Cara Delevingne pose nue pour la défense des animaux

0
(0)

Pour mieux défendre la cause animale, Cara Delevingne a décidé de poser nue ! Un moyen comme un autre de retenir davantage l’attention et donc de mieux faire passer son message. Une très belle initiative lancée par l’association ‘I’m Not A Trophy’ ou “Je ne suis pas un trophée” .

Une campagne salutaire dont l’objectif est de dénoncer les trop nombreuses souffrances qui sont encore infligées aux animaux rares et/ou sauvages. Impossible de ne pas penser à tous ces “imbéciles” qui tuent les animaux dans leur milieu naturel uniquement par plaisir même lorsqu’il s’agit d’espèces menacées et ou protégées. On pense  bien sûr et en premier lieu à ce fameux dentiste qui s’affichait en 2015 sur les réseaux sociaux après avoir tué le lion Cecil…

Pour en revenir à cette campagne de sensibilisation sachez que c’est le  photographe et musicien français Arno Elias qui était derrière l’objectif.

Cara Delevingne y apparaît dans le plus simple appareil, des images d’animaux en danger ayant ensuite été projetées sur son corps.

“Je suis si fière d’être l’ambassadrice de cette organisation qui veut créer une prise de conscience à propos des actes de malveillance du braconnage et des trophées de chasse à l’égard des espèces en voie de disparition (…) J’ai vraiment envie d’être utile à l’organisation et je vais faire tout ce que je peux pour aider à créer cette prise de conscience du public par rapport à ces pratiques terribles du braconnage et de la chasse au trophée qui sévit en Afrique” a déclaré Cara Delevingne au magazine Marie-Claire.

Et si l’actrice a accepté de prêter son image à cette campagne, ce n’est pas tout à fait du hasard. En 2015, et alors que le tristement célèbre Lion Cecil venait d’être abattu après une traque de plus de 40 heures, elle avait écrit à propos de son meurtrier « Ce #WalterPal­mer est une mauvaise excuse d’être humain ». Elle avait ensuite contribué à contribué à une vente aux enchères dont le principal objectif était de récolter en faveur de la p protection des lions en Afrique.

Cara Delevingne : une habituée des coups de gueule

Sans la mode Cara Delevingne ne serait très certainement jamais devenue actrice. Malgré tout elle n’a pas hésité à fustiger ce milieu le qualifiant d’ «horrible et dégoûtant ».

Et c’est dans le cadre d’une interview accordée au Times l’été dernier que la jeune femme de 23 ans s’est livrée à quelques confidences qui ont probablement refroidi toutes celles qui rêvent de la même carrière.

“Je suis un peu féministe, ça me dégoûte et c’est horrible. Les filles commencent très jeunes, et elles sont sujet à des choses… pas très glorieuses” avait-elle notamment dénoncé déplorant l’hyper sexualisation de la mode et notamment le fait que les jeunes modèles soient trop souvent obligées à poser nus et dans des positions parfois suggestives.

Elle pousse même un vrai coup de gueule contre certains photographes qui seraient de vrais “pervers”. Et de lâcher une petite phrase qui n’a pas fini de faire couler de l’encre “Il y a des photographes qui ne font ce métier que pour profiter des filles”.

Cette interview a aussi été l’occasion d’annoncer qu’elle quittait ce milieu, le stress accumulé tout au long de ces années ayant déclenché chez elle un psoriasis et autres maladies du même genre.

Enfin et pour bien faire comprendre son mal-être lorsqu’elle était sur les podiums, elle a déclaré “Le mannequinat m’a juste fait sentir creuse au bout d’un moment. Ca ne m’a pas du tout fait grandir en tant qu’être humain. J’en suis arrivée au point où je me sentais déjà vielle”.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES