« Un si grand soleil » en avance du 9 décembre 2021 : Alain et Elisabeth se réconcilient, Bertrand mis en examen (résumé détaillé et spoilers de l’épisode n°790)


ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du jeudi 9 décembre 2021. Pour les fans de « Un si grand soleil », découvrez dès maintenant le résumé complet, détaillé et exhaustif de l’épisode du jeudi 9 décembre 2021 (le n°790).

Attention ! nouveau décalage dans la diffusion des épisodes  après la déprogrammation du mardi 30 novembre. Episode de rattrapage le samedi 11 décembre 2021.

« Un si grand soleil » en avance du 9 décembre 2021
capture écran FTV

ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du jeudi 9 décembre 2021

Alain n’a toujours pas de nouvelles d’Elizabeth, mais lui ne lui en a pas donné non plus. Il n’arrive pas à l’appeler et se demande ce qu’il fait avec elle si elle est incapable de se remettre en question. Et en ce moment, elle n’est pas forte mais dure. Cependant, Elizabeth manque à Alain. C’est pourquoi Clément incite ce dernier à appeler sa compagne et à trouver les mots. Alain n’aura pas besoin d’appeler Elizabeth qui est venue le voir à l’hôpital. Elle lui avoue qu’elle ne se remet pas du départ de Julien et qu’elle ne peut pas gérer sa boîte dans ces conditions. Alain reconnaît que de son côté il en a rajouté et qu’il ne la comprenait plus. Toute ceci a fait comprendre à Elizabeth qu’il faut qu’elle lâche L-cosmétique car gérer cette boîte n’est bon ni pour elle, ni pour les employés. En plus, elle a failli foutre en l’air la vie de quelqu’un. Alain est ravi d’apprendre que sa compagne a réembauché Laurent et sera là pour sa compagne si elle lui dit ce qu’il faut faire ! Voilà un couple réconcilié et une vie de famille qui recommence surtout qu’Arthur est parti de chez ses parents pour retrouver de la stabilités avec sa grand-mère et Alain !

Laurent est de retour à L-cosmétique. C’est une belle surprise pour tous ses collègues. Il faut bien reconnaître que la patronne n’est finalement pas complètement un monstre ! Laurent pense que si Elizabeth a changé d’avis, c’est essentiellement en raison du soutien de tous ses collègues, même si Enric ne le croit pas. Enfin, le plus important est que Laurent soit là. D’ailleurs, il les remercie tous et plus particulièrement Gary qui lui dit qu’il a eu peur pour lui comme tout le monde, y compris sa femme. Laurent est surpris de cette allusion à Marion mais Gary lui explique qu’il imagine juste ce qu’elle a du ressentir. Mais, bon, tout est bien qui fini bien et Laurent est content d’avoir une seconde chance.


ANNONCES

Elizabeth charge Myriam de trouver sa remplaçante. C’est l’occasion pour cette dernière de dire à sa patronne qu’elle est contente de la réintégration de Laurent et qu’avec toute cette histoire elle a douté mériter cette promotion. En effet, Myriam ne pensait pas pouvoir manager des gens et n’en avait pas envie. Maintenant ce n’est plus le cas. En effet, le fait qu’Elizabeth ait trouvé une solution, lui a fait retrouver l’envie.

Bertrand est auditionné et reconnaît qu’il est le commanditaire des lettres anonymes. Mais par contre, il n’a pas tué Ariane qu’il ne connaissait même pas. En faisant envoyer ces lettres, Il voulait casser les pieds à son ex-femme et précise qu’il a juste demandé à Joël d’écrire et de distribuer ces lettres et qu’il ne sait pas ce que ce dernier fait d’autre. Yann apprend justement que Bertrand était bien en Arizona au moment du meurtre et lui demande pourquoi il est parti si loin subitement. Serge représente Bertrand et demande à Yann la levée de sa garde à vue car rien ne relie son client à ce meurtre. Le policier veut plutôt utiliser le temps qu’il lui reste pour en parler.

Yann pense que Bertrand n’a pas tué ni commandité le meurtre d’Ariane qu’il ne connaissait pas et en plus, il n’a pas de mobile. Les soupçons se portent plus sur Joël, éventuellement avec la complicité de Bertrand à moins que ce dernier soit un complice involontaire. Clément décide de présenter Bertrand à la juge qui demandera certainement un complément d’enquête.

Bertrand explique à la juge qu’il voulait détruire l’affaire qui enrichissait son ex-femme qui venait de le plumer lors du divorce. C’est pourquoi, il a payé Joël, par pure vengeance financière. La juge lui fait remarquer que c’est une vengeance avec une méthode purement illégale et très peu élégante. Bertrand considère que le proxénétisme n’est pas non plus élégant et qu’actuellement, c’est Alix qui devrait se trouver à sa place. Bien sûr, en matière de justice, la juge va se passer des commentaires de Bertrand. Et dans cette affaire, il n’y a pas que le chantage, il y a aussi un meurtre et de extorsion de fonds. Bertrand maintient toujours ne rien à voir avec ce meurtre. Les arguments de Serge restent inefficaces. La juge met Bertrand en examen pour chantage, extorsion de fonds et complicité de meurtre. Serge trouve que la juge des libertés s’est montré particulièrement sévère et compte bien contester cette détention provisoire.

Lucille appelle Ludo pour le prévenir qu’un article va paraître sur la mort d’Ariane et qu’elle n’a donné aucun détail sur lui à ses collègues. Ce n’est par pour lui que Ludo s’inquiète maintenant que tout le monde est au courant mais plutôt pour Noémie qui va voir la vie de sa mère étalée. Il n’avait pas imaginé un seul instant qu’en voulant aider Marylin, il aurait fait autant de mal.

De son côté, Noémie est contactée par l’ami de la famille qui a besoin d’elle pour signer des documents chez le notaire. Noémie dort très peu, ne peut s’empêcher de penser à Ludo et a envie de répondre à ses messages. Cet ami le lui déconseille mais maintenant que Noémie sait que Ludo n’a pas tué sa mère, elle a envie de comprendre ce qui s’est passé, tout en sachant que plus rien n’est possible entre eux. Plus tard, elle ne verra pas que Ludo est venu chez elle, l’a regardée et est reparti.

« Un si grand soleil » c’est tous les soirs de la semaine, du lundi au vendredi, dès 20h45 sur France 2 mais aussi en streaming vidéo puis replay sur France.TV.


Annonces