« Un si grand soleil » en avance du 16 septembre 2021 : résumé détaillé et spoilers de l’épisode n°733


ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du jeudi 16 septembre 2021. Pour tous les fans de la série de France 2 « Un si grand soleil », l’heure est venue de découvrir le résumé complet et détaillé de l’épisode qui sera diffusé ce jeudi 16 septembre à 20h40 sur France 2 et France.TV. Résumé exclusif ne pouvant être repris sans autorisation.

Suite à la déprogrammation de lundi  dernier (hommage à Jean-Paul Belmondo), décalage dans la diffusion des épisodes…

« Un si grand soleil » en avance du mercredi 15 septembre 2021. Pour les nombreux fans de la série de France 2 « Un si grand soleil »,
capture écran France 2/FTV

ANNONCES

« Un si grand soleil » en avance du 16 septembre 2021 : résumé détaillé et spoilers de l’épisode n°733

Serge ne cesse de mettre la pression sur Camille et lui demande de nouveau de rendre les papiers. Il la mets surtout en garde contre ses clients qui pourraient s’en prendre à elle et à Kira, des clients bien moins sympas que lui. Camille lui fait comprendre qu’elle a peur qu’il les dénonce à la police, mais il lui promet de ne rien faire ni contre elle, parce qu’il est vraiment amoureux de sa mère, ni contre Kira. Camille évoque alors l’affaire de l’héritage de Violette et les ennuis qu’elle pourrait causer à Claire. Mais parce que Manu n’est pas bien loin, Camille met un terme à la conversation.

Un peu plus tard Camille fait part de sa discussion avec Levars auprès de Kira. Pour Camille, elles n’ont plus le choix et elle le croit quand il dit qu’il ne les dénoncera pas. Malgré les arguments de Kira, Camille pense qu’il faut négocier avec lui : elles lui rendent les documents s’il fout la paix à Claire. Kira n’est pas convaincue.


ANNONCES

Comme prévu le procureur annonce à Claire et Myriam qu’elles vont être mises en examen. La première pour mise en danger de la vie d’autrui, la seconde pour abus de faiblesse. Johanna évoque une décision démesurée et ne semble pas convaincre le procureur malgré les documents qu’elle lui fournit. Devant le procureur Myriam nie et semble comprendre que Violette s’est servie d’elle car elle savait que les terrains allaient devenir constructibles. Si elle l’avait su, elle n’aurait jamais accepté. Une fois sorties du bureau, Johanna leur précise que le procès n’aura pas lieu avant 1 ou 2 ans et qu’elles ne devraient à priori pas être condamnées. Mais Myriam leur annonce alors qu’elle va renoncer à l’héritage pour que tout s’arrête. Sa décision est prise.

Peu de temps après elle appelle Levars pour lui annoncer qu’elle a une proposition à lui faire.

Au commissariat, l’histoire du faux passeport de Sarah Rousseau ne passe pas. Pour Elise ce passeport a été fait dans un but précis : prendre la fuite après que la Porshe ait été volée. Sarah continue de nier et Florent demande à Elise de laisser sa cliente tranquille ou alors de la faire déférer devant un juge. Mais vu le peu d’éléments à charge contre sa cliente, cela lui paraît peu probable.

Peu de temps après une mauvaise nouvelle tombe : une agence de voyage confirme que Sarah avait réservé un vol sec au Paraguay avec son faux passeport… Un nouvel élément qui pousse Manu à prendre la décision de la déférer devant la juge d’instruction. Florent demande des explications à Sarah qui reconnaît les faits mais affirme que cela n’a rien à voir avec le cambriolage. Elle voulait s’enfuir pour autre chose dont elle ne peut pas parler car elle trahirait quelqu’un. Elle est peu de temps après mise en examen par la juge Cécile Alphand car elle refuse d’en dire plus mais elle continue de nier.

Un peu plus tard Lucille, la journaliste du Midi Libre, appelle la juge pour essayer d’en savoir plus sur cette affaire. Elle s’étonne de la mise en examen de Sarah sans aucune preuve…

Et pendant ce temps là au garage, Guilhem vient rendre visite au patron. Il s’occupe bien sûr de l’affaire du cambriolage. Il lui apprend notamment que la police suspecte Sarah Rousseau, son employée. Une annonce qui ne manque pas de le surprendre.

À l’hôpital Janet se dit désolée de ce qui arrive à Claire qui ne veut pas ternir l’image de l’hôpital. Janet refuse que Claire soit écartée ou ne démissionne tant qu’elle n’est pas condamnée. Elle ne veut pas priver l’hôpital de l’une de ses meilleures infirmières tant que sa hiérarchie ne lui demande pas. Elle lui conseille se de mettre en retrait et de solder ses récups, ses vacances… Claire a toute la confiance de Janet.

Maître Strassen et le détective se retrouvent de nouveau. Le détective a retrouvé les filles mais ne les a pas interrogées pour le moment. Pour l’instant il ne veut rien faire contre elles, il veut juste en savoir plus sur elles et surtout quels liens elles peuvent avoir avec Levars.

Au cabinet Johanna et Florent se tutoient enfin. Madame Privas a apporté plein de nouveaux documents et Johanna s’est fait un malin plaisir à les garder pour Florent qui aura tout le loisir de les décortiquer. Florent s’occupant de l’affaire Sarah, il refuse poliment cette belle offre.

De son côté Levars annonce à Céline que Claire et Myriam ont été mises en examen. Et alors qu’elle s’en réjouit, Serge l’a met de nouveau en garde contre l’article du blog qui pourrait avoir influencé la décision du procureur. Puis il lui annonce que Myriam se dit prête à renoncer à l’héritage si Céline retire ses plaintes et qu’elle dédouane Claire d’une manière ou d’une autre en disant par exemple qu’elle était d’accord avec la fameuse promenade de Violette en dehors de l’hôpital. Levars trouve la proposition raisonnable, mais Céline ne veut rien savoir et menace même de changer d’avocat.

« Un si grand soleil » c’est tous les soirs, du lundi au vendredi, dès 20h40 sur France 2 mais aussi en streaming vidéo puis replay sur France.TV durant 7 jours.

LIENS SPONSORISES


Annonces