Au sommaire de « Capital » ce soir, dimanche 3 décembre 2023 : Déco, électroménager et bazar : offrez-vous le meilleur à prix cadeau ! (vidéo)


ANNONCES

Au sommaire de « Capital » ce soir, dimanche 3 décembre 2023 : Déco, électroménager et bazar : offrez-vous le meilleur à prix cadeau ! (vidéo). Ce dimanche soir sur M6, vous avez rendez-vous avec votre magazine « Capital » présenté par Julien Courbet. Egalement en replay sur 6PLAY. Découvrez-en maintenant le sommaire et les reportages…

« Capital » du 3 décembre 2023
© Benjamin DECOIN/M6

ANNONCES

« Capital » du 3 décembre 2023

Centrakor : le nouveau champion de la déco discount
7 euros pour un déguisement de Père Noël, 4 euros pour un moule à gâteaux design ou 1 euro pour un ensemble pelle et balayette, Centrakor devance depuis trois ans Action et GIFI dans le classement de la meilleure enseigne « Bazar-Déco » du magazine mensuel Capital. Son slogan : « Centrakor : j’adoorrre ». Ce slogan, détourné de la chanson de Philippe Katerine, l’a rendu ultra populaire et aujourd’hui avec 470 magasins sur tout le territoire, le nouveau géant du bazar réalise 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires par an, dont 20 % pendant la période de Noël. Comment cette petite centrale d’achat toulousaine fédérant une quarantaine de bazars vieillots s’est-elle métamorphosée en machine à cash et sponsor de grands évènements sportifs ? D’abord en reproduisant des méthodes éprouvées par la concurrence comme son parcours client avec des mises en scènes inspirées du géant suédois Ikéa. Ensuite grâce à une connaissance ultra fine de sa clientèle – à 80 % féminine – séduite par une offre calibrée de produits tendances que l’on retrouve habituellement dans des magasins chics type « Maisons du Monde ». Tout le savoir-faire de Centrakor consiste à vous attirer avec une sélection de petits prix puis à vous faire craquer sur des achats coup de cœur sur lesquels sa marge est plus importante. Les équipe de Capital vous dévoilent les méthodes de vente de ce nouveau roi des zones commerciales.

Magasins d’usine : bons plans made in France à prix bradés ?
Des cocottes Staub ou Le Creuset bradées au tiers de leur prix mais aussi du linge de maison siglé Yves Delorme ou Alexandre Turpault, ou encore des pulls Saint-James ou Armor-Lux. Voici de belles marques françaises qu’il est possible de s’offrir à prix cassés dans les magasins d’usine, situés en général juste à côté des sites de fabrication. Un vrai royaume des bonnes affaires et tout particulièrement à la veille de Noël. Les prix peuvent fondre jusqu’ à -50 %, voire -70 % ! Comment ces magasins d’usine, parfois perdus dans des coins reculés, se démènent-ils pour attirer autant de monde ? Face à la concurrence des villages de marques, d’internet et des soldes en tous genres, leurs prix valent-ils toujours le voyage ? Et une fois sur place, y trouve-t-on toujours des produits déstockés ? Ou certaines marques en profitent-elles pour promouvoir d’autres offres ?

Promotion canapé : bons plans ou arnaques ?
Pour près d’un Français sur deux, la décoration de son logement est plus importante que la préparation des vacances ou le shopping. Dans nos salons, l’un des principaux postes de dépense est le canapé. Et les Français sont prêts à mettre le prix pour être confortablement installés : 1 000 euros en moyenne. Mais est-on certain d’en avoir pour son argent ? Attention, les pièges sont nombreux ! Entre opérations discount, remises exceptionnelles et supers réductions, entrer chez un marchand de canapés, c’est toujours s’aventurer dans une jungle de bonne affaires. Comment s’y retrouver et éviter les faux bons plans ? Nous vous révèlerons les méthodes de ces vendeurs de choc pour nous convaincre de dépenser sans compter. Mais les temps changent, et de nouveaux acteurs sont bien décidés à bouleverser le monde feutré des vendeurs de canapés. Certains misent sur la transparence des prix : ni négociations, ni réductions, leurs tarifs sont fixes. Est-ce toujours la garantie de ne pas se faire avoir ? D’autres enfin ont trouvé le moyen de vous proposer des canapés de grandes marques à prix cassés. Leurs produits partent à grande vitesse. Comment profiter avant les autres de leurs prix à peine croyables ?


ANNONCES

Vidéo (s) : extrait (s)

– Les fêtes de Noël approchent et pour Centrakor, il n’est pas question de louper le tir ! Alors, l’enseigne sort les gros moyens pour faire craquer les acheteurs !

« Capital » en replay

Votre magazine est aussi disponible en streaming vidéo puis replay sur 6PLAY


Annonces


error: Content is protected !!
Retour en haut