« Ici tout commence » en avance du 14 juillet 2021 : résumé complet et spoilers de l’épisode n°183


ANNONCES

« Ici tout commence » en avance du 14 juillet 2021 : résumé complet et spoilers de l’épisode n°183. Même le jour de notre fête nationale, « Ici tout commence » vous donne rendez-vous dès 18h30 sur TF1. Découvrez dès maintenant le résumé complet, détaillé et exhaustif de l’épisode qui sera diffusé ce mercredi soir.

« Ici tout commence » en avance du 14 juillet 2021
capture écran TF1

ANNONCES

« Ici tout commence » en avance du 14 juillet 2021 : résumé complet et spoilers de l’épisode n°183

Louis reproche à sa mère d’avoir choisi Théo pour être le chef du double A alors que c’est lui qui est le major de promo. Il se pose encore comme victime mais sa mère lui tient tête en lui expliquant qu’elle ne serait pas tranquille de le savoir à la tête d’une brigade du fait de ses mensonges, de ses manipulations et de son instabilité. Louis n’en reste pas là et va voir Emmanuel pour l’informer que le poste de chef l’intéresse et lui apprend que c’est Théo qui a été choisi. Louis rappelle au directeur que pour son défunt père, l’excellence était importante et lui demande s’il pense que son fils a l’étoffe pour être chef.

Emmanuel va donc demander à Claire quelques explications sur son choix car il ne croit pas en les capacités de son fils pour diriger une brigade. Claire défend Théo et toutes ses qualités. Emmanuel veut mettre leur deux fils en compétition. Ils devront chacun expliquer pourquoi il devrait être choisi. Claire et Emmanuel se mettront d’accord pour octroyer ce poste au plus convainquant des deux. Emmanuel ne laisse pas le choix à Claire qui a bien compris que son fils est derrière ça.

Louis demande à commencer mais Théo en a marre d’entendre Louis et a bien saisi que ce dernier a mis la pression à son père. Théo sait bien qu’il n’a aucune chance avec un père qui le déteste et renonce au poste. Louis jubile et obtient la tête de la brigade du double A.


ANNONCES

D’ici un mois, Laetitia et Kelly se retrouveront sans travail et sans logement. Mais Laetitia est confiante avec l’entretien qu’elle doit passer avec sa soeur pour un nouvel emploi dans un hôtel pas très loin. Kelly a un toute autre idée en voulant renouer avec ses grands-parents. Laetitia qui n’a toujours pas digéré l’attitude de son père lorsqu’elle avait 16 ans, refuse catégoriquement. Kelly n’a pas dit son dernier mot pour autant. En effet, elle arrive en retard à l’entretien, se montre insolente et finit par expliquer que sa mère est une vraie mythomane. Laetitia confuse de l’attitude de sa fille, met fin à l’entretien puis lui demande des explications. Laetitia explique à sa fille qui veut vivre chez ses grands-parents, que son grand-père est toxique et sa grand-mère est lâche.Pour Laetitia, le plus important c’est la famille qu’elle forme avec sa fille et Salomé, et voudrait bien qu’il en soit de même pour Kelly. Seulement, Kelly refuse d’entendre les arguments de sa mère. Elle se rend seule au restaurant de ses grands-parents, les observe et les entend se disputer. Une fois Sylvie seule, Kelly va la voir et lui demande de les embaucher elle et sa mère. Sylvie refuse. Ce n’est pas une bonne idée car François est tendu et l’hôtel marche mal. Sylvie demande ensuite à sa petite fille de partir avant que son mari la voit, afin de ne pas avoir à répondre à ses questions.

Ludivine n’est pas sereine et craint la réaction d’Emmanuel s’il vient à découvrir que c’est elle et Louane qui sont à l’origine de ses problèmes. Louane est sans état d’âme et pense que la vengeance va les soulager et qu’il s’agit de rétablir un peu de justice.

Du côté de l’institut, personne n’est d’accord avec les méthodes d’Emmanuel. Antoine déplore que le directeur ait fait irruption dans le logement de Laetitia et Kelly. Clotilde commence à regretter de l’avoir soutenu pour qu’il obtienne la direction de l’institut. Elle le compare à un dictateur psychotique qui a de moins en moins d’alliés.

Ensuite, Emmanuel se rend à l’infirmerie suite au malaise vagal de sa fille. C’est sans gravité mais elle mange peu depuis qu’elle sait son père en danger. De plus, Charlène est inquiète de savoir que quelqu’un a les clés de chez eux. Emmanuel veut trouver cette personne et lui régler son compte alors que Constance pense au contraire qu’il devrait plutôt calmer le jeu. Emmanuel ne veut pas passer pour un faible puis remarque un bouton sur le sol. Charlène le reconnaît et sait qu’il appartient à Ludivine. Emmanuel montre donc ce bouton à Gaëtan pour qui ça ne peut être qu’une coïncidence et qui défend ses deux soeurs. Cependant, il demande du temps à Emmanuel sur le point d’alerter les gendarmes, pour éclaircir tout cela. Emmanuel lui donne la journée pour lui fournir une explication.

Les deux soeurs Rivière sont démasquées

Dès qu’il arrive chez lui, Gaëtan fouille dans les affaires de ses soeurs. il trouve un de ses vieux portables dans le sac de Ludivine et comprend en lisant les messages envoyés, que c’est bien sa soeur qui menace le directeur. Il demande donc des explications à Ludivine qui ne sait que dire. Et avant qu’elle avoue toute la vérité, Louane intervient pour défendre sa soeur, affirme qu’un bouton n’est pas une preuve et demande à son frère de les laisser tranquilles avec ses accusations.

Gaëtan ne comprend pas comment ses deux soeurs peuvent ainsi lui mentir. Il sait bien qu’elles sont de mèche toutes les deux. Gaëtan souhaite protéger ses soeurs et jeter le portable qui est la seule preuve de leur culpabilité. Noémie qui connait bien Emmanuel, sait très bien que ce dernier n’en restera pas là et Ludivine ne sait pas résister à la pression. Noémie conseille donc à son compagnon d’aller négocier avec Emmanuel et c’est loin d’être facile.

Gaëtan suit ce conseil et explique à Emmanuel que ses soeurs ont agi sous le coup de la colère et qu’elles ont déconné. Cependant, il pense qu’il n’est pas nécessaire d’appeler les gendarmes et promet qu’il n’entendra plus parler de ses soeurs. Antoine est compréhensif et demande à Gaëtan de convaincre ses soeurs d’arrêter. Emmanuel pense qu’une nuit en garde à vue pour Louane et Ludivine, serait bien méritée.

Antoine fait cependant remarquer au directeur que mêler la gendarmerie à cette affaire ne ferait qu’ébruiter tout le cirque qui règne à l’institut qui n’a vraiment pas besoin de cette mauvaise publicité. Gaëtan argumente aussi car un bouton n’est pas une preuve.

Emmanuel accepte de passer l’éponge à condition que Louane et Ludivine viennent lui présenter des excuses demain matin. Dans le cas contraire, il appellera les gendarmes.

➥ Nouveau : les premiers résumés en avance du mois d’Août en cliquant ICI

« Ici tout commence » c’est du lundi au vendredi dès 18h30 sur TF1 mais aussi en replay et streaming vidéo sur MYTF1 durant 7 jours.


Annonces