« Vert de rage » du 31 octobre 2022 : ce lundi soir « Polluants éternels » sur France 5


ANNONCES

« Vert de rage » du 31. octobre 2022. Numéro inédit de votre série documentaire « Polluants éternels » sur France 5. Ce lundi soir « Polluants éternels ». A suivre aussi sur la plateforme France.TV.

« Vert de rage » du 31 octobre 2022
France Télévisions/FTV

ANNONCES

À propos

Alors que les bouleversements climatiques secouent la planète, la préservation de notre environnement et de notre santé est devenue un enjeu majeur et incontournable.

Dans la série documentaire « Vert de rage », Martin Boudot enquête avec des scientifiques sur les grands scandales environnementaux et les graves pollutions. Il confronte les responsables industriels et politiques mis en cause. Objectif : créer de l’impact pour faire bouger les lignes et trouver des solutions. Ses enquêtes font l’actualité dans les médias français et étrangers.


ANNONCES

Dans cette troisième saison inédite, « Vert de rage » se penche sur la pollution au plomb et les produits chimiques qu’on appelle les polluants éternels (Polluants éternels).

« Vert de rage » du 31 octobre 2022

Alors que les bouleversements climatiques secouent la planète, la préservation de notre environnement et de notre santé est devenue un enjeu majeur et incontournable.

Dans la série documentaire Vert de rage, Martin Boudot enquête avec des scientifiques sur les grands scandales environnementaux et les graves pollutions. Il confronte les responsables industriels et politiques mis en cause. Objectif : créer de l’impact pour faire bouger les lignes et trouver des solutions. Ses enquêtes font l’actualité dans les médias français et étrangers.

Les polluants éternels : un scandale sanitaire révélé par les équipes de Vert de rage.

Les perfluorés sont des composés chimiques également appelés « polluants éternels », car ils ne se dégradent pas dans la nature. Ils cochent quasiment toutes les cases de la dangerosité : effet nocif sur le système reproductif, cognitif, immunologique et sur les hormones thyroïdiennes. Les industriels les utilisent pourtant, en raison de leurs propriétés anti-adhésives ou anti-taches. On les retrouve dans les produits du quotidien : nos imperméables, nos chaussures de sport, notre maquillage…

Alors qu’en Europe les scandales de pollution aux perfluorés s’enchaînent, en France, officiellement, rien à signaler. Jusqu’à l’enquête de Vert de rage.

L’équipe a mis au jour une pollution massive de ces polluants éternels dans la région lyonnaise. Martin Boudot et une équipe de chercheurs indépendants ont mis au point une étude scientifique unique dans l’histoire : ils ont mesuré les taux de perfluorés dans l’air, les sols, l’eau du Rhône, l’eau potable de la région lyonnaise et dans le lait maternel de jeunes mamans exposées.

Les résultats obtenus ont choqué l’opinion publique et permis de changer la réglementation en France sur les perfluorés. Depuis les révélations de Vert de rage, des citoyens et des communes portent plainte et l’État a lancé une vaste enquête sur la zone. Partout en France, des villes commencent aussi à analyser leur eau potable pour y mesurer les niveaux de perfluorés.

La prochaine étape pourrait bien s’inspirer de ce que des citoyens néerlandais ont commencé à faire il y a quelques années : dans la ville de Dordrecht, un grand collectif de riverains manifeste tous les samedis devant l’usine qui pollue l’environnement aux perfluorés. Les petites villes de la région attaquent la multinationale mise en cause et le gouvernement néerlandais se bat pour une interdiction européenne des perfluorés. Les résultats de Vert de rage pourraient bien les aider à y parvenir.

Ce numéro de Vert de rage est une plongée dans le monde des polluants éternels, un scandale sanitaire et environnemental mis au jour en France par l’équipe de Martin Boudot.

21.50 Vert de rage : Engrais maudits (rediffusion)

Les engrais phosphatés sont essentiels à l’agriculture moderne, notamment pour les cultures de pommes de terre, le légume préféré des Français.

Au Maroc, le pays qui détient les plus grandes réserves de phosphate, des habitants se plaignent des impacts de la production d’engrais sur leur environnement et leur santé. Mais ils manquent de données scientifiques.

Malgré les refus et les pressions, Martin Boudot et l’équipe de Vert de rage, en collaboration avec des biologistes de l’hôpital public français, partent à la recherche des preuves de la contamination au Maroc mais aussi en France. Avec près de 150 prélèvements, ils mettent au point une étude scientifique inédite sur un poison caché dans ces engrais et qui contamine nos pommes de terre. Ce poison, c’est le cadmium, un métal lourd cancérigène. On le retrouve dans notre assiette et en bout de course, dans notre corps.

Crédit/source : service de presse FTV

« Vert de rage » en replay

Votre série documentaire est aussi visible en streaming vidéo puis replay sur la plateforme France.TV


Annonces