du mercredi 15 septembre 2021. Pour les nombreux fans de la série de France 2 « Un si grand soleil », l’heure est venue de découvrir le résumé complet et détaillé de l’épisode qui sera diffusé ce mercredi 15 septembre à 20h40 sur France 2 et France.TV. Résumé exclusif ne pouvant être repris sans autorisation.

Suite à la déprogrammation de lundi  dernier (hommage à Jean-Paul Belmondo), décalage dans la diffusion des épisodes…

« Un si grand soleil » en avance du mercredi 15 septembre 2021. Pour les nombreux fans de la série de France 2 « Un si grand soleil »,
capture écran France 2/FTV

ANNONCES

 

« Un si grand soleil » en avance du 15 septembre 2021 : résumé détaillé et spoilers de l’épisode n°732

Sur les images de vidéo surveillance, Serge reconnaît parfaitement Camille et Kira. Mais devant le détective privé qu’il a engagé et Maître Strassen, il fait mine de pas savoir de qui il s’agit, de ne jamais les avoir vues. Il pousse le bouchon encore plus loin estimant que deux ados qui se baladent ne peuvent être tenues pour responsables de ce cambriolage. Comment auraient-elles pu entrer sans effraction, ouvrir le coffre mais aussi l’envoyer à l’hôpital ? Et alors que le détective lui fait remarquer qu’elle avaient un comportement très bizarre, Serge pense qu’elles ont juste voulu profiter de la piscine ce qui ne serait pas une première… Pour lui c’est facile d’entrer dans le jardin mais pas dans la maison. Et alors qu’il ne parvient pas vraiment à convaincre ses deux interlocuteurs, il demande au détective d’examiner de nouveau la vidéo et de trouver quelque chose de plus solide.


ANNONCES

Aussitôt Serge va retrouver Camille pour lui annoncer qu’il a désormais la preuve que c’est elle et Kira qui sont responsables du cambriolage. Malgré tout Camille continue de nier et affirme ne pas détenir les documents. Serge l’informe alors qu’il n’est pas le seul à savoir et que son client n’est pas du tout sympa. Il lui promet qu’il n’y aura de problème pour personne si elle accepte de rendre les documents et lui demande de ne surtout rien dire à son père qui vient justement la chercher.

Une fois chez son père, Camille affirme que tout va bien avec Levars et que leur relation s’améliore… Elle appelle Kira et lui raconte que Serge sait désormais qu’elles sont responsables du cambriolage grâce aux images de vidéo surveillance. Et alors que Camille veut rendre les documents, Kira s’y oppose par peur qu’il les dénonce à la police. Elle ne veut pas retourner en centre fermé. Camille évoque alors la promesse de Serge, mais Kira n’y croit pas une seconde. Elle lui annonce qu’il a payé un blog pour raconter des crasses sur Claire et craint qu’il l’enfonce encore plus une fois les papiers récupérés. Pour l’instant les filles ne savent pas quoi faire si ce n’est gagner du temps. Il faut continuer de nier selon Kira.

Au commissariat Elise interroge Sara Rousseau, la commerciale qui travaille au sein du garage où la fameuse Porshe de collection a été volée. Elle dit que son boss a sûrement parlé de cette voiture à deux ou trois clients, ce qui vient contredire sa version des faits. Elise n’est pas convaincue et lui demande où elle se trouvait la nuit du vol. Impossible de vérifier l’alibi car elle était chez elle, seule, en train de dormir. Un peu plus tard, Elise confie à Manu qu’elle est sûre qu’elle cache quelque chose car elle l’a trouvée mal à l’aise lors de l’interrogatoire. Pour elle, soit elle a fait le coup elle-même, soit elle a filé des infos à des complices. Manu décide de demander un mandat de perquisition à la juge. Un peu plus tard, Manu annonce à Sara que la police a retrouvé un faux passeport dans sa bibliothèque. Elle reconnaît l’avoir fait faire durant le premier confinement car elle voulait partir. Mais elle n’a pas eu le courage de le faire. Des explications qui ont du mal à convaincre. Elle est aussitôt placée en garde à vue.

Comme prévu, Enzo aide son père (Florent, ndlr) à emménager dans ses nouveaux locaux. Johanna rejoint aussitôt Florent pour dire que Madame Priva les attend assez rapidement. Johanna fait les présentations et lui explique que Madame Priva est accusée de concurrence déloyale par un concurrent à propos d’un processus de cuisson auquel Johanna ne semble pas comprendre grand chose, tout comme Florent d’ailleurs. Heureusement elle leur a apporté beaucoup de documents à étudier. S’en suit alors de très longues minutes d’un monologue exclusif de Madame Priva.

Et pendant ce temps là au commissariat… Yann annonce à Alex que le procureur vient d’ordonner la mise en examen de Myriam et de Claire, notamment à cause de l’article du blog. Selon lui il s’est senti coincé et n’a pas eu d’autre choix. Alex s’énerve mais Yann fait tout pour le calmer, le rassurer. Pour lui l’affaire va finir par se tasser.

De son côté Levars appelle Laetitia et lui dit qu’ils auront du mal à se voir en raison d’un très gros dossier à traiter, un dossier sur lequel il va passer toutes ses journées et même ses nuits. Elle ne semble pas lui en vouloir mais s’interroge tout de même sur le motif avancé par son compagnon car elle le trouve très tendu depuis plusieurs jours. Il la rassure et lui dit qu’il n’y aucun problème notamment au sein de leur couple.

Johanna et Florent pataugent avec les documents fournis par Madame Priva. Entre explications à rallonge et schémas incompréhensibles, ils ne sentent pas bien cette affaire qu’ils qualifient d’ennui mortel. Mais à 200 euros de l’heure, ça vaut peut-être le coup de s’y attarder, de souffrir un peu. Florent est alors appelé et doit rejoindre le commissariat car il est commis d’office sur l’histoire du cambriolage. Il doit représenter Sara Rousseau mais cette dernière campe sur ses positions et n’a rien de plus à dire. Elle nie être liée de près ou de loin à ce cambriolage. Elle se moque des voitures de luxe, elle en voit tous les jours et parce qu’elle veut ouvrir son propre garage, elle n’aurait jamais commis une telle erreur, ne serait-ce que pour sa réputation.

Alex annonce à Myriam qu’elle va être mise en examen, tout comme Claire. Pour lui, il serait préférable qu’elle renonce à l’héritage avant que cela ne dégénère. Mais Myriam refuse car cela donnerait raison à Céline et voudrait dire que Claire à quelque chose à se reprocher. Mais Alex insiste…

Maître Strassen et le détective se retrouvent. Ce dernier affirme qu’il n’a rien de nouveau sur les deux ados et qu’il risque de mettre du temps à les identifier. L’avocat lui donne alors une petite enveloppe histoire de le motiver à aller plus vite. Il lui confie aussi qu’il ne serait pas étonné que Levars, très nerveux lors de le dernier entretien, les connaisse. Il lui demande de poursuivre l’enquête mais sans en parler à Levars.

« Un si grand soleil » c’est tous les soirs, du lundi au vendredi, dès 20h40 sur France 2 mais aussi en streaming vidéo puis replay sur France.TV durant 7 jours.

LIENS SPONSORISES


Annonces