Allemagne : des vestes lestées de sable pour des enfants hyperactifs !

Pixabay/CC0 Creative Commons

En Allemagne on a trouvé un drôle de solution pour calmer des enfants hyperactifs à l’école ? Pour canaliser leur énergie des établissements scolaire sont persuadés d’avoir trouvé la bonne solution : leur faire porter des vestes lestées de sable. Des vestes qui font polémique car, en plus d’être très lourdes (elles peuvent peser jusqu’à 6 kilos), elles ressemblent étrangement à ces fameuses camisoles de force que l’on utilise en milieu psychiatrique.

Selon les informations rapportée par The Guardian – et dont se fait l’écho en France le site Slate – près de 200 écoles les utiliseraient aujourd’hui malgré leur coût élevé (de 140 à 170 euros).

Ceux qui défendent ce dispositif ne lui trouvent bien sûr que des avantages : ces vestes auraient la faculté de changer le comportement et rendre les enfants hyperactifs beaucoup plus calmes. Ainsi recadrés, ils seraient ainsi plus concentrés en classe.

Une directrice d’école de Hambourg a précisé : “Les enfants adorent porter ces vestes et aucun d’entre eux n’est contraint à les porter. Sauf que selon The Guardian, les écoles les inciteraient fortement à le faire. Et si elle a été interrogée à ce sujet c’est parce qu’elle a été l’une des premières à introduire ces vestes dans son établissement.

Sauf que tout le monde n’est pas d’accord ! Des parents d’élèves mais aussi  des psychiatres s’insurgent contre ces vestes dont l’utilisation revient selon eux à punir un enfant malade. “Ne cours t-on pas le risque de stigmatiser ces enfants ?” s’interrogent certains. D’autres vont plus loin encore et n’hésitent à qualifier ce dispositif d’élément de torture.

Un parent d’élève n’y est d’ailleurs pas allé avec dos de la cuillère en écrivant sur Facebook : “Ce serait mieux si nous évitions ces méthodes de torture. Comment pouvez-vous dire à un enfant : ‘Tu es malade, et comme punition, tu vas devoir porter cette veste remplie de sable qui ne représentera pas seulement une agonie physique, mais te fera également avoir l’air d’un idiot devant tes camarades.’ Je crois qu’il y a des gens qui ont perdu pied”.

Notez, et c’est important de le préciser, que ces vestes suscitent aussi des interrogations chez les professionnels de santé. C’est par exemple le cas de Michael Schulte-Markwort, directeur de l’institut de psychiatrie infantile de Hambourg. Précisant que les effets à long terme n’étaient pas connus, il a aussi tenu à faire une mise en garde : si ces vestes peuvent éventuellement calmer les enfants hyperactifs sur le moment, règlent-elles vraiment le problème ?

A priori c’est NON… Ces enfants ont surtout besoin d’attention, besoin d’être accompagnés et ce n’est pas le port d’une veste qui peut y changer quelque chose.

En France on incite les professeurs à mettre l’accent sur les bons comportements de ces enfants en les positivant et en les opposant aux mauvais comportements correspondants. On recommande aussi de les complimenter, de mettre en place des rituels et en aucun cas de les punir.