Suicide d’un neurochirurgien au CHU de Grenoble

Stupéfaction au CHU de Grenoble après le suicide d’un neurochirurgien retrouvé mort dans son bureau ce jeudi 2 novembre 2017. Selon les informations de France Bleu Isère, une seringue contenant de l’insuline et du curare a été retrouvée à côte de son corps. Une cellule psychologique a été aussitôt mise en place pour le personnel de l’établissement d’autant que ce médecin était très apprécié de ses collègues et de l’ensemble du personnel soignant.

Âgé d’à peine 36 ans ce neurochirurgien pédiatrique aurait laissé une lettre pour expliquer les raisons de son geste. Il y aurait évoqué des causes personnelles et non professionnelles précise Europe 1.

skeeze/pixabay

Evoquant un décès brutal survenu dans les blocs opératoires de l’hôpital Michallon, le CHU de Grenoble a précisé dans communiqué de presse que le médecin “était très apprécié par l’ensemble des équipes du CHU et reconnu par les étudiants comme un excellent enseignant.”