« Ici tout commence » en avance du 7 janvier 2022 : descente aux enfers pour Tom et Clotilde (résumé détaillé et spoilers épisode ITC n°310)


ANNONCES

« Ici tout commence » en avance du vendredi 7 janvier 2022. Pour tous les fans de « Ici tout commence », il est temps de « boucler » cette semaine. Découvrez dès maintenant le résumé complet et détaillé de l’épisode n°310 qui sera diffusé ce vendredi 7 janvier 2022.

« Ici tout commence » en avance du vendredi 7 janvier 2022
capture écran TF1

ANNONCES

« Ici tout commence » en avance du vendredi 7 janvier 2022

Souleymane explique à son père que le cours d’Olivia était super intéressant. Ce n’est pas tout à fait ce qu’à dit la cheffe à Antoine. Son fils maintient qu’il était au premier rang et au taquet. Il dit aussi qu’il a appris des trucs mais que compte tenu du niveau, il n’a pas tout retenu. Antoine explique à son fils qu’Olivia pense qu’il a assisté à son cours juste pour être avec Deva. Evidemment, Souleymane dit que c’est faux. Rose demande ensuite à son beau-fils de dire la vérité ce qu’il fait en avouant que la cuisine ne l’intéresse pas tant que cela et qu’il en a rajouté pour que son père ne le renvoie pas à Montpellier. Pour Antoine, son fils a arrangé tout ça, pour rester glander chez lui.

Souleymane finit par avouer toute la vérité : Deva lui plait et il veut passer plus de temps avec elle. Antoine en a les bras qui tombent, son fils sabote toute une année juste pour une fille et pire, il comprend grâce à une gaffe de son rejeton, que Rose était au courant. C’est le pompon pour Antoine qui résume la situation : son fils se fiche de lui depuis plusieurs semaines avec la complicité de sa femme. Rose essaye de faire comprendre à Antoine que ce n’est pas si grave que ça, une petite filouterie de son fils qui est jeune et puis qui n’a pas menti à ses parents à cet âge ? Antoine veut donc savoir quelle est l’excuse de Rose qui lui explique qu’elle l’a trouvé très dur avec son fils qui ne veut plus aller en école de commerce. Antoine n’a pas cherché à le comprendre et voulait juste que Souleymane retourne dans cette école qui n’est pas faite pour lui. Cela ne justifie pas que Rose couvre Souleymane. Elle voulait juste qu’il ait du temps pour trouver sa voie. Antoine demande donc à son fils ce qu’il souhaite faire comme étude mais aussitôt Rose intervient pour affirmer que ce dernier ne peut pas répondre comme ça, il a encore besoin de temps pour réfléchir. C’est pourquoi, elle demande à Antoine de laisser à Souleymane le temps de l’année scolaire pour réfléchir. Antoine ne veut pas que son fils reste à glandouiller pendant des mois.

Deva a trop hâte de voir cuisiner Elodie pendant le concours. Souleymane lui explique que lui ne sera peut-être plus là pour la voir. Il lui explique avoir été saqué par Olivia auprès de son père. Il finit par avouer à Deva qu’Olivia a raison. Il n’est pas assez intéressé par la cuisine car c’est surtout avec Deva qu’il aime cuisiner. Il voudrait savoir si elle serait triste s’il repartait à Montpellier. Deva lui répond qu’il ne doit pas prendre de décision en fonction d’elle puis lui conseille de parler avec son père.


ANNONCES

Souleymane suit ce conseil et en rentrant affirme qu’il ne veut pas retourner à Montpellier. Antoine maintient ce qu’il lui a déjà dit ce matin : hors de question qu’il reste à se tourner les pouces. Souleymane propose de se rendre utile à l’institut ce qui ne convient pas à Antoine qui veut que son fils reprenne ses études. Antoine finit cependant à entendre que Souleymane ne veut pas faire de commerce. Il lui demande donc de choisir une fac mais Souleymane ne sait pas plus que ce matin ce qu’il veut faire. Rose propose que son beau-fils utilise tout ce temps pour tester plein de trucs afin de trouver sa voie. Antoine se moque : un programme à la carte, un jour un métier ! Rose reformule, Souleymane pourrait faire des formations courtes par ci par là, ce qui lui laisserait le temps de réfléchir. Pour Antoine, sur le papier c’est bien mais dans les faits, son fils perd un an. Il demande cependant à son fils s’il ferait ça sérieusement si jamais il acceptait, ce qui, bien évidemment est le cas. Souleymane et Rose réussissent à persuader Antoine qui dit à son fils que c’est Rose qu’il doit remercier.

Lionel et Greg se moquent de Tom et lui demandent si ses vidéos sont pour les toutous ou pour les gogols. C’est comme ça qu’il apprend que Lilia l’a piégé. En effet, elle le fait passer pour un mec uniquement intéressé par l’argent quand il fait ses bruits de casseroles. Il se rend compte que Lilia a utilisé ses phrases hors contexte d’autant plus qu’elle l’accuse aussi de manipuler Salomé pour la mettre dans son lit. Les réactions négatives des abonnés de Tom ne se font pas attendre et il n’est pas du tout concentré sur son travail. Il ne se sent pas bien et a besoin de prendre l’air. Salomé l’interpelle et ce n’est pas la vidéo qui l’intéresse ou de savoir qu’il a été piégé. Elle lui rappelle qu’il a un service à assurer et lui demande de se mettre au travail. Tom veut savoir si Salomé lui en veut. Elle lui répond qu’ils ne sont pas ensemble et n’apprécie pas de passer pour une groupie bien débile même si à la base, il s’agissait d’une blague. Salomé lui demande de reprendre le service et de surtout ne plus lui adresser la parole en dehors des cours.

Plus tard, Tom est convoqué par Antoine au sujet de cette vidéo. Le proviseur lui explique qu’il peut dire ce qu’il veut en privé même si ce n’est pas très élégant mais dans ce cas, c’est quand même sur internet. Tom précise que cette vidéo est un fake. C’est vrai que c’est lui qui parle mais tout a été coupé et sorti de son contexte. Lilia a monté tout cela pour faire le buzz. Le problème c’est que l’institut est mentionné et tout le monde sait que Tom y est élève, ce qui a des répercussions néfastes sur l’institut. En effet, la page insta comme la chaîne youtube de l’école sont inondées de mails négatifs. Les internautes demandent à ce que les élèves soient mieux sélectionnés et que Tom soit viré. Antoine ne va pas virer Tom mais il lui demande de l’aide pour contrôler situation pour qu’elle ne dérape pas plus. Antoine lui demande de fermer tous ses comptes ou au moins de disparaître momentanément des réseaux, le temps que cela se tasse. Rose ne pense pas que ce soit une bonne idée car pour elle ça empirerait les choses. Elle demande à Tom de poster une vidéo dans laquelle il explique la situation, ce qu’il accepte.

Emmanuel veut savoir où en sont Maxime et Clotilde de leur recette pour le concours. Ce n’est plus vraiment Enzo et Louis qui l’inquiètent mais plutôt le binôme de l’école de Lille. Même si ce n’était pas une excellente élève, Elodie est très remontée d’avoir été virée de l’institut et ce n’est pas sa prof qui va la calmer. Annabelle Cardone, pour qui travaillait Emmanuel avant de rencontrer Auguste, est pire que le directeur ! En effet, elle a repéré Emmanuel alors qu’il n’était qu’un apprenti pour le prendre sous son aile et le faire bosser comme un chien. En gros, elle faisait ce que fait le directeur aujourd’hui. En rencontrant Auguste, Emmanuel a compris qu’il avait encore plus à lui apporté qu’Annabelle, c’est pourquoi, il est parti sans rien lui dire. Donc en résumé, Louis a les recettes de son père, Elodie qui veut se venger et Annabelle qui veut faire payer au directeur sa trahison !

Un peu plus tard, les binômes sont réunis à l’amphithéâtre. Emmanuel rappelle qu’il y a 3 épreuves au concours et le chef Sarran les explicite. Lundi, les binômes vont devoir reproduire un plat après une dégustation à l’aveugle. Enzo trouve que c’est de la triche pour Elodie qui lui rappelle qu’être aveugle n’est pas de la triche mais un handicap. Maxime n’a jamais fait ça c’est pourquoi, il va s’entraîner avec Clotilde ce week-end. Le plat devra être reproduit le plus fidèlement possible et tout comptera, les ingrédients, la technique et le dressage. C’est pourquoi, il faudra être attentif et appliqué lors de la dégustation.

C’est Claire qui entraîne Louis et Enzo pour une dégustation à l’aveugle et ils ne se débrouillent pas si mal que cela. Du côté de Maxime et Clotilde, ça semble plus compliqué. Ils ne sont pas d’accord sur le vin et Clotilde fait valoir son expérience. Maxime se montre sincère avec la cheffe et lui dit que depuis le début, elle fait n’importe quoi et enchaîne les âneries. Clotilde n’apprécie absolument pas qu’un élève lui parle ainsi. Ils sont interrompus par l’arrivée du directeur à qui Clotilde se plaint que son petit protégé a pris la grosse tête et se croit tout permis. Maxime maintient qu’il ne fait que dire la vérité et que son binôme n’est pas concentré. Emmanuel clôt le sujet en goûtant la gelée et se rend compte qu’il y a eu autre chose que du porto initialement prévu. Clotilde se rend compte qu’elle a fait une erreur mais peu importe, ils pourront toujours apporter de la rondeur sur le reste du plat. Emmanuel leur demande s’ils pensent participer au concours de l’à peu près ce qui fait dire à Maxime que là au moins, ils auraient une chance de gagner. En plus, ils n’ont pas reconnu le veau et on pris des pommes alors qu’il s’agissait d’une brunoise de poire. Emmanuel demande au binôme d’arrêter de se disputer pour au contraire travailler. Maxime a besoin d’une pause et sort.

Elodie s’en sort plutôt bien à la dégustation à l’aveugle malgré les pièges que lui a tendu Annabelle qui trouve que son élève a bien analysé et qui même si elle n’avait pas de doute, ne regrette absolument pas de l’avoir choisie pour le concours. Maxime a tout entendu et profite de leur pause pour goûter ce qu’Elodie a préparé. Il a trouvé ce carpaccio de Saint Jacques rempli de saveurs et plein d’épices et va aussitôt en parler à Emanuel. Non seulement le plat d’Elodie est excellent mais en plus il est la copie conforme de celui de la cheffe. C’est sûr, Elodie a fait un bond incroyable. Maxime sait qu’il peut la battre, c’est juste que Clotilde n’est pas à fond dans le concours. Maxime à l’impression que les soucis perso de la cheffe prennent le dessus. Emmanuel soutient Clotilde qui n’a aucun intérêt à voir Louis prendre la tête de l’institut et qui est une grande professionnelle. Maxime insiste, les erreurs de Clotilde ne datent pas d’aujourd’hui, c’est le cas depuis le début des entraînements et Maxime jure au directeur qu’ils vont droit dans le mur.

Emmanuel est maintenant inquiet de savoir que Clotilde n’est pas au taquet du fait qu’elle se laisse parasiter par ses problèmes de couple. Constance comprend que la situation est difficile pour la cheffe et elle est certaine qu’elle arrivera à se reprendre pour le jour J, Mais, le directeur en doute et craint que l’institut se fasse humilier. Constance savait bien que la venue d’Annabelle aurait des effets sur son époux. En effet, elle n’attend qu’une seule chose, que son ancien poulain se plante. Emmanuel sait que s’il perd contre Annabelle, il perd aussi sa réputation, et s’il perd contre Louis, il perd l’institut. Constance a foi en Emmanuel qu’elle connait si bien : gagner, il sait faire.

Emmanuel convoque donc Clotilde pour lui dire que cette année, il est hors de question de le perdre. Il lui explique ensuite qu’il s’est trompé à son sujet. En effet, il pensait que sa défaite d’il y a 2 ans, avait rendu la cheffe plus combattive et forte alors que c’est tout le contraire. Clotilde ne comprend pas. Emmanuel lui dit donc que ce qu’elle réalise, n’est ni fait ni à faire. C’est certes une excellente cuisinière mais elle est à côté de ses pompes. Emmanuel décide d’arrêter les frais et vire Clotilde du concours pour prendre sa place.

La bande-annonce de votre semaine

Voici la bande-annonce de votre semaine…

Nouveau : tous les résumés jusqu’au 28 janvier 2022

➥ Résumés courts jusqu’au 28 janvier 2022 en cliquant ICI

En 2022 « Ici tout commence » vous donne rendez-vous tous les jours, du lundi au vendredi, dès 18h30 sur TF1 et/ou en replay sur MYTF1


Annonces