Se brosser la langue serait une erreur !

Vous faites partie de ceux qui ont succombé à la “mode” du brossage de langue ? Alors lisez bien ce qui suit… Se brosser les dents c’est bien et c’est même indispensable. Oui mais depuis quelques années, et à coups de grands renforts publicitaires, de grandes marques font tout pour nous convaincre qu’il faut aussi se brosser la langue histoire de lutter contre la mauvaise haleine. Et le message est si bien passé que le brossage de la langue fait partie désormais partie du quotidien de nombreux français. Des brosses spéciales ont d’ailleurs fait leur apparition sur les étals de nos hypers et supers marchés.

AlbanyColley/Pixabay

Sauf que ce brossage n’aurait aucun intérêt,  sauf dans un cadre thérapeutique précis (langue chargée, baisse de la salivation… etc).

C’est le message qu’ont souhaité faire passer les spécialistes de l’hygiène bucco-dentaire à l’occasion du congrès annuel de l’association dentaire française.

Interrogée par l’AFP Sophie-Myriam Dridi, spécialiste au CHU de Nice, évoque même une erreur au sujet de ce fameux brossage lingual.

“Se brosser la langue avec un équipement rugueux  peut altérer sa surface et perturber l’équilibre des bonnes bactéries qui colonisent notre tube digestif” a t-elle expliqué . Puis de préciser que toutes les bactéries qui se trouvent sur notre langue – il y en aurait près 700 –  ont toutes un rôle important et que certains sont même très bénéfiques.

Comment nettoyer sa langue alors ?

Vous n’avez à priori rien à faire ! Sauf dans les cas particuliers pré-cités, la langue se nettoie toute seule ! Quand et comment ? De 1.000 à 2.000 fois par jour, à chaque fois que l’on déglutit sa salive.

Lutter contre la mauvaise haleine sans se brosser la langue

Mais alors d’où vient la mauvaise haleine ? L’une des explications, c’est l’hygiène bucco-dentaire. Particulièrement impliquée dans le processus des mauvaises odeurs, la plaque dentaire. Dans 90% des cas, c’est la plaque dentaire qui est l’origine des odeurs nauséabondes qui se dégagent de votre bouche

Pourquoi il ne faut pas jeter les dents de lait de nos enfants

Savez-vous pourquoi il ne faut pas jeter les dents de lait de nos enfants ? Et bien parce qu’elles pourraient nous être très utiles dans un futur proche. Selon les dires d’une biologiste de l’Imperial College de Londres, ces dents ont des vertus insoupçonnées et pourrait même faire avancer la recherche médicale. Elles contiennent en effet des cellules souches qui pourraient être exploitées pour lutter contre certaines maladies.

Citée par la BBC, la professeur Sara Rankin a déclaré : “Actuellement classées comme déchets cliniques (certains finissent aussi dans les ordures ménagères), les dents de lait sont en fait des sources potentielles de cellules souches adultes qui pourraient être très utiles dans nos futurs soins de santé”

Ces cellules seraient à même d’être utilisées pour lutter contre certains cancers et notamment contre la leucémie.

Mais plusieurs scientifiques pensent qu’elles pourraient être également utilisées pour soigner la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson ou encore le diabète.

Reste un hic ! Pour que ces dents de lait soient vraiment exploitables, il faudrait que les parents les retirent avant même qu’elles ne tombent; qu’en soient rapidement extraits les cellules et enfin qu’elles soient stockées à -190° au moins.

Bref, il faut que beaucoup de conditions soient réunies vous en conviendrez.

Pour les enfants, le programme M’T Dents

Et puisqu’on parle des dents de nos enfants, rappelons tout de même l’existence du programme M’T Dents.

Avec le programme M’T dents, l’Assurance-Maladie permet à tous les enfants et adolescents de 6, 9, 12, 15 et 18 ans de bénéficier d’un rendez-vous gratuit chez le chirurgien-dentiste et de soins, si nécessaire. Ce dispositif a été étendu aux femmes enceintes.

Un dépistage bucco-dentaire pour les enfants et les adolescents

C’est dès le plus jeune âge et pour toute la vie que se construit la santé bucco-dentaire. Les bonnes habitudes d’hygiène dentaire et la détection d’éventuelles caries permettent de garder des dents saines longtemps. Cela évite également de nombreux problèmes dentaires, parfois longs et coûteux, à l’âge adulte. Depuis 2007, le programme M’T dents permet ainsi à tous les enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans de bénéficier d’un rendez-vous gratuit chez le chirurgien-dentiste et de soins, si nécessaire.

Votre enfant a 6 ans, 9 ans, 12 ans, 15 ans ou 18 ans ? L’Assurance Maladie vous aide à préserver son capital dentaire :

  • 1 mois avant sa date d’anniversaire, vous recevrez chez vous une invitation personnalisée de l’Assurance Maladie, accompagnée d’un bon de prise en charge pour consulter un chirurgien-dentiste.
  • Dans les 6 mois à compter de la date anniversaire de votre enfant, prenez rendez-vous avec le chirurgien-dentiste conventionné de votre choix. Passé ce délai, le bon de prise en charge n’est plus valable. Lors de ce rendez-vous, le chirurgien-dentiste examine les dents et les gencives de votre enfant et si besoin, effectue 1 ou plusieurs radiographies pour vérifier que des caries ne se sont pas nichées entre les dents. C’est aussi l’occasion de rappeler à votre enfant les bons réflexes pour maintenir une bonne santé dentaire.
  • Dans les 9 mois qui suivent cette consultation, prenez rendez-vous, si besoin, pour effectuer les soins nécessaires.

Vous n’avez pas à payer les soins bucco-dentaires de dépistage :

  1. Présentez votre bon de prise en charge au chirurgien-dentiste, l’Assurance Maladie le règlera directement : vous n’avez pas de frais à avancer pour cet examen bucco-dentaire.
  2. Si votre enfant a besoin de soins (traitement des caries et des racines, détartrage, scellement des sillons, etc.), ils sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie. Ces soins doivent être effectués dans les neuf mois qui suivent le premier examen.
    • Si votre enfant a 6 ou 12 ans, vous bénéficiez d’une avance de frais et n’avez pas de frais à avancer.
    • Si votre enfant a 9, 15 ou 18 ans, vous devez régler les soins, mais serez rapidement et totalement remboursé.

Les autres traitements comme les appareils d’orthodontie ou les prothèses sont pris en charge au taux habituel.

Encore une question ? Besoin d’un conseil ? Contactez votre caisse d’assurance maladie au 3646 (service 0,06 €/min + prix appel)

Pour info sachez que le dispositif est désormais étendue pour les femmes enceintes ! C’est ainsi qu’un examen de prévention bucco-dentaire est désormais proposé aux femmes enceintes afin vérifier la santé de leurs dents et de leurs gencives. Pour plus d’infos rendez-vous sur Amelie.fr, le site de l’Assurance-Maladie.