« Ici tout commence » en avance du 21 juin 2022 : Charlène peut passer les examens mais… (résumé et spoilers épisode ITC n°426)


ANNONCES

« Ici tout commence » en avance du 21 juin 2022. Fans de ITC on continue de prendre de l’avance. Découvrez dès maintenant le résumé complet et détaillé de l’épisode qui sera diffusé mardi soir.

« Ici tout commence » en avance du 21 juin 2022
capture écran TF1

ANNONCES

Dans cet épisode

* Les élèves virés peuvent continuer à servir au double A jusqu’à la fin de l’année. La moitié accepte dont Jasmine et déva qui en sont à l’initiative. Tom et Ambre refuse d ele faire sans contrepartie et envisage un autre projet pour l’after institut.

* Tony se méprend et pense Axel et Salomé ensemble. Tous les deux semblent regretter de ne pas l’être.


ANNONCES

* Charlène grâce au conseil de discipline réuni par Louis à l’insu du directeur, obtient la permission de passer les examens. Si Emmanuel est fier de sa fille, il ne le laisse pas voir et lui met des bâtons dans les roues en la mettant en binôme lots des épreuves de fin d’année.

« Ici tout commence » en avance du 21 juin 2022

Déva et Jasmine continuent de servir au double A

Lisandro est bien embêté avec tous les élèves que le directeur a renvoyé. Il est en sous effectif. Déva et Jasmine arrivent à ce moment et ne savent pas ce qu’elles doivent faire, ce qui est aussi le cas de Lisandro qui n’a reçu aucune indication à ce sujet. Les deux filles lui proposent leurs services. Pour cela, il a besoin de l’accord d’Emmanuel et ne laisse pas d’espoir à Déva et Jasmine qui préfèrent tout de même finir l’année en faisant le service plutôt que d’être virées comme ça. Lisandro va donc demander à Emmanuel de laisser ces deux élèves au planning. Il explique que les élèves virés sont prévus au planning du double A et qu’il ne peut pas les remplacer par les deuxième et troisième années qui sont en examen. Emmanuel ne souhaite pas que les élèves renvoyés restent traîner des semaines à l’institut. Antoine souhaite surtout savoir si les élèves seraient partants. C’est le cas de certains et Lisandro n’a pas demandé aux autres. Antoine voit bien qu’ils n’ont pas d’autre choix sauf bien sûr si Emmanuel veut aller servir les clients lui même. Autant dire que cette plaisanterie n’est pas du goût de ce dernier. Emmanuel accepte que les recalés qui veulent bosser fassent le service, à condition que Lisandro les garde bien à l’œil, histoire d’éviter une vengeance d’élèves. Lisandro fait remarquer au directeur qu’il n’a pas compris la démarche de ces élèves, ils veulent travailler correctement jusqu’au bout ! Antoine remarque tout haut que c’est tout à leur honneur et dit que se débarrasser d’élèves aussi investis est franchement con.

Lisandro fait venir les élèves qui ont été virés et leur apprend que s’ils le souhaitent, ils peuvent rester travailler au double A jusqu’à la fin de l’année mais que cela ne changerait rien à leur exclusion. Tom et Ambre refusent de travailler sans aucune contrepartie. Ils essayent même de convaincre Déva et Jasmine de faire comme eux. Jasmine ne s’attend pas à ce que Tom et Ambre les comprennent, c’est leur choix de servir les clients. En effet, sur les 8 élèves présents, 4 partent dont Tom et Ambre. Déva et Jasmine restent fidèles à elles mêmes et vont se mettre en tenue pour le service.

De leur côté, Ambre et Tom sont outrés de cette proposition. c’est une question de principe que de la refuser. Ils prennent ensuite conscience que cette fois, c’est fini. Il faut maintenant qu’ils trouvent ce qu’ils vont faire. Tom propose qu’ils trouvent un projet ensemble, autour de la cuisine qu’ils aiment, qui les rend heureux et qui leur font tourner la page de l’institut. Ambre pense depuis quelque temps à une table d’hôte. En effet, elle a remarqué que les clients des Gayssac demandent souvent s’ils le font. Tom reconnait que le lieux est magnifique et sous exploité. Diego et Isabelle adorent accueillir mais n’ont qu’une seule cuisine. C’est pourquoi, il faut proposer une carte simple. Tom et Ambre sont tous les deux partants et n’ont plus qu’à obtenir l’accord des grands-parents de Célia.

Axel et Solal se prépare ensemble pour le concours de l’institut. Ils révisent toutes les techniques de découpe japonaise et même si ça ne tombe pas le jour du concours, ça va leur être utile pour le service de ce midi. Salomé arrive pour commander. Solal en profite pour lui demander de l’aide mais elle n’a pas de temps à leur consacrer à cause de ses examens. Solal lui propose de les aider le temps qu’ils préparent sa commande contre un repas gratuit. Salomé accepte et leur montre comment faire la découpe qui leur pose problème.

Un peu plus tard, Tony arrive pour prendre les commandes qui bien sur, ne sont encore pas prêtes. Il fait ainsi la connaissance d’Axel et Salomé qu’ils pensent ensemble. Axel lui dit que ce n’est pas le cas et Salomé précise qu’il est avec quelqu’un d’autre. Comme quoi, l’instinct de Tony pour ce genre de chose l’a trompé ! Il leur conseille tout de même de vivre leur vie sans avoir de regret. Le regard de Salomé qui ne dit rien, semble nous faire penser qu’elle aurait bien quelques regrets.

Solal remarque qu’Axel a été gêné par la remarque de Tony. En fait, il sait que son livreur a raison, il se passe bien quelque chose entre Axel et Salomé. La réponse d’Axel est assez floue. Il précise donc qu’il a failli se passer quelque chose mais qu’en fait non. Il est avec Jasmine avec laquelle il est bien et rigole bien. Solal lui demande si dans son couple cool, il ne lui manque pas quelque chose. Axel ne veut gérer un deuxième Tony ! Cependant, son regard semble bien dire que Solal est dans le vrai !

C’est au tour des deuxièmes et troisièmes années de passer les examens de fin d’année et les questions fusent. Charlène n’a aucune information à leur donner car son père refuse de lui en fournir. Cependant, elle espère bien trouver un moyen de passer les examens comme tout le monde, ce qui n’est pas du goût de Célia qui rappelle que cette dernière a aidé Martha à la harceler et lui a donné des somnifères à son insu. Pour Célia, c’est normal que Charlène ne puisse pas passer les épreuves et être diplômée. Sauf que Charlène a trouvé une parade pour obtenir quand même son diplôme. D’ailleurs, elle va en parler immédiatement à son père à qui elle lit l’article 20 du règlement intérieur de l’institut qui dit que tout élève qui présente une moyenne générale d’au moins 10 au contrôle continu, ne peut se voir refuser l’accès aux examens de fin d’année. Charlène est trop contente de dire à son père que personne ne peut l’empêcher de passer les examens de fin d’année, même pas lui. Emmanuel lui rappelle qu’il y a eu un conseil de discipline et que c’est unanime : elle ne peut pas passer les examens. Charlène persiste, au conseil de discipline, ils n’avaient pas le droit de faire ça et son père peut donc annuler as sanction. Le directeur ne veut pas perdre sa crédibilité et même si on parle du diplôme de sa fille et de sa carrière, ça ne serait pas lui rendre service car tout le monde dirait qu’il la pistonne. Charlène s’en fiche complètement mais Emmanuel ne cède pas et demande à sa fille d’apprendre à faire sans ses parents car ils ne seront pas toujours là pour rattraper ses conneries.

Charlène ne comprend pas la réaction de son père. Constance lui rappelle que ce qu’elle a fait est grave et que ça méritait une grosse sanction. Charlène en a conscience mais a aussi très peur pour son avenir. Sa mère le sait tout comme elle sait que son époux ne changera pas d’avis. Charlène lui demande quand même de parler à Emmanuel car comme ils essayent de recoller les morceaux entre eux, il l’écoutera. Constance apprécie mal que sa fille veuille exploiter la crise de son couple. Louis propose à Charlène de réunir un autre conseil de discipline à l’insu de son père. Constance accepte de ne rien dire à son mari s’il ne lui en parle pas et prévient sa fille qu’il a peu de chance que cela marche. Charlène veut saisir cette chance d’obtenir son diplôme.

Lors de ce nouveau conseil de discipline, Emmanuel arrive et rappelle qu’il y a eu un conseil de discipline précédemment. Rose remarque que la décision prise est peut être disproportionnée. Emmanuel précise qu’ils ont voté et statué et demande de quoi il aurait l’air si maintenant, il revient dessus. Pour Rose, le directeur passerait pour un encadrant responsable, capable de revenir sur ses décisions. Ça fait sourire Emmanuel qui corrige et dit qu’il aurait plutôt l’air d’un gros con. Louis ajoute que jusqu’à présent ça ne l’effrayait pas ! Antoine intervient et précise qu’ils essaIent juste de respecter le règlement et que si eux ne le font pas, ils ne peuvent pas demander aux élèves de suivre les règles. Et, ce qui est dit dans l’article 20, prédomine un conseil de discipline. C’est au tour de Clotilde d’intervenir. Elle a bien du mal à suivre le directeur à qui elle demande s’il préfère que sa fille démarre dans la vie active avec un handicap. Emmanuel lui répond que Charlène s’en sortira très bien, mieux que s’il la laisse passer ses examens et que c’est perçu comme un traitement de faveur. Ca peut jouer contre elle à sa sortie de l’institut mais pour Antoine c’est toujours mieux que de sortir sans diplôme. pour Rose, c’est à Charlène de savoir si elle veut ou non prendre ce risque. Charlène dit être totalement prête. Elle préfère en effet un diplôme et quelques critiques que pas de diplôme du tout. Emmanuel refuse de dire oui mais Charlène peut passer les épreuves. Il va ensuite demander à Constance si elle était au courant du plan de leur fille pour convaincre les autres dans son dos. Constance lui répond qu’en effet, cette dernière lui en a parlé. Elle ajoute qu’elle ne l’a pas prévenu comme ça vient tout juste de s’apaiser entre eux tous, elle n’a pas eu envie d’interférer surtout qu’il n’y avait que peu de chance que ça aboutisse. Elle apprend ainsi que sa fille a obtenu gain de cause. Constance ravie, demande à son mari de se réjouir pour leur fille qui va pouvoir sortir diplômée. Constance sait bien qu’au fond et même s’il ne l’avouera jamais, son mari souhaitait que leur fille se débrouille par elle même sans aucun passe-droit. C’est vrai que papounet est fier de sa princesse bien qu’il lui dise qu’elle a eu beaucoup de chance que l’équipe reconnaisse cet article et qu’elle n’aura pas toujours à faire avec ces bisounours. Charlène est confiante en son avenir présent. Elle est sûre de réussir les examens mais son père la prévient qu’il ne va pas lui faciliter la tâche.

D’un autre côté, Célia ne sait pas si elle a envie de passer les examens. Elle envisage d’arrêter ses études car elle est venue à l’institut pour apprendre la cuisine d’Auguste Armand et non pour subir les méthodes d’un directeur taré. Elle n’en peut plus et n’est pas sûre que ça en vaille le coup. Eliott et Hortense pensent qu’elle est fatiguée et qu’elle voit tout en noir. Ils essayent de la persuader de passer les examens pour qu’elle aille en troisième année et qu’elle n’ait pas de regret. Célia reconnait que ses amis ont raison.

Charlène apprend à Célia et Tom ce qui est pour elle, une bonne nouvelle. Théo intervient plusieurs fois pour arrêter Célia qui répond de façon très hard et incisive à Charlène, qui en fait tout autant. Théo met fin à ces échanges stériles et leur dit « si vous ne vous supportez pas, vous ne vous parlez pas ». C’est à ce moment qu’Emmanuel convoque les deuxième et troisième années pour leur parler des examens. La première épreuve sera inter-promo au cours de laquelle des binômes seront constitués d’un élève de chaque promo. Les binômes devront créés une recette et auront 24 heures pour la préparer. Ils devront ensuite la présenter dans deux jours. Ce sera la seule épreuve pour les seconde années. Les troisième années passeront deux autres épreuves la semaine prochaine, une en cuisine et une en pâtisserie. C’est Emmanuel qui a constitué les binômes. Salomé sera avec Greg, Mehdi avec Enzo….Emmanuel garde le meilleur pour la fin : Célia et Charlène ensemble.

🚨 Nouveaux résumés en avance 🚨

Bonne nouvelle ! Les nouveaux résumés en avance et spoilers de votre série sont disponibles jusqu’au 8 juillet 2022 en cliquant ICI

Vidéo : le nouveau générique de l’été

Dès ce lundi 20 juin 2022, voilà le générique que vous découvrirez…

« Ici tout commence » en replay

« Ici tout commence » c’est tous les soirs, du lundi au vendredi, dès 18h30 sur TF1. Mais c’est aussi replay sur MYTF1 durant 7 jours ou plus plus longtemps encore sur MYTF1 Max, la nouvelle offre payante de la chaîne.

La nouvelle bande-annonce

Voici la nouvelle bande-annonce