« Fontainebleau : la vraie demeure des rois » : ce soir sur France 3, découvrez un château unique en son genre (bande-annonce)


ANNONCES

« Fontainebleau : la vraie demeure des rois » : ce soir sur France 3, découvrez un château unique en son genre ! Alors que le Roi Charles III débute sa visite en France, France Télévisions vous propose de (re)découvrir un château qui fait la fierté de notre patrimoine. Un documentaire inédit diffusé à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. Ce soir dès 21h10, 1 000 ans d’histoire de France et d’Europe sont au programme de votre soirée.

"Fontainebleau : la vraie demeure des rois"
capture écran

ANNONCES

« Fontainebleau : la vraie demeure des rois » : demandez le programme

En mêlant scènes de fiction, reconstitutions en 3D et séquences documentaire, ce film redonne vie, sous nos yeux, à ce château unique en son genre, révélant progressivement les secrets de son histoire et les splendeurs de ses décors. Palais hors norme de 1 500 pièces, habité par 34 rois et 2 empereurs, le château de Fontainebleau est un monument incomparable qui raconte 1 000 ans d’histoire de France et d’Europe, et 800 ans de présence souveraine continue.

Aucune demeure royale en Europe ne concentre autant d’art et d’histoire, sur une aussi longue période, que le château de Fontainebleau. Habité sans discontinuer pendant sept siècles par les rois et les empereurs, de François Ier à Napoléon III, ce vaisseau architectural est en perpétuelle évolution et contient des trésors inégalables. Véritable mille-feuille architecturale des six derniers siècles, cet édifice reflète les changements de style, de souverains, d’époques et d’influences au cours des âges, des grands maîtres de la Renaissance italienne aux illustres artistes de Napoléon.


ANNONCES

Ce château spectaculaire est décrit et raconté à travers l’histoire de Charles Percier, jeune architecte de la fin du XVIIIe siècle qui, dans les violences de la Révolution française, lutte contre la destruction de ce trésor patrimonial et se bat pour sauver les chef-d’œuvres artistiques qui peuplent cette demeure royale.
Charles Percier siège à la Commission des Arts, une position stratégique où il prend peu à peu de l’influence. Mais des rumeurs lui viennent aux oreilles. La Commission des Arts, dont les membres ont tendance à vouloir faire disparaître les signes visibles de la monarchie, songent à détruire le château, ou au mieux à le transformer radicalement. On parle déjà de déposer les fresques de la salle de bal et d’expédier les ornements précieux à la capitale pour être convertis en monnaie. Sans attendre les décisions officielles, le ciel de Fontainebleau a déjà commencé à s’assombrir : les gendarmes révolutionnaires cantonnés dans la galerie des Cerfs y commettent de multiples déprédations.

Charles Percier ne peut laisser commettre de tels crimes. Comme l’était François Ier avant lui, il est un fervent admirateur des œuvres italiennes. Il se lance alors dans une épuisante course contre la montre. D’un côté, il reproduit fresques et bâtiments pour en conserver la mémoire grâce à ses magnifiques dessins. De l’autre, il tente de convaincre les autorités révolutionnaires de préserver Fontainebleau. Très vite, rien ne lui est étranger, de l’orfèvrerie à la décoration, du mobilier à la porcelaine, l’horlogerie, les soieries, le marbre ou le bronze. Au fil de ses travaux, l’histoire du château de Fontainebleau et de ses illustres habitants se révèle à ses yeux.

Le film explore le château actuel avec les dessins de Percier, récemment redécouverts, qui sont des documents inestimables. Comme des photographies d’époque, ils nous permettent enfin de montrer le visage perdu du Fontainebleau de la Renaissance. En suivant également le travail des restaurateurs, en enquêtant avec les historiens pour connaître les influences italiennes qui ont guidé le travail des artistes qui y ont séjourné, la demeure de François Ier et d’Henri IV renaît sous nos yeux à travers ceux de Charles Percier, dans toute sa splendeur, sa richesse et sa modernité.

Liste des intervenants

Jean-François Hébert, directeur général des patrimoines et de l’Architecture / Ministère de la Culture

Marie-Christine Labourdette, présidente du château de Fontainebleau

Vincent Droguet, sous-directeur des collections / Service des musées de France

Arnaud Amelot, ancien directeur des bâtiments et jardins / Château de Fontainebleau

David Guillet, ancien directeur du patrimoine et des collections / Château de Fontainebleau

Vincent Cochet, conservateur en chef du patrimoine / Château de Fontainebleau

Oriane Beaufils, conservateur du patrimoine / Château de Fontainebleau

Mathieu Deldicque, directeur du musée Condé / Château de Chantilly

Vincent Delieuvin, conservateur en chef au département des Peintures / Musée du Louvre

Marie-Noëlle Laurent, conservatrice-restauratrice de peintures

Frédéric Pellas, conservateur-restaurateur de peintures

Bande-annonce

Et parce que les images sont souvent plus parlantes que les mots, voici celles de la bande-annonce

Votre programme en streaming

Ce documentaire inédit est déjà disponible en streaming sur la plateforme France.TV. Le replay sera quant à lui disponible jusqu’au 12 janvier 2024. Vous avez donc le temps d’en profiter !


Annonces