Boire trois à quatre tasses de café pour être en bonne santé et vivre plus longtemps ?

CC0 Public Domain/Pixabay
CC0 Public Domain/Pixabay

Boire 3 à 4 tasses de café par jour permettrait d’être en meilleure en santé mais aussi de vivre plus longtemps. Telles sont les conclusions d’une énième étude menée par des chercheurs de l’Université de Southampton. Ses résultats ont été publiés dans la revue médicale spécialisée British Medical Journal.

Elle a en fait consisté en une méta-analyse des résultats des 200 travaux déjà menés sur le sujet. L’objectif était bien sûr de confirmer les bienfaits supposés du café sur la santé humaine.

Et les résultats sont on ne peut plus clairs : boire trois à quatre cafés par jour permettrait de réduire les risques de maladies et d’augmenter en conséquence l’espérance de vie.

“Dans la vie tout est une question d’équilibre, et les bienfaits la consommation modérée de café semblent peser plus lourd dans la balance que les risques” a déclaré Paul Roderick, co-auteur de l’étude.

Une telle consommation permettrait également de réduire les risques de diabètes, de maladies du foie, de démence et même de prévenir certains cancers.

Les auteurs de cette énième étude sur les bienfaits du café ont toutefois tenu à mettre en garde les femmes enceintes et les personnes sujettes aux fractures pour qui la consommation de café n’est pas vraiment conseillée.

Attention toutefois aux résultats de ces travaux qui n’ont en effet pas permis d’établir avec certitude les relations de cause à effet.

Café : buvez-en 4 tasses par jour, pas plus…

L’occasion de revenir une autre étude publiée au printemps dernier et selon laquelle il ne faut pas boire plus de 4 tasses de café par jour. Elle a été menée par des chercheurs américains après analyse de 10.000 études déjà publiées sur le sujet au cours de ces 15 dernières années.

Il ne faudrait pas en consommer plus de 4 tasses/jour (3 chez les femmes enceintes), seuil à partir duquel il aurait tendance à devenir nocif pour la santé.

Dans le détail, et selon les conclusions de ces chercheurs, les adultes en bonne santé ne devraient pas consommer plus de 400 mg par jour (4 tasses) et les femmes enceintes 300 mg (3 tasses). Notez que pour les enfants et adolescents la dose ne devrait pas excéder 2.5 mg par jour et par kilo.

Ce seuil de 4 tasses par jour vous rappelle quelque chose ? Normal. En 2015 l’Agence européenne de sécurité des aliments recommandait déjà qu’un adulte en bonne santé devait consommer au maximum 400 mg de caféine par jour.

Photo : journeys (CC BY 2.0)

Accro au café ? Vous n’y êtes pour rien

Si vous êtes accro du café, c’est la faute à vos gènes…En voilà un bel argument que vous pourrez désormais utiliser contre celles et ceux qui estiment que vous abusez un peu trop de la caféine. Une récente étude vous dédouane en effet de toute responsabilité (ou presque) car elle en arrive à la conclusion que cette consommation est la conséquence de variations du gène PDSS2. Elle a menée principalement par des scientifiques britanniques de l’Université d’Edimbourg associés à des chercheurs italiens de l’Université de Trieste.

Avant d’en arriver à cette conclusion les chercheurs ont décortiqué l’ADN de près de 3000 personnes (1200 Italiens et 1700 Néerlandais) tout en prenant en compte la consommation de caféine de chacun.

Et….? Les scientifiques ont constaté que les personnes atteintes d’une variation du gène “PDSS2” avaient tendance à consommer moins de tasses de café que les autres.

A noter que dans un premier temps l’étude n’a concerné que des Italiens. Les chercheurs ayant besoin de confirmer ce résultat, ils l’ont ensuite étendue auprès de Néerlandais.

Cité par le Times, le généticien Nicola Pisrastu a déclaré à propos de cette étude « Le gène PDSS2 inhibe la capacité du corps à dégrader la caféine. Ainsi, la caféine reste plus longtemps dans l’organisme, ce qui réduit le nombre de tasses de la journée. « Ils ont besoin d’en boire moins souvent pour avoir les effets positifs de la caféine, comme se sentir moins fatigué et être plus réveillé »

Dans tous les cas n’oubliez pas que l’abus de caféine peut tout de même avoir de sérieuses conséquences sur la santé et qu’il faut donc savoir raison garder..

Boire du café pour lutter contre les pannes d’érection

L’occasion de revenir sur une récente étude relative aux pannes d’érection et à la consommation de café. Publiée au printemps dernier elle a permis de révéler que les hommes buvant 2 à 3 tasses de café par jour étaient moins susceptibles que les autres d’être confrontés à une panne d’érection.

Selon cette très sérieuse étude une consommation comprise entre 85 et 170 milligrammes de caféine par jour réduirait de 42 % le risque de troubles de l’érection. Pour les plus gros consommateurs, entre 171 et 303 milligrames/jour, le risque ne serait réduit que de 39%. Dommage que l’étude ne soit pas arrêtée sur ceux qui en consomment beaucoup plus et sont carrément accros et enchaînent les petits noirs tout au long de la journée.