Complémentaire santé : la Mutualité ne veut pas du dispositif spécifique aux seniors

DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay
DarkoStojanovic/CC0 Public Domain/Pixabay

Par la voix de son Président, Monsieur Etienne Caniard, la Mutualité Française s’oppose à la généralisation de la complémentaire santé aux plus de 65 ans telle qu’elle est souhaitée par les députés via l’article 21 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

« C’est beaucoup plus qu’un accroc à la solidarité, c’est une remise en cause des mécanismes mêmes de partage. » a t-il notamment déclaré au micro de RTL.

Ce n’est bien sûr pas la généralisation de la complémentaire santé qui est en cause mais bien la réforme voulue par le gouvernement qui prévoit la création d’un appel d’offres pour les contrats de santé des personnes de plus de 65 ans.

Et pour Etienne Caniard, ce n’est vraiment la méthode qu’il faut employer “Cette solution risque de produire l’effet inverse de l’objectif recherché” a t-il  notamment prévenu tout en en mettant contre un dispositif qui ne fera que “segmenter davantage l’accès à la complémentaire santé”.

Pour la Mutualité Française il s’agit là d’un coup porté aux principes de solidarité et de mutualisation entre assurés qui sera source de nouvelles exclusions au sein de la population des retraités elle-même.

Parmi les solutions préconisées par la Mutualité Française, la mise en place d’une mesure type “crédit d’impôt” en fonction du niveau de revenus car ayant l’avantage de s’adresser à tous (et non aux seuls retraités), d’accorder une aide à la personne et non plus au contrat et de pouvoir se substituer, à terme, à toutes les autres voies d’accès à la complémentaire

Crédit : Mutualité Française