« Demain nous appartient » en avance du 24 septembre 2021 : Victoire fait une crise cardiaque (résumé détaillé et spoilers épisode DNA n°1021

« Demain nous appartient » en avance du vendredi 24 septembre 2021. Si vous êtes fans de DNA, on continue de prendre un peu d’avance…. Découvrez en effet dès maintenant le résumé complet de l’épisode qui sera diffusé ce vendredi 24 septembre 2021. Résumé exclusif ne pouvant être repris sans autorisation.

Mona se fait remarquer dans le cours de musique. Elle se dit très déçue par le programme et aurait préféré celui de l’an dernier. Mona parle de musique classique alors qu’Apollon a décidé de parler de Slam. Mona est en colère et se plaint à Chloé de son prof de musique. Elle estime en effet qu’Apollon ne la prépare pas au bac et trouve que ce prof est complètement largué. Chloé sait comment prendre son ancienne nourrice qui finit par s’excuser. Cependant, Chloé va quand même demander à Apollon si tout va bien et ce dernier ne dit que du bien de ses élèves. Il rassure Chloé en lui affirmant que dès demain, il compte bien suivre le programme.

Hadrien espère partir en Inde d’ici quinze jours. En effet, il a changé la date de son départ et a fait le nécessaire pour renouveler son passeport. Alma veut intercepter le passeport avant son fils. Mais ce matin, rien au courrier. C’est parce que le facteur s’est trompé de boîte aux lettres. William a doncdéposé le courrier au nom d’Hadrien chez Alma. Pas de chance pour Alma car Hadrien a déjà récupéré la lettre et il découvre qu’il est né de père inconnu. Il pense tout d’abord à une erreur mais en voyant sa mère mal à l’aise, il comprend que c’est la vérité.

‌Soignée par Victoire après sa chute, Laetitia tente d’expliquer au médecin qu’elle n’aurait jamais fait de mal à son fils, sans succès. En effet, Victoire la ramène à la réalité en lui disant qu’elle a empoisonné son fils et qu’elle a recommencé avec Jaïa, et qu’il faudra bien qu’elle l’admette. Victoire s’en veut de n’avoir rien vu et pense qu’elle aurait pu sauver Clément. Marianne lui dit que non, pour ce jeune homme, c’était déjà trop tard mais en revanche, elle a sauvé Jaïa.

Durant son audition, Laetitia reconnaît dans un premier temps que c’est elle qui a écrit dans les carnets retrouvés, ce qu’elle appelle carnet de soin. En effet, elle explique qu’elle était la seule à pouvoir soulager son fils puisque les médecins ne savaient pas ce qu’il avait. Laetitia affirme avoir essayer de sauver son fils alors que pour Martin, elle le droguait. Martin sait bien qu’elle maltraitait son fils, essentiellement de la maltraitance médicamenteuse, depuis qu’il avait 5 ans. Le policier lui dit donc qu’elle infligeait de la souffrance à son fils et qu’elle l’a tué. A force d’insister, Laetitia reconnaît qu’elle droguait bien son fils mais pour le protéger. En effet, elle explique que Clément était faible et ne pouvait pas s’en sortir tout seul. Laetitia dit qu’elle devait garder son bébé dont elle n’a jamais voulu la mort mais au contraire, tout ce qu’elle a fait c’est pour qu’il vive. Virginie demande une pause. Martin sait bien qu’il n’a pas assez d’éléments pour l’inculper. C’est pourquoi, il va demander de l’aide à Irène. Au préalable, il lui explique que Laetitia a donné des anticoagulants à sa fille, ce qui explique ses saignements de nez. A côté, elle lui faisait manger des lentilles, riches en fer, pour compenser. Ça lui permettait d’attirer l’admiration de tous mais jamais elle n’a eu l’intention de tuer Jaïa.

Irène va donc demander à Laetitia, pourquoi elle a empoisonné Clément et Jaïa. Laetitia explique qu’elle n’a jamais voulu de mal à son fils mais que c’est lui qui voulait la quitter après avoir découvert qu’elle le rendait malade. Il avait même réuni assez d’argent pour partir. Donc, pour ne pas perdre son fils, Laetitia lui donné une double dose de  bêta-bloquants. Elle avoue aussi s’être trompée dans le dosage puisque son fils a eu assez de force pour aller au lycée. Mais, c’est aussi pour cela que le jeune homme a eu un malaise en haut des escaliers et c’est ce qui l’a tué. Pour Laetitia, tout est de la faute de son fils car il aurait du rester à la maison.

Georges explique à Victoire que l’avenir de Laetitia dépend des analyses psychiatriques. Si les experts la jugent responsable de ses actes, elle peut écoper jusqu’à 30 ans de prison. Dans le cas contraire, elle aura au minimum une obligation de soin. Georges remarque aussi que le rhume de sa compagne perdure. Un peu plus tard, alors qu’elle est au téléphone avec Georges, Victoire ne se sent pas bien et tombe. Samuel lui vient aussitôt en aide. Victoire se plaint de douleurs thoraciques. Samuel diagnostique un infarctus et commence un massage cardiaque.

➥ Nouveau : résumés en avance et spoilers DNA du 11 au 15 octobre 2021 en cliquant ICI

« Demain nous appartient » cest du lundi au vendredi, dès 19h10 sur TF1 puis en replay sur MYTF1 et ce durant 7 jours.

LIENS SPONSORISES


Annonces