Gel hydroalcoolique et soleil ne font pas forcément bon ménage …


ANNONCES

4.7
(14)

Il a beaucoup été question de gel hydroalcoolique durant la pandémie de la Covid-19. Aujourd’hui tout le monde en a, que ce soit à la maison, au bureau, dans le sac à main ou bien encore dans le cartable. Et alors que l’été n’est plus qu’une question de jours – la semaine prochaine s’annonce estivale – Brigitte Milpied, dermatologue à Bordeaux, a tenu à faire une petite mise au point sur son utilisation. Et oui car gel hydroalcoolique et soleil ne font pas forcément bon ménage

Gel hydroalcoolique
Ry Ya (Pixabay)

ANNONCES

Interrogée par BFMTV, elle déconseille vivement l’utilisation de gel en plein soleil.

“L’alcool ou l’éthanol en soi n’est pas photosensibilisant, ni la glycérine qui se trouvent dans ces gels hydroalcooliques (…) Il n’y a donc pas de risque direct de brûlures en s’exposant au soleil. Mais il ne faut pas oublier que l’alcool est un agent irritant et desséchant qui peut déshydrater la peau. Et les rayons UV du soleil étant eux-même assez agressifs, la peau doit faire face à deux agressions en même temps” a t-elle notamment déclaré.

Et de conseiller d’emporter avec soi une savonnette ou un flacon de savon de Marseille….


ANNONCES

Et si pour les adultes, ça passe encore, elle s’est montrée plus catégorique encore à propos des enfants. Pour eux, c’est NIET.”Avant trois ans, je déconseille totalement d’en utiliser chez les petits. Ayant la peau plus fine que les adultes, les enfants ont d’autant plus de risque de développer des irritations”.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de notes : 14

Aucune note

LIENS SPONSORISES