« Un si grand soleil » du 22 mars 2023 : les agresseurs de Mélissa mis en examen / Tensions entre Evan et Chloé(résumé en avance et spoilers épisode n°1110)

La juge Cécile Alphand (capture écran FTV)

ANNONCES

« Un si grand soleil » du 22 mars 2023 : résumé en avance et spoilers épisode n°1110. Fans de « Un si grand soleil », on continue de prendre de l’avance. Découvrez le résumé de l’épisode qui sera diffusé mercredi soir dès 20h45 sur France 2.

« Un si grand soleil » du 22 mars 2023
La juge Cécile Alphand (capture écran FTV)

ANNONCES

« Un si grand soleil » du 22 mars 2023

Enzo et Inès sont encore sous le choc de la mort de Mélissa… Ni l’un, ni l’autre n’a réussi à fermer l’oeil. Le réveil est douloureux. Inès ne se sent pas d’aller bosser alors qu’Enzo veut aller à la paillotte.

De son côté Thierry est en planque dans l’espoir de coincer James. Mais rien de rien. Pour sa part, et grâce au téléphone de Mélissa, Alex a retrouvé la dernière personne à qui elle a parlé au téléphone. Et il s’agit d’Ambre qui va être entendue par la police. Quant à la perquisition, elle a permis d’identifier un autre violeur de Mélissa. Aya veut s’occuper de son interrogatoire.

Du côté des Cresson, Evan se félicite d’avoir bouclé le business plan de sa future clinique, une clinique privée. que Chloé qualifie de clinique pour les riches qui laissera sur le bord de la route tous ceux qui n’ont pas les moyens et se retrouveront dans un hôpital bradé ! Chloé affirme ne pas être contre ce projet mais être contre la médecine à deux vitesses ! Evan pense que sa moitié est de mauvaise foi car dans la justice c’est pareil ! Quant aux avantages dont bénéficient certains élus…


ANNONCES

Marc est avec Alix et lui présente ses photos. Il espère qu’elles soient exposées à la galerie dans le cadre d’une expo ! Elle reconnaît la qualité de son travail mais elle trouve qu’il part un peu dans tous les sens et donc que ça ne raconte rien ! Ce qui manque à son travail : une vision ! Pour l’instant, il lui a surtout proposé un catalogue !

Au lycée, le stress gagne les élèves ! Le contrôle d’histoire est visiblement le contrôle de trop ! Et parce qu’ils ne sont pas des robots, Louis propose de faire une RAVE. Il n’y a que Robin qui est un peu distant avec ses camarades enfin surtout avec Thaïs. Plus tard, Louis demande à Robin s’il fait la gueule. Il lui dit que NON, c’est juste Thaïs qui le saoule à faire semblant qu’ils soient potes, ce qui n’est pas le cas. Pour lui c’est trop dur car il est devenu pour elle « comme tout le monde ».

Inès est en larmes car elle se sent coupable de la mort de Mélissa. Elle l’a poussée à aller chercher d’autres victimes de James et sans ça, Mélissa serait toujours envie ! Mo la réconforte et pense qu’elle lui a au contraire donné le courage de le faire ! Refaire l’histoire avec des « si » n’est pas la solution. Les vrais coupables sont les agresseurs mais aussi la justice qui n’a pas été en mesure de la protéger !

Ambre est au commissariat et répond aux questions d’Alex. Elle lui raconte toute la vérité et avoue avoir piégé Mélissa sous le menace de James qui s’est servi d’elle pour lui tendre un piège.

De son coté, Manu est avec Tresson et Levars afin de savoir pourquoi il a dénoncé James. Après avoir qualifié Mélissa « pauvre gamine », ce qui ne manque pas d’irriter notre flic préféré, il redit encore une fois qu’il n’est qu’un diffuseur et non un producteur ! Manu a encore une fois du mal à maîtriser ses nerfs et sa colère !

A l’hôpital, Evan confie à Alain qu’il a du mal à accepter les décisions qui sont prises à la directrice et qui consistent à se séparer des patients, à les traiter comme du bétail. Si Alain s’est résigné, Evan ne supporte pas et lui avoue qu’il veut créer sa propre clinique histoire d’avoir son mot à dire dans la gestion mais aussi dans la manière de mieux considérer les patients. Alain le félicite pour son ambition mais Evan doit encore travailler sur le financement !

La police débarque chez l’un des violeurs de Mélissa. Un homme à priori bien tous tous rapports et que personne ne soupçonnait : ni sa femme, ni sa fille. Son arrestation permet de dévoiler son vrai visage. Une fois au commissariat, il doit faire face à Manu, Alex et Aya. Il reconnaît à demi-mots le viol et demande pardon. Il charge James qui lui demandait d’y aller toujours plus fort. En pleurs, il donne certains noms à la police qui reste toutefois d’avoir du mal à les exploiter.

Le soir venu, Evan est toujours à fond sur son projet et ne lâche pas son ordi. Et ça agace Chloé au plus haut point d’autant que l’heure de dîner est venue. Evan souffle, Chloé le remarque et la dispute commence. Elle a des valeurs et ce projet de clinique privée ne lui convient pas ! Robin en a tellement marre qu’il part manger dans sa chambre.

Alors que la nuit est tombée, Aya et Thierry sont en planque ensemble dans un camion banalisée. Mais l’humour un peur lourd de Thierry ne passe pas.

Dans le bureau de Becker, Cécile annonce que les deux violeurs de Mélissa ont été mis en examen. Tous s’accordent à dire qu’il faut faire tomber Tresson car il est le principal de responsable de tout ça. Son impunité a assez duré lancé la juge Cécile Alphand.

Nouvelle bande-annonce

Découvrez la toute nouvelle bande-annonce d’une semaine pas comme les autres….

Nouveaux résumés en avance

>>> Nouveaux résumés en avance de début avril en cliquant ICI

« Un si grand soleil » en replay

« Un si grand soleil » c’est tous les soirs, du lundi au vendredi, dès 20h45 sur France 2. Mais c’est aussi en replay sur la plateforme de streaming France.TV.

Retrouvez aussi votre feuilleton en live et en replay sur Molotov, la télé en direct, en replay et à la demande avec ou sans abonnement