Plus vous dînez tard, plus vous risquez de souffrir d’obésité et de diabète


ANNONCES

4.9
(12)

Attention, plus vous dînez tard, plus vous risquez de souffrir d’obésité et de diabète. Telles sont les conclusions d’une équipe de chercheurs de la John Hopkins University (Etats-Unis). Ces derniers ont étudié les dossiers médicaux de 20 personnes (10 hommes et 10 femmes,ndrl) âgées en moyenne de 26 ans et qui avaient pour habitude de se coucher entre 22 heures et 1 heure du matin et de se lever aux alentours de 7 heures le lendemain.

Pour les besoins de l’étude, ils ont été invités à consommer un dîner classique dit “de routine” vers les 18 heures., un autre jour un dîner tardif pris aux alentours des 22 heures.

Et qu’ont constaté les auteurs de l’étude ? Et bien qu’en cas de dîner tardif le taux de glycémie était 18% plus élevé. Autre constat, et non des moindres, la quantité de graisse brûlée était inférieure de 10%.


ANNONCES

Pixabay

ANNONCES

Et attention car si les dîners tardifs deviennent une habitude, cela peut favoriser le développement du diabète et de l’obésité, les sucres et graisses ingérées n’ayant pas le temps d’être éliminées par l’organisme.

Quant aux personnes qui en souffrent déjà, ils sont en première ligne. “Les effets que nous avons vus chez des volontaires sains pourraient être plus prononcés chez les personnes souffrant d’obésité ou de diabète, qui ont déjà un métabolisme compromis” a mis en garde l’un des co-auteurs de l’étude.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de notes : 12

Aucune note

LIENS SPONSORISES