« Zone Interdite » et « Enquête exclusive » du 17 octobre 2021 : sommaire et reportages de ce dimanche soir


ANNONCES

« Zone interdite » et « Enquête exclusive » du 17 octobre 2021 : au sommaire ce dimanche soir. Ce dimanche soir sur M6 vous avez rendez-vous avec vos deux magazines d’information « Zone interdite » puis « Enquête exclusive ». Egalement en replay sur 6PLAY. Nous vous proposons d’en découvrir le sommaire et les reportages.

« Zone interdite » et « Enquête exclusive » du 17 octobre 2021
© Philippe QUAISSE / PASCO AND CO / M6

ANNONCES

« Zone interdite » et « Enquête exclusive » du 17 octobre 2021 : au sommaire cette semaine

« Zone Interdite » : Déchets : les grands mensonges du recyclage

La France croule sous ses déchets ! Plus de 320 millions de tonnes générées chaque année, dont 40 millions par les seuls ménages. Le discours officiel promet toujours plus de recyclage. Mais en réalité des milliers de tonnes disparaissent des statistiques officielles pour finir en pleine nature et polluer l’environnement ! Nous avons enquêté sur ces déchets laissés à l’abandon avec des révélations incroyables.

En commençant par nos ordures ménagères : contenus des poubelles jaunes mélangés à celui des poubelles vertes, déchets recyclables enfouis sous terre. Et même des centres de tris qui détournent la loi. Dans ce secteur, le profit semble compter plus que l’environnement ! Au fil de notre enquête, nous avons également remonté la piste de véritables criminels de l’environnement : ceux qui jettent les déchets du bâtiment en pleine nature, une activité frauduleuse estimée à 80 000 tonnes par an ! Certains d’entre eux proposent même, sur des sites de petites annonces, de se substituer aux déchetteries.

Pour beaucoup, l’argent n’a pas d’odeur : des propriétaires de terrain gagnent plusieurs dizaines de milliers d’euros chaque mois en acceptant de recevoir des tonnes de gravats de chantier. Zone interdite est en mesure de révéler que même les déchets de gros acteurs français du BTP finissent ainsi dans des champs. Le risque est que l’on perdre la trace de ces rebuts. Certains particuliers ont ainsi construit, sans le savoir, leur maison sur des poubelles géantes et voient aujourd’hui leurs biens sombrer dans les ordures. Dans le département particulièrement touché du Val-d’Oise, en région parisienne, des élus courageux luttent contre les pollueurs. Ils nous ont emmené dans des lieux où la pollution est devenue dramatique.


ANNONCES

Autre révélation : nous avons mis au jour un vaste trafic autour de nos déchets les plus polluants : les réfrigérateurs. Pour les recycler, on doit normalement extraire leur fluide frigorigène hautement polluant et leur mousse isolante. Mais en fait, des entreprises les récupèrent seulement pour leur ferraille, dont les cours flambent, et puis les revendent à l’étranger, sans les dépolluer évidemment ! Pour arrêter ces trafiquants, certains organismes usent de méthodes peu orthodoxes, et la traque prend parfois des allures de film policier.

Déchets : enquête sur un business pas très propre, ce dimanche soir dans Zone Interdite.

« Enquête exclusive » : Sahel : au cœur de la résistance anti-djihadiste

Depuis l’intervention française au Sahel en 2013, les groupes terroristes ne cessent d’étendre leur emprise sur cette région du sud du Sahara, aussi vaste que l’Europe. Attentats, meurtres, attaques de véhicules, razzias contre les villages, pillages… Les incursions djihadistes sont quotidiennes et la situation de plus en plus explosive.

Incapables de tenir le terrain, les armées africaines désertent des régions entières. La France, quant à elle, réduit ses effectifs militaires. Résultat, les populations locales sont obligées de prendre les armes pour se défendre.

Au Mali, notre équipe s’est rendue dans le centre du pays. Au cœur du « Pays Dogon », nous avons suivi la milice Dan Na Ambassagou, composée d’un millier d’hommes armés de vieux fusils. Face aux islamistes lourdement équipés de kalachnikovs et de lance-roquettes, ces guerriers chasseurs « dozos » d’un autre temps comptent aussi sur leurs gris-gris, leurs amulettes et leurs pouvoirs magiques. Ils combattent par 45 degrés à l’ombre, presque sans eau et sans nourriture, et sont le dernier rempart des 300
000 habitants du plateau dogon.

Près de Mopti, ville située au confluent du fleuve Niger, notre équipe a pu interviewer quatre djihadistes qui viennent de déserter. Leur témoignage exceptionnel nous a permis de découvrir les méthodes de recrutement et les conditions de vie surprenantes de ces groupes terroristes.

Nous nous sommes également rendus en Mauritanie, pays en pointe dans la lutte contre le terrorisme. L’armée mauritanienne a embarqué notre équipe lors d’une opération menée par les GSI, les Groupes Spéciaux d’Intervention, des unités commandos chargées de traquer les djihadistes à la frontière malienne. Un escadron d’avions légers leur permet de repérer les traces des véhicules des djihadistes aux alentours et de les détruire dès qu’ils traversent la frontière.

La Mauritanie compte aussi sur une étonnante police mobile capable de se rendre dans les parties les plus reculées du territoire. Leur moyen de locomotion : le dromadaire ! Le colonel El-Khalil et ses méharistes s’enfoncent dans le désert pendant plusieurs semaines pour collecter des renseignements au plus près des populations nomades.

Plongée dans un territoire en plein chaos qui s’organise pour faire face à la menace croissante d’un djihad sans frontières.

« Zone interdite » et « Enquête exclusive » c’est ce dimanche 17 octobre 2021 à partir de 21h05 sur M6.


Annonces