« Demain nous appartient » en avance du 13 août 2021 : résumé détaillé de l’épisode DNA 991 (spoilers)


ANNONCES

« Demain nous appartient » en avance du vendredi 13 août 2021 : résumé détaillé de l’épisode DNA 991 (spoilers). Pour tous les fans de DNA, continuons de prendre de l’avance avec le résumé complet et détaillé de l’épisode qui sera diffusé ce vendredi 13 août 2021.

« Demain nous appartient » en avance du 13 août 2021
capture écran TF1

ANNONCES

« Demain nous appartient » en avance du 13 août 2021 : résumé détaillé de l’épisode DNA 991 (spoilers)

Dans le précédent épisode, Cyril a mis sa mère face à un terrible dilemme : soit il lui tire dessus avec l’arme qu’il lui a tendu, et sauve William encore une fois, soit elle le laisse en vie et dans ce cas, il enflamme William qu’il a au préalable aspergé d’essence. Et alors qu’Aurore et Karim ont fini par retrouver le cabanon, ils entendent un coup de feu. Qui a tiré sur qui ?

La réponse on l’obtient dès le début de l’épisode qui sera diffusé ce vendredi 13 août 2021. C’est Brigitte qui a tiré sur Cyril. Aux enquêteurs et encore sous le choc, elle avoue ce qui s’est passé tout en expliquant qu’elle ne voulait pas lui faire du mal. »Tout s’est passé en une seconde, je l’ai vu craquer une allumette » explique t-elle à Aurore et Martin. Cette dernière tente plus ou moins de la rassurer en lui disant qu’elle a eu un bon réflexe en tirant dans les jambes. Mais Brigitte sera tout de même convoquée devant un juge pour avoir blessé un homme avec une arme à feu.

Et alors que Martin lui demande pourquoi elle n’est pas venue plus tôt lui parler de son fils qui provoquait tous ces accidents, Brigitte explique qu’avec son mari ils n’avaient pas fait, tout au moins dans un premier temps, le rapprochement avec Cyril. C’est après l’agression, dont Régis a été la victime, qu’ils ont eu les premiers doutes…


ANNONCES

Et même si Aurore continue de se montrer rassurante, Brigitte ne peut retenir ses larmes et assume entièrement ce qui s’est passé… Elle ne se le pardonnera jamais…

À l’hôpital Cyril – il est attaché et ne peut donc pas bouger – reçoit la visite de son frère. Il l’informe qu’il va être transféré au bloc pour y être opéré. Mais la soif de vengeance semble ne pas vouloir quitter Cyril qui déplore que sa mère ait encore choisi William. Ce dernier lui rétorque alors que Brigitte n’a choisi aucun de ses fils en lui tirant dans la jambe. Elle n’a jamais voulu le tuer et en visant sa jambe, elle l’a au contraire protégé en l’empêchant de commettre l’irréparable. Mais Cyril n’en démords pas. Il en veut toujours à sa mère qu’il l’a laissé brûler 38 ans plus tôt dans ce fameux accident. Sa vie est devenue un enfer et personne ne peut comprendre la douleur qu’il ressent. William tente toutefois de la réconforter et lui explique que maintenant qu’il a un frère dans sa vie, il ne le laissera jamais tomber. Cyril semble insensible à ces bonnes paroles et lui dit qu’il préfère mourir sur la table d’opération.

Marianne et Chloé discutent de l’avenir de Judith. Marianne n’en revient pas que Judith veuille devenir ostréicultrice. Elle l’incite à ne pas laisser sa fille abandonner ses études pour patauger toute sa vie dans un étang. Chloé n’est guère enchantée de la situation et se demande même ce qu’elle peut bien y faire… Marianne a la réponse : Chloé doit faire preuve d’autorité car elle est encore sa mère. Et alors que Chloé trouve cela bien compliqué, Marianne est déterminée à ne pas rester les bras croisés en train de la regarder ruiner son avenir. Marianne pense qu’Alex y est pour quelque chose mais Chloé défend becs et ongles son ex expliquant à Marianne qu’il n’est pas forcément content mais qu’il pense qu’il faut laisser Judith faire ses choix, même si elle doit se planter.

Charlie débarque dans la chambre de Betty afin d’y récupérer le sèche-cheveux… Mais c’est un brin gênée qu’elle y croise Anthony alors torse nu. Et alors que les yeux de Charlie en disent long sur son admiration pour lui, elle n’hésite pas à lui faire du rentre dedans. Anthony la repousse et lui explique ou plutôt lui confirme qu’il a besoin d’être seul. Même s’il l’a trouve jolie, il ne veut pas d’histoire pour le moment d’autant qu’habiter sous le même toit et bosser avec Sylvain est délicat pour lui. Il la raccompagne alors jusqu’à la porte.

Et alors que Martin vient informer le procureur de l’évolution de l’enquête, Xavier se demande si Cyril a été vu ou pas par un psychiatre. Il faut dire que son dossier a révélé qu’il avait passé plusieurs années dans un établissement psychiatrique et qu’il n’avait ensuite bénéficié d’aucun suivi durant les 20 dernières années. Martin constate toutefois que son plan était élaboré et croit difficilement qu’il ait ainsi replongé d’un coup, tellement il a été méthodique. Xavier lui explique toutefois que le fait de voir la famille Daunier réunie a pu être un élément déclencheur. Quant à la condamnation de Cyril, Xavier s’interroge et pense qu’il y aura débat sur son irresponsabilité pénale.

Quant à Noor elle parle avec Judith de son avenir en tant qu’ostréicultrice. Elle l’a met un peu garde sur la charge de travail qui l’attend en optant pour une activité au final peu rémunératrice. Puis de se demander si Judith ne fait pas ce choix uniquement pour se rapprocher du beau Noa qu’elle aurait ainsi comme voisin, ce que Judith réfute aussitôt. Et c’est à ce moment là que Noa passe devant elles avec une fille sur sa moto. Et de toute évidence, Judith n’apprécie que très moyennement.

Et alors que Chloé explique la situation à Xavier, ce dernier la met en garde : puis elle va essayer de convaincre Judith de renoncer à son choix, plus elle va lui donner envie.

De son côté Manon est dans l’incompréhension la plus totale. Elle ne comprends pas que William puisse aller voir Cyril alors qu’il a failli le tuer… Un frère qu’elle qualifie de complètement taré mais dont elle minimise la responsabilité suite aux agissements de ses grands-parents à qui elle reproche d’avoir mis un enfant de 6 ans dans un asile. Bénédicte n’en sait pas vraiment plus et se contente d’expliquer ce que William lui a raconté. Et si elle n’en veut pas plus que ça à ses parents qui devaient avoir de bonnes raisons, Manon se demande si elle acceptera de leur reparler un jour.

William explique à ses parents que Cyril va bien après que le chirurgien ait réussi à extraire la balle de sa jambe. L’occasion pour Brigitte de reconnaître avoir davantage privilégié Bénédicte, William lui rappelant trop Cyril. Ce dernier se montre compréhensif et dit se prêt à lui pardonner mais avec du temps. Régis assume alors l’entière responsabilité de ce long silence expliquant avoir convaincu sa femme de ne rien dire. L’occasion pour William d’informer ses parents que Cyril va probablement retourner en hôpital psychiatrique.

Brigitte fait le choix d’aller voir Cyril à l’hôpital même si Régis a tout fait pour l’en empêcher. Elle veut lui dire qu’elle l’aime même s’il aura du mal à entendre ce message. Une fois dans sa chambre, elle reconnaît qu’ils ont été lâches, qu’ils sont impardonnables et qu’ils n’ont pas été capables de gérer la situation. Des explications que Cyril ne veut pas entendre. Cette « pitié » de merde, il n’en voulait pas à l’époque et il n’en veut toujours pas. Reprochant à sa mère d’avoir caché son existence et n’avoir rien fait pour le sauver, il lui demande de s’en aller, les larmes aux yeux.

Plus tard William emmène Bénédicte dans la chambre de Cyril, se remémore des souvenirs avec son frère, puis se demande comment il a pu l’oublier…

Alors qu’Alex s’apprête à partir en livraison, Chloé débarque au mas pour évoquer l’avenir de Judith. Elle dit comprendre sa « passion » pour l’ostréiculture mais veut qu’elle privilégie d’abord les études. Et si Alex est d’accord Chloé, il pense que c’est à Judith de décider. Cette dernière ne démord pas de son idée… elle n’ira pas dans cette école de commerce.

Et c’est très fière d’elle qu’elle va annoncer la nouvelle à Noa qui ne semble pas plus emballé que ça et lui indique même qu’elle le dérange un peu alors qu’il est en plein travail. Et quand elle évoque la bombasse qui se trouvait à l’arrière de sa moto, Noa s’interroge sur la jalousie à peine cachée de Judith.

Après avoir effectué leur livraison, Alex et Noor assistent sur le port à une scène qu’ils n’auraient probablement jamais du voir. Deux hommes s’échangent une arme et remarquent que Noor les regardent avec insistance. Ils se mettent à les poursuivre… Et alors qu’Alex et Noor prennent la fuite, elle chute lourdement au sol… Elle est inconsciente, la tête en sang.

➥ Nouveau : résumés courts en avance du 30 août au 3 septembre 2021 en cliquant ICI

« Demain nous appartient » c’est du lundi au vendredi, dès 19h10 sur TF1 puis en replay sur MYTF1


Annonces