La dépigmentation de la peau concerne de plus en plus les hommes



La dépigmentation est de plus en plus tendance dans certains pays. Dans certains pays d’Asie, avoir la peau blanche est considéré comme un critère de beauté, de réussite et même de richesse ! Une véritable valorisation de la peau « blanche » sur laquelle ne manque pas de surfer l’industrie de la mode et de la cosmétique.Et alors que la dépigmentation volontaire reste une pratique majoritairement féminine, sachez que de plus en plus d’hommes y ont recours.

Dépigmentation
Campagne Esprit D’Ebène/Instagram

«On pense souvent à tort que seules les femmes d’origine subsaharienne se dépigmentent mais c’est une idée reçue. Il n’y a qu’à regarder le nombre d’artistes masculins qui se blanchissent la peau: le chanteur jamaicain de dancehall Vybz Kartel, le joueur de baseball dominicain Sammy Sosa ou encore l’artiste afro-américain Michael Jackson.» a déclaré Mams Yaffa, fondateur d »Esprit d’ébène.

Cette association vient d’ailleurs de lancer une nouvelle campagne de sensibilisation contre la dépigmentation de la peau. Elle s’adresse plus particulièrement aux jeunes car ils sont davantage sensibles à leur image et donc susceptibles d’adopter des comportements différents et parfois à risques.

Il faut savoir que cette dépigmentation de la peau s’obtient via l’application de crèmes (des produits pas toujours autorisés sur le marché français) ou le laser. Et ces pratiques ne sont pas sans risques : inflammations, cicatrices, apparition de tâches, acné sévère et même détériorations majeures de l’épiderme…

D’où l’importance de cette campagne de sensibilisation. Double objectif : mettre en garde contre les risques encourus mais aussi tenter de faire prendre conscience à ceux qui seraient tentés par l’expérience que la beauté est plurielle.

Interrogé par Africulture.com, ce dernier a mis en garde contre de nombreux produits qui contiennent des substances totalement interdites en France comme l’hydroquinone ou des corticoïdes à forte concentration.

Dépigmentation de la peau : même le pénis y passe

Connaissez-vous la dernière tendance à Bangkok ? Se faire blanchir le pénis ! Cela confirme que les hommes y sont de plus en plus sensibles. Consciente de cette nouvelle tendance, une clinique de chirurgie esthétique de Bangkok

le blanchiment de pénis mais aussi de la vulve. Pour près de de 600 dollars la séance – 5 sont nécessaires au total – vous obtiendrez une dépigmentation ciblée de votre peau. L’intérêt ? On se le demande encore surtout si cette seule partie de l’anatomie est concernée ^^

Comment ça marche ? Et bien il faut passer par un traitement au laser ! Et ne croyez pas que le mot « laser » effraie qui que ce soit. Des centaines de clients se pressent chaque mois pour se faire blanchir la partie la plus intime de leur anatomie.

Face à ce succès aussi grandissant qu’inquiétant, les autorités sanitaires du pays ont tenu à mettre en garde ceux qui seraient tentés par l’expérience. « Le blanchiment au laser du pénis n’est pas nécessaire, gaspille de l’argent et peut donner plus d’effets négatifs que positifs » ont-elles mis en garde sur les réseaux sociaux