Un parc éolien flottant en Bretagne


ANNONCES

‌Un parc éolien flottant devrait voir le jour entre l’île de Groix et Belle île en Bretagne. Un parc éolien flottant est un ensemble d’éoliennes flottantes encore appelées éoliennes offshore flottante. Ces éoliennes, sont, comme leur nom l’indique, montées sur une structure flottante permettant à une turbine de produire de l’électricité loin des côtes car l’eau y est plus profonde et les vents plus forts. Une éolienne est constituée d’un mât, d’une nacelle et de pâles.. Plus les pâles sont grandes et plus la puissance est importante.

parc éolien
Image par enriquelopezgarre de Pixabay

ANNONCES

Ce projet a pour objectif de respecter les engagements du pacte européen, dans le cadre de la transition énergétique pour la croissance verte de 2015 et de la loi énergie climat de 2019.

Le développement des énergies renouvelables vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre et de diminuer la parc du nucléaire dans le bouquet énergétique français qui se trouve ainsi diversifié.

Pour rappel, une énergie est dite renouvelable lorsque la source d’énergie, ici le vent, se renouvelle naturellement et rapidement de façon à pouvoir être considérée comme inépuisable.


ANNONCES

Un gaz à effet de serre est un gaz qui absorbe les rayonnements infra-rouges émis par la Terre. L’atmosphère laisse passer la lumière visible qui vient du soleil mais ne laisse pas passer la lumière infra-rouge qui vient de la Terre. C’est l’une des causes qui explique le réchauffement climatique.

Un parc éolien flottant : les atours de la Bretagne

La Bretagne présente des atouts naturels pour ce projet de parc éolien. En effet, ses côtes sont parcourues par des vents forts et réguliers entre autres. D’autres critères ont été évalués comme la vitesse des vents, les profondeurs de la mer, la houle, la différence de hauteur entre marée haute et marée basse appelée marnage, la vitesse des courants marins…

Dans un parc éolien, les éoliennes sont reliées entre elles par des câbles qui sont constamment en mouvement. Les éoliennes sont également reliées au réseau public de transport d’électricité par l’intermédiaire d’un poste électrique en mer. Ce poste électrique en mer est lui même relié à un poste électrique à terre par des câbles électriques.

Les infrastructures nécessaires au transport de l’électricité existent déjà en Bretagne et les parc éoliens envisagés de 250 MW pour le premier et d’une puissance allant jusqu’à 500 MW pour le suivant, pourront y être raccordées. Ca va permettre de réduire les coûts.

En ce qui concerne l’économie, il y a des filières industrielles et des infrastructures portuaires adaptées au développement de l’éolien flottant en Bretagne. C’est une filière en devenir.

LIENS SPONSORISES


Annonces