Burn-out : combien de personnes en sont vraiment victimes ?


ANNONCES

CC0 Public Domain /Pixabay
CC0 Public Domain /Pixabay

ANNONCES

Burn-out : combien de personnes en sont vraiment victimes en France ? Visiblement c’est une question particulièrement difficile selon les sages de notre très sérieuse Académie de Médecine. Les estimations sont floues, très floues même… avec des chiffres qui varient de 30.000 à 3 millions de personnes.

“L’expansion du terme burn-out est une source de confusion en raison des limites imprécises de cette réalité” a ainsi déclaré l’Académie dans un rapport publié la semaine dernière.

“C’est une grande souffrance dont l’ampleur est très mal évaluée (…). On n’a pas une idée de son importance, beaucoup de chiffres ont été cités” a précisé l’un des auteurs de ce rapport, le psychiatre Patrick Légeron.

Face à de telles incertitudes, Marisol Touraine, la ministre de la Santé,  a annoncé la mise en place d’un groupe d’experts dont l’objectif sera de définir médicalement le burn-out et de trouver des solutions pour le traiter.

Invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, cette dernière a notamment déclaré « Il est temps de regarder les choses en face. La souffrance au travail, c’est une réalité que l’on ne peut plus escamoter… mais avant d’en faire une maladie professionnelle, il faut définir ce qu’est cette maladie»


ANNONCES