« Zone Interdite » et « Enquête exclusive » du 9 janvier 2022 : sommaire et reportages de ce dimanche soir


ANNONCES

« Zone interdite » et « Enquête exclusive » du dimanche 9 janvier 2022 : au sommaire ce dimanche soir. Ce dimanche soir sur M6 ou en replay sur 6PLAY, vous avez rendez-vous avec vos deux magazines d’information « Zone interdite » puis « Enquête exclusive ». Nous vous proposons d’en découvrir le sommaire et les reportages.

« Zone Interdite » et « Enquête exclusive » du 9 janvier 2022
© Benjamin DECOIN /M6

ANNONCES

« Zone interdite » et « Enquête exclusive » du  9 janvier 2022 : sommaire
« Zone interdite » : Ados et sexualité : quels dangers les guettent ?

L’adolescence, c’est le temps des premières fois, des découvertes amoureuses, des initiations sensuelles. Si, selon les sondages, l’âge du premier rapport reste stable, autour de 17 ans, le numérique a bouleversé l’approche de la sexualité. Aujourd’hui, c’est sur Internet que l’on se rencontre, se drague, parfois même se dénude pour la première fois. Et ces nouvelles tendances recèlent de nouveaux dangers.

Pour décrocher un maximum de vues sur TikTok, le réseau social préféré des ados, Lola, 14 ans, se filme chaque jour, maquillée et apprêtée comme les influenceuses les plus populaires. La concurrence des « like » pousse les jeunes à érotiser leurs postures de plus en plus tôt. Au risque de recevoir d’innombrables sollicitations obscènes.
À 14 ans, Aliya a fait une terrible rencontre sur les réseaux. Elle tombe amoureuse d’un garçon qu’elle n’a jamais vu dans la réalité et qui prétend avoir 16 ans. Jouant de son emprise, ce petit copain virtuel lui extorque des dizaines de photos et vidéos à caractère sexuel. Après l’avoir fait chanter, il finit par détruire sa réputation au collège en diffusant ses films et ses clichés volés.

Autre phénomène inquiétant : le « fisha » – verlan d’affiche – qui consiste à exposer sur les réseaux sociaux les « nudes » (photos ou vidéos dénudées réalisées dans l’intimité) de jeunes filles sans leur consentement. Comble de l’humiliation, ces comptes révèlent toutes les informations personnelles des victimes : nom complet, adresse du domicile, collège ou lycée…


ANNONCES

Dans la cité scolaire de Lorgues dans le Var, les élèves sont pourtant sensibilisés en particulier à la notion de consentement. Mais trop peu d’établissements font de l’éducation à la sexualité une priorité. Margot Fried-Filliozat, sexothérapeute, intervient régulièrement devant des adolescents. Déjà, leur imaginaire est envahi par le porno : à 12 ans, un enfant sur trois a été exposé à des images pornographiques.

Comment, au moment où les adolescents découvrent leur pouvoir de séduction, les protéger des dangers de la sexualité à l’ère d’Internet ? Entre l’interdit absolu et la permissivité, où les parents doivent-ils placer le curseur ? Et quelle est vraiment la mission de l’école pour sensibiliser les jeunes à ces nouveaux risques ?

« Enquête exclusive » : Sexe et amour en Israël

Sur la Terre sainte, en Israël, les relations amoureuses et sexuelles sont à la fois très libres et très codifiées. Ici, vie civile et religion ne font qu’un.

Seul le mariage religieux, où les époux doivent être de même confession, est reconnu. De nombreux couples (20 000 chaque année y compris homosexuels) sont ainsi obligés de se marier à l’étranger, la plupart sur l’île de Chypre. Israël reconnaissant les unions civiles, ces couples peuvent ensuite rentrer chez eux et faire enregistrer légalement leur mariage.

Par ailleurs, Israël détient le record de fécondité des pays industrialisés (3,11 enfants par femme, contre 1,86 en France). Les PMA (Procréation médicalement assistée) et GPA (Gestation pour autrui) sont accessibles aux femmes célibataires, ainsi qu’aux couples homosexuels.

Encourager et faciliter la conception d’enfants est, au sein de l’Etat hébreu, une véritable stratégie nationale dans ce pays créé en 1948 et dont la population progresse chaque année. Des accompagnantes sexuelles aident même certains Israéliens à guérir de leurs blocages sexuels. Ce genre de thérapie est légal et même remboursé.
Dans la vie quotidienne, les femmes israéliennes ont la réputation d’être particulièrement féminines, souvent attractives, toujours très apprêtées. Les hommes, eux, sont directs, parfois un peu « machos » et jouent la virilité.

Israël est aussi la seule nation où le service militaire est obligatoire pour les femmes comme pour les hommes. Résultat, c’est souvent au sein de l’armée que les jeunes connaissent leur première expérience sexuelle. C’est aussi là que les couples se font, même si les autorités militaires ne le reconnaissent pas officiellement.
Pays complexe, où les différences peuvent être énormes au sein de la même religion juive, Israël voit sa jeunesse divisée en deux camps. Celle, très libérée, qui a soif d’émancipation et de nouvelles expériences, et celle plus rigoriste qui rêve de perpétuer le traditionnel schéma de mariage en robe blanche, bébé et religion, avec un mot d’ordre : pas de sexe avant le mariage.

Plongez dans l’intimité d’un pays atypique, déchiré entre progressisme, nouveaux schémas familiaux et pressions religieuses.


Annonces