Elle porte plainte contre une voyante qui lui avait prédit sa mort

Lorsqu’on y croit dur comme fer, une voyante qui vous annonce votre propre mort, ça fait forcément flipper. Et des annonces de ce type peuvent être lourdes de conséquences comme l’a écrit cette semaine dans ses colonnes l’Est Républicain (édition de Thionville)

En effet, et selon le célèbre quotidien régional, une Thionvilloise de 35 ans a porté plainte le 1er novembre contre la médium qui lui avait annoncé en juillet dernier qu’elle allait mourir d’ici six mois. Terrifiée par cette annonce – mais qui ne le serait pas ? – elle a dû être hospitalisée cet été.

Pixel2013/Pixabay/Creative Commons

Tout commence par une simple consultation téléphonique durant laquelle cette jeune mère famille se fait dire qu’elle va succomber à une crise cardiaque en février ou mars 2018.

« Elle me demande qui fait des petits malaises dans mon entourage. Je lui réponds que c’est moi. Elle finit par me dire que ce sont de mini-infarctus, que mon cardiologue minimise les choses et que je dois en trouver un autre » a t-elle ainsi expliqué à l’Est Républicain. Puis de préciser que la médium en question lui annonce une mort quasi certaine dans un délai maximum de 6 mois.

Forcément paniquée par cette annonce qu’elle semble prendre très au sérieux, la jeune femme consulte plusieurs spécialistes qui ne détectent absolument rien d’anormal. Elle décide donc de recontacter cette pseudo “médium” qui non seulement confirme ses dires mais va jusqu’à remettre en cause la compétence des médecins. Ben voyons…

De plus en plus effrayée, la jeune femme est victime de troubles digestifs importants qui vont la conduire directement à l’hôpital ! Un établissement qu’elle ne voudra plus quitter au cas où la fameuse et terrible prédiction viendrait à se réaliser. Désormais suivie par une psy, elle a été admise dans une maison de repos où elle devrait séjourner au minimum 3 semaines.

Et c’est sa psy qui l’a poussée à déposer plainte contre cette voyante auto-proclamée. Selon elle, elle aurait profité d’une faille de sa patiente pour s’y engouffrer afin de lui prédire le pire.

Pour Youcef Sissaoui, président l’Institut des arts divinatoires (Inad), cette voyante basée à Castelsarrazin n’est qu’un « charlatan ». Et d’assurer qu’ « aucun médium n’annonce ainsi la mort des gens ». Une pratique contraire selon lui à la déontologie de la profession.

Et vous croyez-vous aux prédictions des voyants et médiums ? Pensez-vous qu’il faille toutes leurs annoncex au pied de la lettre ? Une “affaire” qui ne peut que raviver le débat.