Sondage présidentielle 2017 : les étudiants peu mobilisés?


ANNONCES

CC0 Public Domain /Pixabay
CC0 Public Domain /Pixabay

Une faible participation des étudiants, Alain Juppé candidat qui répondrait au mieux aux attentes des étudiants, la moitié des étudiants considèrent que leur situation s’est dégradée depuis 2012, les étudiants approuvent les mesures qui ont été prises concernant l’enseignement supérieur durant le quinquennat de François Hollande.

Voici ce qu’il ressort d’un sondage exclusif mené par l’IFOP pour l’Etudiant réalisé auprès de 604 personnes entre le 25 octobre et le 4 novembre 2016.


ANNONCES

Alain Juppé, candidat qui répondrait au mieux aux attentes des étudiants

« Alain Juppé, Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Sarkozy… Le trio de tête a de quoi surprendre. C’est en tout cas dans cet ordre que les étudiants sondés par l’Ifop en exclusivité pour l’Etudiant, ont répondu à la question : “Chacun des candidats (déclarés ou potentiels) suivants à l’élection présidentielle de 2017 prend-il en compte les préoccupations des étudiants ?” En plaçant Alain Juppé largement en tête, avec 40 % de réponses favorables, contre 32 % pour Mélenchon et 30 % pour Nicolas Sarkozy. »

Une faible participation des étudiants

« 45 % des sondés déclarent qu’ils ne se déplaceront pas dans les bureaux de vote, contre 27 % pour le reste de la population, si on se réfère à un sondage réalisé par l’Ifop en octobre dernier. À noter : plus le niveau d’études supérieures est élevé, plus l’intention d’aller voter est forte. »

La moitié des étudiants interrogés considère que leur situation s’est dégradée depuis 2012

« C’est un chiffre qui pose question. Un étudiant sur deux estime aujourd’hui que la situation des étudiants s’est “plutôt détériorée” depuis 2012. Pour 29% d’entre eux, la situation des étudiants n’a pas changé, et pour 21% seulement, elle s’est améliorée. »

Les étudiants approuvent les mesures qui ont été prises concernant l’enseignement supérieur durant le quinquennat de François Hollande

« Globalement, les étudiants approuvent les mesures qui ont été prises concernant l’enseignement supérieur durant le quinquennat de François Hollande. Ainsi, 88% des sondés sont favorables au développement des aides à l’insertion professionnelle, 87% à la création du statut d’étudiant entrepreneur, 77% à la création de deux nouveaux échelons pour les bourses étudiantes, et 56% à l’instauration d’une sélection à l’entrée du Master à l’université. »

Sondage Ifop en exclusivité pour l’Etudiant, réalisé auprès d’un échantillon de 604 personnes représentatif de la population inscrite dans l’enseignement supérieur, entre le 25 octobre et le 4 novembre 2016.


ANNONCES