« Un si grand soleil » en avance du 10 septembre 2021 : Pour Céline, Violette a été assassinée (résumé détaillé et spoilers de l’épisode n°729)


ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du vendredi 10 septembre 2021. Pour les nombreux fans de la série de France 2 « Un si grand soleil », l’heure est venue de découvrir le résumé complet et détaillé de l’épisode qui sera diffusé ce vendredi 10 septembre à 20h40 sur France 2 et France.TV. Résumé exclusif ne pouvant être repris sans autorisation.

Suite à la déprogrammation de lundi (hommage à Jean-Paul Belmondo), décalage dans la diffusion des épisodes… 

« Un si grand soleil » en avance du vendredi 10 septembre 2021
capture écran France 2/FTV

ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du 10 septembre 2021 : résumé détaillé et spoilers de l’épisode n°729

Elle est venue passée le week-end chez sa mère, mais l’heure de repartir est déjà venue pour Sam qui propose de l’argent à sa mère histoire de… Mais elle refuse cet argent car le boulot qu’elle a trouvé devrait lui permettre de respirer un peu… Un boulot dont Alicia refuse catégoriquement de parler pour le moment… Mais ce que ne Sam ne sait pas c’est qu’Eliott l’observe à distance quitter l’appartement.

Au petit déjeuner, Florent confie à Claire qu’il ne s’attendait pas à la proposition d’association de Johanna. Il ne sait pas quoi penser de cette offre et réitère devant Claire ses craintes sur le plan financier qui y voit l’occasion d’un nouveau départ. Elle lui suggère d’en parler à sa banque.


ANNONCES

Et pendant que Florent est en plein réflexion Claire reçoit un appel d’Elise qui souhaite l’auditionner le plus rapidement possible à propos de l’héritage de Violette.

Une fois au commissariat, Claire évoque le sacré tempérament de Violette. Selon elle, lorsqu’elle la vieille dame avait décidé quelque chose, on ne pouvait pas la faire changer d’avis. Et ce fameux soir où Claire l’a emmenée en voiture, elle avait décidé d’aller voir ses terrains et rien n’aurait pu l’empêcher de le faire, avec ou sans elle. Elise lui rappelle que c’est totalement contraire au règlement de l’hôpital mais Claire se défend et explique qu’elle a préféré l’accompagner, une fois son service terminé, plutôt que de prendre le risque que Violette n’y aille toute seule. Selon elle, elle était parfaitement lucide sur son état de santé et savait qu’elle allait mourir. Claire assume sa faute professionnelle et dit avoir voulu l’aider à avoir une mort plus douce. Mais Elise souligne que son état s’est brusquement dégradé après cette sortie et lui demande si Myriam aurait pu l’influencer d’une manière ou d’une autre…

De son côté Eliott poursuit son job de standardiste et la mission que lui a confié le procureur. Alors qu’il a du mal à obtenir des infos, il s’introduit dans le bureau du boss afin de copier un certain nombre de dossiers sur une clé USB. Sauf que ce dernier le surprend. Eliott prétexte alors être entré pour lui faire signer des bons de commande. Mais il est mal à l’aise ce qui n’échappe à son patron qui paraît suspicieux.

Au lycée, Lucas a la rage car il s’est planté en Anglais. Gaspard et Camille le rassurent car avec ce prof c’est toujours comme ça. Et alors que Lucas trouve stylée la montre de Gaspard, il lui propose de l’essayer…

Levars informe Céline de la promenade de Violette suite à une information transmise par le parquet. Très étonnée, Céline pense qu’elle ne s’est pas trompée. Cette promenade de sa tante juste avant sa mort avec Claire est une preuve supplémentaire que Claire et Myriam ont tout fait pour affaiblir Violette. Mais Levars se montre plus prudent et lui fait savoir que les différents témoignages montrent que Violette était lucide jusqu’à la fin. Pour Céline ce n’est pas possible car elle était sous emprise. Et d’affirmer qu’elle et sans tante s’étaient beaucoup rapprochées et que cela a du effrayer Claire et Myriam au sujet du testament. Pour elle il ne fait aucun doute, elles ont voulu précipiter sa mort… elles l’ont assassinée ! Pour Levars, cet élément va jouer en faveur de Céline.

Face à Florent, Myriam semble vouloir baisser les bras. Pour elle, Céline a vrillé et elle se demande si la solution la plus sage ne serait pas de renoncer à l’héritage de Violette. Elle s’inquiète des conséquences notamment pour Claire et malgré les propos rassurants de son amie, elle trouve que c’est mal barré pour convaincre Céline qu’ils n’ont rien fait de mal. De son côté, Florent ne veut pas lui donner de conseils en raison du conflit d’intérêt. Myriam va tenter de parler à Céline lors des obsèques de Violette.

Au lycée, c’est la fin des cours. Gaspard et Lucas invitent Camille et Kira à faire un saut à la plage ce qu’elles refusent car trop de devoirs. Peu importe, ils iront seuls.

Eliott appelle le procureur par rapport aux documents qu’il a récupéré sur l’ordinateur de son patron. Mais pour Bernier, il n’y a rien d’intéressant et Eliott va devoir continuer de fouiller un peu partout afin de trouver quelque chose. Il lui fait alors remarquer qu’il ne sait pas même pas ce qu’il cherche ce qui complique sa tâche. Et si le procureur a confiance en lui, Eliott lui précise que son boss prend énormément de précautions et qu’il risque d’en avoir pour des siècles avant de trouver quelque chose de compromettant. Il lui réclame de l’aide … Bernier lui demande juste d’éviter de faire du zèle et ne pas aller cette fois jusqu’au mariage.

À l’hôpital Janet demande des explications à Claire ainsi qu’à Hélène, l’infirmière en chef qui prend sa défense et se dit certaine que Claire avait de bonnes intentions. Elle s’est juste contentée d’un rappel à l’ordre. Claire assume et dit l’avoir mise devant le fait accompli. Janet déplore de ne pas avoir été informée d’autant que cela implique aussi la responsabilité de l’hôpital. Si Claire est désolée et se dit prête à se mettre en retrait, Janet se montre compréhensible face à l’humanité dont elle a fait preuve. Si l’affaire se tasse d’elle-même, elle se dit prête à tirer un trait sur cette affaire.

De son côté, Eliott appelle Gaspard car ils étaient censés se retrouver. Mais Gaspard a oublié. Eliott en profite pour prendre des nouvelles et s’étonne qu’Alicia ait trouvé du boulot aussi vite.

Sur la plage Gaspard propose à Lucas de faire du jet à deux. Lucas refuse qu’il paie pour lui car cela coûte au moins 70 euros la demi-heure. Gaspard lui avoue que ce n’est pas un problème car il joue en bourse et a donc les moyens d’offrir à son pote ce petit moment de détente.

Levars reçoit un appel de Maître Strasen qu’il croyait l’étranger. Serge paraît perturbé et lui indique qu’il ne peut pas lui parler. Il faut dire que Laetitia est dans la même pièce… Mais Maître Strasen insiste et Serge s’en va en urgence alors qu’il était censé dîner avec Laetitia et Camille. Sa compagne le trouve bizarre ce qui n’étonne pas Camille qui le trouve bizarre tout le temps…

Serge arrive à son rendez-vous avec Maître Strasen. Il lui présente ses excuses par rapport à la disparition des fameux documents. Mais Strasen s’en moque. Il le qualifie de négligeant et lui rappelle la valeur des dits documents sans lesquels ses clients risquent de perdre le contrôle de leur société. Parce qu’il y a des dizaines de millions d’euros en jeu, il se montre menaçant : si Levars ne retrouve pas les documents, ses clients risquent de ne pas apprécier et trouveront un moyen de le lui faire savoir…

« Un si grand soleil » c’est tous les soirs, du lundi au vendredi, dès 20h40 sur France 2 mais aussi en streaming vidéo puis replay sur France.TV durant 7 jours.

LIENS SPONSORISES


Annonces