« Un si grand soleil » en avance du jeudi 25 novembre 2021 : le début de la fin pour Alix ? (résumé détaillé et spoilers de l’épisode n°781)


ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du jeudi 25 novembre 2021.  On continue de prendre de l’avance avec le feuilleton quotidien de France 2 « Un si grand soleil ». Alors que la semaine débute à peine, découvrez maintenant le résumé complet, détaillé et exhaustif de l’épisode du jeudi 25 novembre 2021 (le n°781).

« Un si grand soleil » en avance du jeudi 25 novembre 2021.  On continue de prendre de l'avance avec le feuilleton quotidien
capture écran FTV

ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du jeudi 25 novembre 2021

Dénoncée par Valentine, Alix est convoquée au commissariat. Elle ne conteste pas l’avoir aidée à rencontrer Ludo et Joël mais elle nie faire du proxénétisme puisqu’elle n’a jamais touché d’argent. Elle dit ne pas se souvenir des circonstances dans lesquelles elle les a rencontrés. Mais quand elle a couché avec eux, elle s’est simplement dit qu’ils correspondaient tous les deux à ce que son amie cherchait. Elle conteste aussi être une cliente de Ludo et Joël. Elle affirme ne pas avoir l’habitude de payer pour ce genre de choses. Elle n’ignorait cependant pas que les deux hommes étaient des escorts mais précise ne pas les avoir payés parce qu’elle leur a plu et multiplier les aventures en tant que « femme libre ».

Mais les policiers ne sont pas dupes. Les amies d’Alix sont bien des clientes, ce que dernière réfute. Alix admet être au courant de la tentative de chantage sur Valentine mais ne voit pas qui fait ça. Elle demande ensuite aux policiers d’arrêter de faire une fixation sur elle et l’autorisation de partir.

Alix en veut beaucoup à Valentine de l’avoir dénoncée et ne manque pas de lui dire. Son « amie » lui explique ne pas avoir eu le choix par peur de voir son couple exploser. Pour Alix, son couple explosait bien avant et le divorce est ce qui serait de mieux pour elle.


ANNONCES

Les policiers ont bien conscience qu’Alix est à la tête d’un réseau mais ne peuvent pas le prouver. Il n’y a aucune trace de versements d’argent. Il faudrait que ce soit un des escorts qui avoue. Ils vont donc convoquer Ludo et Joël.. Et si l’un d’eux a fait chanter Valentine, ils feront d’une pierre deux coups.

Pendant ce temps Alix explique à Ludo et Joël qu’elle a du donner leur nom à la police mais qu’ils ne risquent absolument rien car la prostitution n’est pas interdite. Elle leur demande juste de dire la même chose quand ils seront interrogés. Ils ont couché ensemble, n’ont jamais rien touché pour leur prestation et ne connaissent les clientes que par leur(s) prénom(s). Il s’agit juste d’un groupe de personnes sexuellement libérées.

Seul bémol, Joël avoue aux policiers que c’est bien Alix qui est derrière tout ça, qui gère ses rendez-vous et surtout qui prend une commission sur chaque prestation.

Noémie n’a pas beaucoup vu Ludo ce week-end et trouve le sommeil de ce dernier agité. Il prétend que c’est un peu chargé au zoo et que ça le travaille. Ils sont interrompus par l’appel d’Ariane, impatiente de rencontrer le petit ami de sa fille. Ludo propose le week-end prochain.

Elisabeth n’est pas contente de se voir accusée dans les journaux d’avoir poussé Laurent au suicide. Arthur lui fait remarquer qu’elle lui a mis la pression alors que sa grand-mère précise qu’elle voulait juste que son employé fasse son travail. Et parce qu’il ne l’a pas fait, elle voulait le licencier. Elisabeth insiste, elle n’a rien fait et il y a une différence entre pression et harcèlement. Elle refuse de porter le chapeau pour quelque chose dont elle ne se sent pas responsable.

Enric va voir Laurent à l’hôpital. Il lui explique être sorti désespéré de son entretien avec Elisabeth. Il regrette maintenant son geste. Enric lui explique qu’au travail, ils ne vont pas laisser passer ça et qu’ils se mettent en grève dès cet après-midi. Le délégué syndical demande à Laurent de les aider dans leurs démarches en portant plainte contre Elisabeth pour harcèlement moral.
Sauf que Laurent n’est pas sûr. Cette histoire l’a déjà beaucoup affecté et il reconnaît qu’il a commis une faute. Pour Enric, son collègue a été poussé à la faute du fait que la patronne s’est acharnée sur lui. Il faut donc l’empêcher de recommencer sur quelqu’un d’autre. Marion est d’accord avec Enric et rappelle à son mari à quel point il était angoissé ces dernières semaines et qu’il partait au travail la boule au ventre.

De retour chez L-Cosmétiques, Enric donne des nouvelles de Laurent à Myriam et Gary. Tout est prêt pour la grève. Il ne reste qu’à voir si beaucoup d’employés vont suivre le mouvement. Myriam est dans une position délicate car elle est proche d’Elisabeth. Gary décide de la mettre à l’aise : personne ne lui en voudra si elle ne fait pas grève.

Un peu plus tard Elisabeth félicite Myriam pour son travail mais lui avoue cependant qu’elle lui cause un petit problème. Elle va devoir la remplacer au standard car elle lui offre une petit promotion en lui confiant le poste de « chargée du marketing ». Myriam doute de ses compétences. Mais ce qui l’inquiète surtout c’est qu’elle va finalement se montrer solidaire de Laurent en faisant grève l’après-midi. Elisabeth lui dit que c’est son droit et que ça ne remet pas en cause sa proposition. Elle lui donne aussi quelques jours pour y réfléchir et ne l’oblige à rien.

Pendant ce temps, Florent est ravi de l’article du journal concernant le harcèlement subi par Laurent. C’est très bon pour eux et il voudrait maintenant que Laurent apporte le plus de preuves possibles : témoignages, mails… Mais cela risque d’être compliqué car tout se passait oralement. Petit bémol, Laurent n’est pas vraiment chaud pour la plainte. Il explique que le départ de Julien a été dur et que l’entreprise compte beaucoup pour lui. Florent le rassure. Cette plainte servira juste de pression pour qu’il récupère son poste et sera retirée ensuite.

De son côté le détective privé fait son enquête auprès du voisinage. Il apprend que Laurent est reconnu pour être quelqu’un de très doux et très gentil mais que sa femme n’arrêtait pas lui de faire des reproches, enfin quand elle était là. De plus quand Marion et Laurent se disputaient, c’était souvent tard le soir d’autant que cette dernière passait pas mal de soirées en dehors du domicile et découchait parfois. Marion avait-elle une liaison ? Une voisine ne peut l’affirmer même si une fois elle l’a vue se prendre la tête avec un type devant chez elle. Elle dit avoir senti qu’il se passait quelque chose de bizarre entre eux. Elle les a revus une fois ensemble et Marion a alors paru très gênée…

« Un si grand soleil » c’est tous les soirs de la semaine, du lundi au vendredi, dès 20h45 sur France 2 mais aussi en streaming vidéo puis replay sur France.TV.


Annonces