« Ici tout commence » du 21 septembre 2022 : Charlène déclare la guerre à Anaïs (résumé en avance, complet et détaillé de l’épisode ITC n°492)


ANNONCES

« Ici tout commence » du 21 septembre 2022. Pour les plus impatients des fans, voici ce qui vous attend dans l’épisode de ITC qui sera diffusé ce mercredi soir dès 18h30 sur TF1.

« Ici tout commence » du 21 septembre 2022
capture écran TF1

ANNONCES

« Ici tout commence » du 21 septembre 2022

L’essentiel de cet épisode

* Laetitia est de retour à l’institut et apprend que Guillaume a démissionné et est parti en Australie sans lui dire aurevoir.


ANNONCES

* Louis se montre dur en cuisine avec les deuxièmes années qui doivent reproduire une recette de son père mais sans la recette.

* Lisandro s’inquiète pour Anaïs qui n’est pas prête à lui révéler ce qui la tracasse.

* Anaïs n’a pas fait le deuil de son frère mais c’est inspirée de son carnet pour sortir un plat qui arrive ex aequo avec celui de Salomé. Charlène est jalouse et décrète qu’Anaïs a fait du plagia. D’ailleurs, elle compte bien le prouver.

Résumé complet et détaillé

Mauvaise surprise pour le retour de Laetitia

Laetitia est de retour à l’institut. Elle est ravie de son stage et dit tout maîtriser sur les contrats. Elle est donc devenue la crème de la crème des assistantes ! Au cours de leur discussion, Rose gaffe et apprend ainsi que Guillaume a démissionné. Laetitia fait cependant, mine de savoir devant Rose. Kelly pensait que sa mère était au courant et c’est pour cela qu’elle ne lui en a pas parlé. Mais en fait Guillaume ne sait pas donné la peine d’avertir Laetitia, qui accuse le coup, qu’il part rejoindre son fils en Australie. Cette dernière ne pensait pas qu’après avoir vécu une belle histoire avec lui, Guillaume partirait sans sire au revoir.

Kelly veut organiser une fête surprise pour fêter le retour de sa mère et aussi pour lui remonter le moral. C’est pourquoi, elle demande à Lionel de l’aider à lui organiser un déjeuner avec Tony au coffee shop. Lionel a du mal à suivre la logique de sa petite amie. Kelly explique que s amère a besoin e rire, de s’amuser…donc un déjeuner avec eux et Tony est parfait.

Au cours de ce repas, Laetitia explique qu’avec Guillaume, ils font chacun leur vie puisqu’ils sont séparés. Après réflexion, elle se dit que ce n’est pas plus mal qu’il soit loin.
Un peu plus tard, Laetitia avoue à sa fille qu’elle se serait bien passée de voir Tony ce midi car elle n’était pas vraiment d’humeur. Kelly ne saisit pas tout car pendant le repas sa mère semblait s’amuser. C’est parce que Laetitia sait se tenir mais elle aurait préféré rester seule. Elle trouve quand même la démarche de sa fille adorable mais elle a besoin de temps pour digérer cette histoire avec Guillaume. Kelly pense qu’une hislopite avec Tony ferait du bien à sa mère qui comprend maintenant l’objectif de ce repas. Laetitia ne veut plus mêler sa fille à ses histoires sentimentales et n’a pas besoin d’un coup de pouce de sa part. Kelly a compris le message.

Louis, toujours égal à lui même, voire pire que d’habitude

Ambre craint le cours de Louis mais pour Jasmine, ce prof n’est pas si borderline et puis c’est aussi grâce à lui qu’ils ont validé leur année. C’est vrai que ça s’est fait dans lka douleur mais Jasmine remarque qu’avec lui, elles progressent beaucoup. En fait Jasmine essaye de rester positive mais réalise avec les remarques d’Ambre qu’elles vont souffrir maintenant que Louis est titulaire.
Louis veut que les deuxièmes années connaissent les techniques maîtrisent la cuisine de son père sur le bout des doigts. Ainsi, ils seront armés pour n’importe quel plat avec ces bases en béton. Donc avant de pousser les élèves vers la créativités, il souhaitent qu’ils deviennent des bêtes en technique. Les élèves peuvent travailler sur le plat qu’ils veulent mais sans la recette ! Les élèves doivent reproduire le plat de leur choix de tête et Louis n’entend rien de leurs remarques !

Les critiques désagréables de Louis fusent. Il décide d’arrêter le massacre et demande aux élèves d’avoir un peu de respect pour son défunt père. Mais il ne compte pas lâcher la promo tant que ce n’est pas impeccable et donc, ils vont tout recommencer depuis le début.
Le cours terminé, Louis fait le bilan et dit à la promo qu’il ne s’attendait pas à des miracles mais qu’ils ont quand même réussi à le décevoir. Il comprend mieux pourquoi ces élèves ont été rétrogradé avec les premières années en pâtisserie et se demande même s’il ne va pas faire pareil. Tom lui fait remarquer que l’exercice était quasiment infaisable. Louis lui répond « parce que tu crois encore que le problème vient de la consigne? » Tom trouve débile de leur faire apprendre des recettes par cœur. Louis leur demande s’ils veulent devenir l’élite de la cuisine française ou des cuistots de la cantine municipale. Evidemment, c’est de la cuisine française et pour cela, les élèves devront recommencer encore et encore jusqu’à ce que ça soit parfait et tant pis s’ils y passent la nuit.

Anaïs et Salomé arrivent ex aequo pour le restaurant éphémère

‌Lisandro voit bien qu »il y a quelque chose qui ne va pas chez sa compagne qui continue de prétendre qu’elle appréhende le cours de la cheffe Meyer. D’ailleurs, c’est aujourd’hui qu’elle doit présenter la dernière version de son plat. Lisandro a l’impression qu’il y a autre chose mais Anaïs coupe court à la conversation, elle a beaucoup de travail. Mais une fois que c dernier est parti, Anaïs regarde des vidéos souvenirs de son frère Mathieu. Elle consulte ensuite le carnet de recettes de Mathieu.

Anaïs parle de son son plat avec David. Ils sont interrompus par Salomé qui vient prendre des nouvelles de son amie. Anaïs admet que parler de Mathieu et d’avoir retrouvé son carnet, l’a un peu choquée mais elle a décidé d’en tirer du positif en utilisant une des recettes de son frère pour l’exercice de la cheffe Meyer. Elle pense revisiter le bœuf bourguignon façon végétarienne. Salomé qui sait que Mathieu avait 15 ans quand il a créé ses recettes et craint que ça ne soit un peu trop « amateur ». Anaïs est consciente que même si son frère était très doué, c’est loin du niveau demandé en master. Elle va donc juste prendre la base, revisiter la recette, y mettre sa patte ! Dans ces conditions, Salomé valide.

D’un autre côté, Lisandro explique à Salomé qu’il trouve sa compagne un peu fuyante en ce moment. Salomé lui répond que le module de la cheffe Meyer préoccupe son amie. C’est bien ce que se disait Lisandro au départ mais il pense qu’il y a plus car Anaïs dort mal la nuit, semble à fleur de peau et se renferme dès qu’elle essaye de lui parler. Lisandro qui se retrouve face à un mur est inquiet pour sa compagne. Salomé maintient que c’est vraiment ce module qui stresse Anaïs et ajoute que cette dernière a eu un déclic et que ça va lui faire du bien de sortir ce plat.
Evidemment, à la première occasion, Salomé prévient son amie de la démarche de son compagnon. Elle ne lui a rien révélé mais conseille à Anaïs de parler de son frère avec Lisandro. Anaïs en est consciente mais ne voit pas comment aborder le sujet et pense que son compagnon ne comprendrait pas qu’elle ne lui est jamais parlé de Mathieu. Salomé devine qu’il y a encore autre chose. Anaïs sait que Lisandro est génial mais surtout il se montre trop protecteur. Elle n’a pas envie d’entendre que c e ‘est pas normal d’avoir gardé ça pour elle et encore moins que Lisandro la prenne sous son aile pour qu’elle puisse faire son deuil ou tout autre chose. Salomé comprend ce que son amie lui explique mais trouve que c’est dur de tenir Lisandro à distance. Anaïs sait que Salomé a raison, elle en parlera à son compagnon quand elle se sentira prête.

Pour la cheffe Meyer, en cuisine on recherche de la technique mais surtout de l’émotion. C’est pour cela que les plats doivent raconter une histoire. Elle goûte le plat d’Anaïs et le trouve très prometteur et a l’impression d’être sur du haut niveau. En ce qui concerne Charlène, la cheffe trouve la proposition pas inintéressante mais il manque un petit truc. Charlène s’approche d’Anaïs et lui demande ce qui s’est passé pour qu’elle arrive avec du talent. Cette dernière lui répond qu’elle a eu un déclic mais Charlène n’y croit pas. Elle accuse Anaïs de triche et lui demande ce que c’est en prenant son carnet. Anaïs récupère ce carnet aussitôt et précise à Charlène que cela ne la regarde pas. Charlène a remarqué qu’il ne s’agissait pas de l’écriture de sa rivale et lui dit qu’elle pique les idées des autres. Anaïs veut que Charlène lui fiche la paix et soutient qu’il s’agit d’inspiration. Pour Charlène, c’est le nouveau mot pour parler de plagia. Anaïs la remet en place en lui proposant d’aller demander la réponse à son fiancé, un expert en la matière.

Le moment de la dégustation est arrivé. Pour la cheffe Meyer, le plat de Salomé est une vraie réussite. La création de Charlène s’intitule de la colère au pardon puis à l’équilibre. Visuellement, Rose le trouve aussi poétique que son nom. et trouve le concept intéressant. Les purées sont bonnes mais en l’état, ce plat n’est pas abouti, ce que confirme la cheffe qui explique ensuite pourquoi, elle ne retrouve pas l’équilibre des goûts que Charlène avait promis.

Le bourguignon végétarien d’Anaïs est intéressant et original. C’est très réussi et la cheffe Meyer veut connaître l’histoire qu’il y a derrière ce plat. Anaïs n’entre pas dans les détails en disant juste qu’il s’agit de quelque chose de douloureux qu’elle a voulu oublier pendant longtemps. Rose et la cheffe insistent pour en savoir plus, en vain. Rose en déduit qu’elles se montrent un peu trop cureuses et la cheffe conclut en disant qu’Anaïs a mis son cœur et ses tripes dans ce plat, comme elle l’avait demandé. Anaïs reconnait que c’est grâce à la cheffe qui l’a poussée dans ses retranchements. C’était douloureux mais elle est très fière de son plat. Tous les compliments reçus par Anaïs ne plaisent pas du tout à Charlène.

La délibération entre la cheffe et Rose a pris du temps. En effet, pour des chefs tout juste diplômés, il y a du niveau qui a dépassé toutes leurs attentes. Leur choix s’est porté sur deux assiettes au lieu d’une seule. Anaïs et Salomé sont arrivées ex aequo et il y aura une épreuve finale demain pour les départager. On voit bien que Charlène rage de ne pas avoir été choisie. D’ailleurs, elle félicite Anaïs de bien avoir copié collé la recette de quelqu’un d’autre. Cette dernière lui répond qu’elle est juste meilleure qu’elle. Mais Charlène est bien décidé à prouver qu’Anaïs ment !

🚨🚨 Nouveaux résumés en avance et spoilers jusqu’au 7 octobre 2022🚨🚨

Une mise à jour des résumés courts jusqu’au 7 octobre 2022 est disponible ICI . Prenez-donc une vraie longueur d’avance.

« Ici tout commence » en replay

« Ici tout commence » c’est tous les soirs, du lundi au vendredi, dès 18h30 sur TF1. Mais c’est aussi replay sur MYTF1 durant 7 jours ou plus plus longtemps encore sur MYTF1 Max, la nouvelle offre payante de la chaîne.


Annonces