« Enquête exclusive » du 16 avril 2023 : au sommaire ce dimanche soir sur M6 « Face à Poutine : la Pologne en première ligne »(vidéo)

« Enquête exclusive » du 26 mai 2024
© Benjamin DECOIN/M6

ANNONCES

« Enquête exclusive » du 16 avril 2023 : au sommaire ce dimanche soir sur M6 « (vidéo). Comme chaque semaine rendez-vous dimanche soir sur M6 pour votre magazine « Enquête exclusive » présenté par Bernard DE LA VILLARDIÈRE.

« Enquête exclusive » du 16 avril 2023
© Benjamin DECOIN/M6

ANNONCES

« Enquête exclusive » du 16 avril 2023

Depuis le début de la guerre en Ukraine, la Pologne s’est imposée comme un solide rempart face à la menace russe. Son objectif : multiplier ses dépenses militaires pour devenir la première armée en Europe. Parallèlement, le pays a mis en place une politique ultra conservatrice, proche du nationalisme, qui va à l’encontre des valeurs de l’Union européenne.

Malgré les injonctions de Bruxelles, la Pologne continue notamment d’exploiter son or noir, le charbon. Dans le sud-ouest du pays, Michal est mineur, comme son père et son grand-père avant lui. Chaque jour, il prie devant la statue de la Vierge avant de s’enfoncer à cinq-cents mètres sous terre afin d’extraire le précieux combustible. Dans les 160 kilomètres de couloirs souterrains saturés de poussière et d’humidité, les gueules noires risquent leur vie à chaque descente. En 2022, une quinzaine de mineurs ont perdu la vie dans des accidents liés à des éboulements ou à des incendies.

L’utilisation du charbon fait de la Pologne l’un des états les plus pollués d’Europe. Dans de nombreuses régions, l’air est devenu toxique. En hiver, la ville de Rybnik plonge dans un épais brouillard de particules de charbon qui obscurcissent le ciel et provoquent de graves maladies respiratoires.


ANNONCES

En Pologne, de nombreuses libertés publiques sont désormais menacées. Le parti Droit et Justice, au pouvoir depuis 2015, s’attaque notamment aux droits des femmes. La Pologne est ainsi le dernier pays de l’Union européenne, avec Malte, qui interdit l’interruption volontaire de grossesse. Conséquence : 80 000 femmes avorteraient chaque année de manière clandestine. Les associations qui leur viennent en aide risquent des poursuites pénales. Nous avons suivi le procès de Justyna Wydrzyńska. Pour avoir fourni des pilules abortives, elle risque trois ans de prison ferme. Il y a aussi des victimes. Izabela, jeune mère de famille de trente ans, est morte après le refus de ses médecins d’interrompre sa grossesse à risque.

Décomplexés par les discours réactionnaires du Président, les groupuscules ultra nationalistes, comme la Jeunesse de la Grande Pologne, prospèrent. Torches enflammées, costumes sombres et rangs serrés, ses membres défilent dans les rues pour défendre l’idée d’une Pologne blanche, catholique et aux idées ouvertement homophobes. Face aux menaces, certains militants LGBT envisagent même de partir se réfugier à l’étranger.

Une grande partie de la population refuse toutefois ce repli conservateur. Le pays est aujourd’hui divisé entre les défenseurs de valeurs traditionalistes et les partisans d’une Pologne tournée vers la modernité et la tolérance.
Enquête sur le pays qui choque l’Europe avec, en prime, une interview exclusive de Lech Walesa, ancien président de la Pologne, ex leader de Solidarnosc et Prix Nobel de la Paix (1983).

Extrait vidéo

Petit extrait vidéo de votre émission…

« Enquête exclusive » en replay

« Enquête exclusive » c’est aussi en streaming vidéo puis replay sur 6PLAY.