La généralisation du tiers-payant a de nouveau été adoptée par l’Assemblée Nationale

Pixabay/ CC0 Public DomaiN
Pixabay/ CC0 Public Domain

L’Assemblée Nationale a de nouveau adopté la généralisation du fameux tiers-payant, l’une des promesses de campagne du candidat Hollande en 2012. Une mesure très contestée par les professionnels de santé, notamment par les médecins libéraux, mais qui entrera bien en vigueur d’ici à la fin du mois de novembre 2017 malgré la grogne, les mouvements de grève et les manifestations.

«Le tiers payant, c’est au service des patients et je ne veux pas le faire contre les médecins» a déclaré Marisol Touraine, la ministre de la santé, tout en leur promettant «simplicité» et «rapidité de paiement».

Et c’est à main levée que les députés (enfin ceux qui étaient présents) ont adopté la généralisation progressive du tiers-payant après 1h15 de débats. Les députés doivent encore se prononcer sur l’intégralité du projet de loi sur la Santé. Le vote aura lieu ce mardi 1er décembre 2015.

Ce tiers payant va s’effectuer par étapes. Il se fera d’abord sur la base du volontariat avant d’être généralisé d’ici à novembre 2017.