« Drôles de villes pour une rencontre » du 31 août 2022 : ce mercredi soir « Mawsynram » en Inde


ANNONCES

« Drôles de villes pour une rencontre » du 31 août 2022. En ce mercredi soir, rendez-vous dès 21h00 sur France 5 pour votre magazine « Drôles de villes pour une rencontre ». Au programme notamment l’épisode inédit « Mawsynram » en Inde

« Drôles de villes pour une rencontre » du 31 août 2022
FranceTV

ANNONCES

À propos

L’homme, inexorablement, veut vivre en ville. Les deux tiers de la population mondiale s’y entasseront d’ici 2030. Partout sur la planète des villes grandissent, poussent n’importe où malgré des conditions climatiques ou géographiques qui paraissent insurmontables. Pourtant des hommes y créent leur territoire, s’y acclimatent et finissent par en faire leur home sweet home. Alexandra Alévêque, journaliste, va expérimenter à leur côté la vie quotidienne de ces habitants dans les villes extraordinaires de la planète : Manille, Ganvié, Las Vegas, La Paz, Aarhus, Venise… Une immersion qui va révéler l’incroyable faculté d’adaptation des hommes, leur capacité à inventer pour subsister face à des contraintes qu’ils ne peuvent supprimer ou maîtriser. À quoi ressemblent ces villes hors du commun ? Qu’avons-nous à apprendre d’eux ?

« Drôles de villes pour une rencontre » du 31 août 2022

Alexandra Alévêque s’envole en direction de Mawsynram, au nord-est de l’Inde, dans l’État du Meghalaya, une région coincée entre l’Himalaya et la plaine du Bangladesh. Cette petite ville perchée à 1 491 mètres d’altitude est officiellement l’endroit le plus pluvieux au monde ! Avec presque 12 mètres de pluie par an, la région a un taux d’humidité record, surtout pendant la mousson, entre mai et septembre. Alors les habitants de la région, les Khasis, ont de tout temps été obligés de s’adapter à ces conditions extrêmes. Ils rivalisent d’ingéniosité pour trouver des techniques de protection contre la pluie. Les gens qui travaillent en extérieur ont, par exemple, des sortes de chapeaux parapluies en bambou et en feuilles de palmiers, appelés knupps. Dans cette ville où tout pourrit très vite sous l’effet de l’humidité, difficile tout simplement de sécher son linge. Là aussi des techniques étonnantes sont employées. Et pour traverser les vallées inondées, les hommes construisent des ponts vivants en tressant les racines des arbres…


ANNONCES

Comment peut-on vivre au pays de la mousson ? Pour le savoir, Alexandra va passer quinze jours chez une famille de Mawsynram… sans jamais apercevoir un rayon de soleil… ou presque !

« Drôles de villes pour une rencontre » en replay

Retrouvez votre programme en avant-première, streaming vidéo puis replay sur France.TV


Annonces