La performance cognitive des employés de bureau s’améliore quand…


ANNONCES

L’étude menée par Well Living Lab montre que la performance cognitive des employés de bureau s’améliore lorsque les fenêtres ont accès à la lumière du jour et offrent une vue extérieure.

La performance cognitive des employés de bureau s'améliore quand...
LoboStudioHamburg/Pixabay

ANNONCES

De nouvelles recherches menées dans le cadre du Well Living Lab, fruit de la collaboration entre Delos™ et Mayo Clinic, montrent que les bureaux dotés de fenêtres, qui offrent aux personnes une lumière naturelle et une vue sur l’extérieur, améliorent la performance cognitive des employés ainsi que le sentiment de satisfaction ressenti à l’égard de leur environnement de travail. Les techniques modernes d’ombrage et de verre teinté peuvent atténuer la fatigue oculaire, et réduire ainsi l’inconfort dû à l’éblouissement de la lumière du jour.

Ces résultats sont publiés dans le volume de novembre de Building and Environment. L’étude a été menée par des chercheurs des domaines des sciences de l’environnement, de la santé et du comportement.

Dans le cadre de l’étude, les participants ont emménagé dans un environnement de bureau simulé correspondant à leurs espace de bureau habituels. Ils y ont poursuivi leurs activités normales de travail pendant 14 semaines durant lesquelles leur environnement et leur comportement ont été observés. Ils y ont apporté leurs objets personnels ainsi que leurs outils de travail.

La simulation d’espace de bureau possédait des fenêtres orientées vers l’est et vers le nord et tous les participants étaient assis à égale distance des fenêtres. Toutes les deux semaines, les participants ont été exposés à des conditions de fenêtre différentes : des stores en maille filet, des fenêtres à changement dynamique de teinte ou des stores occultants pour supprimer la lumière du jour et la vue. Les fenêtres à changement dynamique de teinte utilisaient un algorithme : elles s’ajustaient automatiquement aux teintes plus sombres le matin pour empêcher l’éblouissement de la lumière du jour et revenaient à un état non teinté au milieu de la journée. Les participants pouvaient ajuster la hauteur du store en maille filet et les niveaux de teinte des fenêtres selon leurs préférences. Toutes les autres conditions, telles que l’éclairage électrique, la température, l’humidité et la ventilation, étaient maintenues constantes.

Trois aspects de la fonction cognitive ont été mesurés quotidiennement : la mémoire de travail, l’inhibition et le changement de tâches. Un questionnaire évaluait la santé oculaire, y compris la fatigue visuelle, la fatigue générale, l’irritabilité, la concentration et la vision floue. Les employés indiquaient également leur niveau de satisfaction par rapport à leur environnement de travail, à savoir leurs réactions vis-à-vis de l’espace de travail dans son ensemble et de l’éclairage utilisé pour le travail sur ordinateur et sur documents.

La fonction cognitive s’améliorait lorsque les participants avaient accès à la lumière du jour et à la vue sur l’extérieur dans leur espace de bureau. Ce sont plus précisément leur capacité à conserver et à manipuler des éléments en mémoire et leur capacité à inhiber les réponses qui ont augmenté. Le changement de tâche n’a pas été affecté par les diverses conditions de l’étude. L’ombrage en maille filet et la teinte dynamique ont permis d’obtenir le même degré d’amélioration de la performance cognitive, par rapport aux conditions d’occultation. La fatigue visuelle diminuait également lorsque les employés avaient accès à la lumière du jour et à la vue sur l’extérieur depuis leurs fenêtres, sans différence entre les deux types d’ombrage. La satisfaction environnementale s’est également améliorée avec l’accès aux fenêtres.

Lorsque les fenêtres de l’espace de travail étaient occultées, le premier changement souhaité par les employés était l’accès aux fenêtres. Lorsqu’ils ont été soumis aux stores en maille filet et au changement de teinte dynamique, leur principale amélioration souhaitée variait du bruit à la température en passant par l’intimité.

« Nous avons apporté un élément supplémentaire aux preuves de plus en plus nombreuses : la capacité de voir à l’extérieur a un impact positif », explique Brent Bauer, M.D., directeur médical du Well Living Lab et chercheur principal de l’étude pour Mayo Clinic. « D’autres études ont montré que l’accès à la lumière du jour et à la vue sur l’extérieur, améliore l’humeur et réduit l’absentéisme au travail, et même que les employés font moins d’erreurs. D’autres études peuvent s’appuyer sur ces résultats pour aider à compléter le tableau qui se dessine : les fenêtres ont un impact positif. »

Le Well Living Lab reconnaît que les personnes ayant un emploi de bureau ne peuvent pas toutes avoir accès à la lumière du jour et à une vue sur l’extérieur, et propose les conseils suivants :

  • Amenez la nature à l’intérieur, avec des plantes ou un élément aquatique.
  • Aménagez une décoration avec des scènes naturelles, telles que des photos et des peintures, des économiseurs d’écran et des découpes de magazines.
  • Utilisez des éléments naturels dans la conception de l’espace de travail, tels que le bois et la pierre.
  • Écoutez des enregistrements de la nature sur votre casque ou diffusez des vidéos montrant des forêts, des lacs, des fleurs ou d’autres éléments de la nature que vous trouvez agréables.
  • Profitez des pauses pour sortir.

Crédit/source : Service de presse Mayo Clinic


ANNONCES