Le Nurofen accusé de publicité mensongère


ANNONCES

0
(0)

Maison de santé clavier doigt

Le Nuforen est aujourd’hui un médicament connu de tous. Délivré sans ordonnance, il se décline sous plusieurs formes et/ou conditionnements selon le type de problèmes rencontrés.

Oui mais pour la justice australienne, qui ne remet nullement en cause l’efficacité de ce médicament du laboratoire britannique Reckitt Benckiser,  les consommateurs sont trompés dès lors qu’il s’agit de vendre un Nurofen “spécifique” du type “Nurofen  mal de dos” ou bien encore “Nurofen douleurs de règles”… etc

Pourquoi ? Et bien parce que qu’elle qu’en soit la présentation et/ou la forme, les comprimés restent strictement les mêmes et contiennent 342 milligrammes de lysine d’ibuprofène.

Pour la justice australienne, cette pratique induit en erreur les consommateurs d’autant que les prix de vente ne sont pas vraiment pas les mêmes. Le laboratoire a désormais 3 mois pour retirer toutes les boîtes concernées.


ANNONCES

En réponse à cette décision, Reckitt Benckiser a précisé que c’était pour mieux aider les consommateurs à se repérer, différentes enquêtes ayant montré que les douleurs indiquées sur les emballages pouvaient les aider à faire leur choix.

 

 

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES