Google Home : l’essor des enceintes à commande vocale en France


ANNONCES

Google Home possède la plus forte notoriété parmi les enceintes à commande vocale sur le web et médias sociaux en France. Agé de 39 ans en moyenne, si l’utilisateur d’enceintes intelligentes est plus jeune que la moyenne des internautes, il appartient davantage aux catégories socio-professionnelles supérieures et vit dans un foyer d’au moins 3 personnes et affiche un taux de satisfaction supérieur à 70 %.


ANNONCES

Digimind, leader mondial des plateformes de social listening et de market intelligence, annonce la publication d’une étude sectorielle portant sur 16 marques d’enceintes à commande vocale en France. L’analyse porte sur 62 850 messages concernant ces marques d’enceintes intelligentes et musicales les plus vendues en France, collectés par la plateforme Digimind sur le web et les réseaux sociaux, en owned media, earned media, et données de recherche.

En France, on estime à 1,7 million le nombre d’utilisateurs d’enceintes à commande vocale, 69% ont entre 25 et 49 ans. Agé de 39 ans en moyenne, si l’utilisateur d’enceintes intelligentes est plus jeune que la moyenne des internautes, il appartient davantage aux catégories socio-professionnelles supérieures et vit dans un foyer d’au moins 3 personnes et affiche un taux de satisfaction supérieur à 70 %.

Google Home et Amazon Echo en tête des conversations

Avec 43% de part de voix, Google est la marque d’assistants vocaux la plus citée sur les médias sociaux devant Amazon (38%). Au niveau des modèles d’enceintes, on parle beaucoup plus de Google Home (mini, hub, max) avec 45,4% de parts de voix et Amazon Echo ( dot, spot, plus ) avec 37% que des Apple HomePod (14,7%). Pour les enceintes musicales, JBL avec sa Link 20 rassemble 50% de parts de voix devant Sonos (25%).

Twitter représente 80% des conversations tous thèmes confondus et est le principal média social utilisé pour les demandes d’assistance et de conseil. Instagram arrive en 3ème position derrière les sites d’actualités mais il demeure un canal idéal pour valoriser son achat.

La notoriété des technologies de reconnaissance vocale dépasse celle des produits

Apple Siri est la plus mentionnée par les internautes (50% de parts de voix) suivi par Alexa et Amazon Echo dans des proportions quasiment équivalentes.

Les usages les plus courants sont : écouter de la musique, se renseigner sur les infos pratiques comme la météo, écouter la radio en direct et la recherche sur Internet.

Par contre, le shopping ou la commande de taxi ou de plats sont des usages encore peu développés (1).

La confidentialité des données est le principal thème de discussion à propos des enceintes connectées en France

On constate une vraie fracture entre les utilisateurs, prêts à partager leurs données et les non-utilisateurs, pour lesquels la confidentialité des données est le principal frein à l’achat. Le 2ème sujet concerne les fonctions des appareils. Compte tenu du marché encore jeune, l’univers des enceintes connectées concentre beaucoup de messages interrogatifs sur la vie privée pour les non-utilisateurs, et sur les fonctionnalités et connexions avec l’écosystème pour les utilisateurs.

On observe également une pénétration du marché moins marquée en Europe que dans le monde ou 17% des internautes utilisent des enceintes intelligentes et 34% pensent en acheter contre 11% des internautes européens, de 16 à 64 ans qui utilisent les enceintes à commande vocale et 21% qui envisagent d’en acheter (2).

Enceintes intelligentes : des sentiments positifs… après l’achat

Sur les médias sociaux, les messages négatifs représentent 50% des sentiments exprimés. Ils émanent en quasi-totalité de non-utilisateurs. Pour les acheteurs, l’adhésion après achat représente 64% des messages liés au parcours client. Les émotions exprimées par les consommateurs d’enceintes à commande vocale sur les réseaux sociaux sont positives pour 34% d’entre eux : lorsque l’on parle de ses achats, les sentiments communiqués concernent avant tout le produit, ses fonctions et bénéfices et la valorisation de son intérieur. 23% aiment beaucoup l’enceinte achetée.

Le parcours d’achat des enceintes intelligentes est fortement digitalisé mais très similaire à celle de l’univers du retail pour les marques de mode (3). Les conversations concernent en effet en majorité la phase après l’achat, avec près de 65% des messages qui évoquent l’adhésion au produit et donc une satisfaction voire un plébiscite. C’est une caractéristique que l’on retrouve pour les secteurs luxe ou beauté : les internautes partagent leur expérience positive, à l’inverse d’autres univers (assurance, mobile-internet) où les clients expriment d’abord leur mécontentement.

En plus d’une analyse détaillée, l’étude complète contient 10 recommandations pour les marques technologiques. Elle est téléchargeable gratuitement sur : https://digimind.co/etude-enceintes-connectees

(1) Médiamétrie – Etude Enceintes à commande vocale 2018
(2) Etude GlobalWebIndex Voice Search Insight Reports 2018
(3) Etude – Les marques de Mode sur les médias sociaux en France – Digimind


ANNONCES