« Des racines et des ailes » du 5 janvier 2022 : ce mercredi soir « L’héritage fabuleux des Normands »


ANNONCES

« Des racines et des ailes » du 5 janvier 2022. En ce premier mercredi de l’an nouveau,  France 3 nous propose un numéro inédit de son magazine « Des racines et des ailes ». Cette semaine découvrez « L’héritage fabuleux des Normands ».

« Des racines et des ailes » du 1er décembre 2021
capture écran FTV

ANNONCES

Rendez-vous dès 21H05 sur France 3 ou en replay et streaming sur France.TV.

Pour ce nouveau numéro, Carole Gaessler nous accueille dans le château de Caen, au cœur de l’ancienne capitale du duché de Normandie. Elle nous fait découvrir deux édifices majeurs, l’abbaye aux Hommes, fondée par Guillaume le Conquérant, et l’abbaye aux Dames, conçue avec son épouse Mathilde. Elle nous emmène ensuite en Sicile où des chevaliers normands, grands bâtisseurs, ont édifié un riche patrimoine arabo-normand inscrit par l’UNESCO.

« Des racines et des ailes » du 5 janvier 2022

L’épopée des ducs de Normandie


ANNONCES

L’histoire de la Normandie plonge ses racines au cœur du Moyen Âge. Cette terre des hommes du nord a été le théâtre d’une épopée qui a bouleversé l’histoire de la France et de l’Angleterre.

Ce récit captivant débute au milieu du IXe siècle. Des drakkars vikings venus de Scandinavie mènent leurs premiers raids sur les côtes de la Manche. Depuis l’embouchure des fleuves, les hommes du nord pénètrent au cœur des terres du royaume de France, semant la terreur sur leur passage.

En 911, le roi Charles III offre sa fille en mariage à Rollon, l’un des chefs scandinaves. En contrepartie, ce dernier s’engage à défendre le royaume de France contre les autres troupes vikings.

C’est ainsi que naît la dynastie des ducs de Normandie. Ils se nomment, Guillaume Longue-Épée, Richard I, Robert le Magnifique, Richard Cœur de Lion et bien sûr un homme dont le nom a profondément marqué l’histoire : Guillaume le Conquérant. À Caen, pour renforcer son pouvoir, il fait élever deux abbayes majeures : l’abbaye aux Hommes et l’abbaye aux Dames. Mais le fait le plus marquant de son règne reste la traversée de la Manche pour devenir roi d’Angleterre.

Le récit de cette épopée est parvenu jusqu’à nous grâce à une œuvre exceptionnelle. Une narration illustrée, jaillie du Moyen Âge : la tapisserie de Bayeux. Une chronique épique et dramatique qui décrit étape par étape l’aventure militaire de Guillaume. Ce chef-d’œuvre, classé Mémoire du monde par l’Unesco, conserve encore de nombreux secrets que les scientifiques tentent de décrypter.

À l’image de Guillaume, tous les ducs de Normandie se révèlent de grands protecteurs de l’église : l’abbaye Saint-Wandrille en est un parfait exemple. Aujourd’hui, les moines bénédictins continuent à veiller sur ce fleuron du patrimoine normand.

Avec Henri II, le petit-fils de Guillaume, s’ouvre la période la plus faste de toute l’histoire des ducs de Normandie. Il est le premier monarque d’une nouvelle maison royale : les Plantagenêts. À Rouen, deux trésors de cette dynastie peuvent encore être admirés : la croix du Valasse, un reliquaire d’or et de pierres précieuses, et des fresques dans un état de conservation extraordinaire.

Enfin, depuis les hauteurs de Château Gaillard, nous verrons comment, malgré l’opposition farouche de Richard Cœur de Lion et ses troupes, le roi de France, Philippe Auguste, mit fin à l’épopée des ducs de Normandie.

Réalisateur : Jacques Plaisant
Une coproduction Tournez s’il vous plaît et France Télévisions

Les Normands, rois de Sicile

Au XIIe siècle, des chevaliers normands partent à la conquête de la Sicile, et fondent un royaume. Aujourd’hui, leurs palais et leurs cathédrales, chefs-d’œuvre de l’architecture arabo-normande, sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

À Palerme, ville multiculturelle aux influences byzantine, arabe mais aussi normande, nous découvrons des joyaux de l’architecture : la cathédrale, le Palais royal et la Chapelle palatine. À l’origine de ce patrimoine, une famille venue de Normandie : les Hauteville, fins stratèges et grands bâtisseurs.

La richesse des rois normands doit beaucoup à l’héritage laissé par les arabo-musulmans qui ont dominé la Sicile pendant deux siècles. À Palerme, ils ont creusé des qanâts, des galeries qui captent l’eau des sources souterraines pour irriguer toutes les plaines agricoles. Silvia Sammataro et son père Salvatore, spéléologues, nous offrent le privilège de les explorer.

Pendant plus d’un siècle, les Hauteville vont se succéder. Guillaume II adopte un véritable art de vivre à l’orientale. Il multiplie les résidences de villégiature au style mauresque, comme le magnifique palais de la Ziza que nous fait découvrir l’architecte Vincenza Garofalo.

Il s’affirme également comme un grand roi chrétien jusqu’à la fin de son règne. En 1172, il érige ainsi la spectaculaire cathédrale de Monreale, à 8 km de Palerme. Ce monument est le chef-d’œuvre inégalé de la dynastie des Hauteville, rivalisant avec les plus belles cathédrales d’Europe et d’Orient.

Nous terminons notre périple au sommet du mont Caputo. Ici se trouve un ancien château fort normand du XIIe siècle que Mario Crispi et les membres de son association restaurent avec passion pour continuer à faire vivre ce patrimoine arabo-normand, unique en Méditerranée.

Réalisatrice : Julie Zwobada
Une coproduction L2films et France Télévisions


Annonces