Lourdes : décès d’un enfant de neuf ans qui présentait des “symptômes grippaux”

GoodManPL/Pixabay

Une bien triste nouvelle en ce début d’année avec l’annonce du décès de Kilian, un enfant de 9 ans originaire d’Argelès-Gazost  dans les Hautes-Pyrénées.  Selon le quotidien régional Sud-Ouest il est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi au sein du service des urgences de l’hôpital de Lourdes. L’enfant y avait été admis alors qu’il présentait des “symptômes grippaux” a annoncé l’ARS Occitanie (Agence Régionale de Santé, ndrl). Evoquant la “confidentialité médicale”, l’ARS n’a toutefois donné aucune autre précision.

Scolarisé au sein de l’école Jean Bourdette d’Argelès-Gazost, le petit garçon est décédé peu de temps après son admission. Le site du quotidien “La Dépêche” précise que la maman, une professionnelle de santé, l’a conduit à l’hôpital après avoir constaté une aggravation de son état de santé. L’enfant était soigné à son domicile depuis plusieurs jours. Malheureusement des travaux – avec toutes les conséquences que cela implique – auraient ralenti sa progression. Une perte de temps qui semble lui avoir été fatale.

Notez qu’une cellule psychologique a été mise en place auprès des enseignants et des élèves de cette école encore sous le choc de la nouvelle.

La grippe touche particulièrement les jeunes cette année

Comme l’a plusieurs fois annoncé Santé Publique France dans ses communiqués, la grippe semble toucher davantage les jeunes cette année. Un excès de mortalité a ainsi été observé chez les 15-64 ans.  L’an dernier ce sont les 75 ans et plus qui étaient les plus touchés par les différentes souches du virus.

Dans son dernier bulletin hebdomadaire, et en ce qui concerne la surveillance des cas graves de grippe admis en réanimation, on peut lire que parmi les 70 décès répertoriés 3 étaient âgés de moins de 5 ans, 29 de 15 à 64 ans et 38 de 65 ans et plus.

Face à ces chiffres inquiétants, et juste avant la rentrée des classes, Agnès Buzyn, notre ministre de la Santé, a d’ailleurs demandé au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de lancer en urgence une campagne d’information en prévention.

D’abord en raison d’une épidémie d’une ampleur exceptionnelle mais aussi parce que 19% des passages aux urgences pour syndrome grippal ont concerné les moins de 15 ans, et près de 20% ont conduit à une hospitalisation. Et d’appeler au renforcement des mesures de prévention contre le virus de la grippe en milieu scolaire.

Notez à ce sujet que le grippe n’a malheureusement pas dit son dernier mot. Toute la France métropolitaine est désormais en plein dedans même si on a observé une légère diminution de l’incidence par rapport aux données consolidées de la dernière semaine de 2017.

Symptômes grippaux : pensez aux gestes barrière

En ce début d’année 2018 la direction générale de la Santé (DGS) en appelle à la contribution de chacun pour limiter la progression rapide de ce virus : il suffit d’adopter des gestes simples pour prévenir la transmission de la maladie. On les appelle les gestes « barrières »

Lavage des mains
Pour limiter la diffusion des germes et peut être éviter de passer quelques jours au fond du lit avec de la fièvre, quelques gestes simples de prévention doivent être adoptés comme le lavage des mains plusieurs fois dans la journée. Ce geste est indispensable après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, après avoir rendu visite à une personne malade, après chaque sortie à l’extérieur et bien sûr avant de préparer les repas, de les servir ou de les prendre. Pour un bon lavage des mains, on conseille d’utiliser un savon liquide (le pain de savon n’est pas aussi hygiénique car il reste humide) pendant trente secondes et de ne pas oublier de frotter les ongles et le bout des doigts, la paume et l’extérieur des mains, les jointures des doigts et les poignets. Le séchage doit se faire avec une serviette propre ou à l’air libre. Une solution hydro alcoolique peut aussi remplacer le lavage des mains sur des mains non souillées.

Mouchoir en papier
Se couvrir la bouche dès que l’on tousse ou éternue (dans sa manche ou dans un mouchoir à usage unique) est un bon préalable qu’il faut également transmettre aux enfants. Utiliser un mouchoir en papier à jeter dans une poubelle fermée tout de suite après usage et se laver les mains ensuite.

Port du masque
Si l’on est malade, un masque chirurgical (que vous trouverez à acheter en pharmacie) permettra d’éviter la diffusion des microbes. Il faut se laver les mains avant de le manipuler, le changer toutes les 4 heures ou dès qu’il est mouillé, ne pas le réutiliser et le jeter dans une poubelle couverte avant de se laver les mains.

Éviter…
Enfin il faut éviter de serrer les mains, d’embrasser, de partager ses effets personnels (couverts, verre, brosse à dent, serviette de toilette…), éviter les lieux très fréquentés (centres commerciaux, transports en commun) et éviter si possible d’y emmener les nourrissons et les enfants.

Aérer
Enfin, pensez à aérer chaque pièce du logement tous les jours pendant au moins 10 minutes pour renouveler l’air.

Pensez également au vaccin ! Pour tout renseignement contactez un professionnel de santé !