« Capital » et « Enquête exclusive » du dimanche 4 juillet 2021 : au sommaire de vos magazines cette semaine


ANNONCES

« Capital » et « Enquête exclusive » du dimanche 4 juillet 2021. Ce dimanche soir sur M6 vous avez rendez-vous avec vos deux magazines d’information « Capital » puis « Enquête exclusive ». Egalement en replay sur 6PLAY. Nous vous proposons d’en découvrir le sommaire et les reportages.

« Capital » et « Enquête exclusive » du 4 juillet 2021
© Nicolas BETS/M6

ANNONCES

« Capital » et « Enquête exclusive » du dimanche 4 juillet 2021 : sommaire et reportages

« Capital » dès 21h05: Thème de la semaine : Alarmes, anti-moustiques, garde d’animaux : ces nouveaux business pour des vacances tranquilles

Cambriolage : les nouveaux moyens de surveiller votre maison à distance

C’est la hantise de tous les vacanciers : retrouver son logement cambriolé à son retour ! Chaque été, près de 70 000 foyers sont victimes d’un cambriolage, c’est 25% de plus qu’il y a dix ans. Pour faire face à ce fléau, des nouveautés technologiques permettent de protéger sa maison sans faire appel à des agences de télésurveillance très couteuses.

À distance, les particuliers peuvent surveiller eux- mêmes leur maison depuis leur lieu de vacances, grâce aux alarmes connectées à leurs smartphones. Ces systèmes à installer soi-même sont jusqu’à dix fois moins chers ! Mais comment bien choisir ? Ces alarmes protègent-elles vraiment votre maison ? Pour faire fuir les cambrioleurs, certaines villes s’abonnent à un réseau qu’on appelle « Voisins Vigilants ». Grâce à une application mobile, les habitants peuvent signaler tout problème d’insécurité et le système est relié à la gendarmerie. Comment la petite entreprise marseillaise à l’origine de ce réseau en a-t-elle fait un business florissant ? En France, plus de 600 communes y ont souscrit. Quel est le coût de cette application pour les habitants ? Est-elle vraiment efficace ?


ANNONCES

Mort aux moustiques : comment les marques vous protègent-elles ?

Un bruit agaçant, des piqûres qui démangent… les moustiques peuvent transformer vos vacances en véritable enfer. Sprays chimiques, répulsifs naturels, bracelets à la citronnelle, les Français dépensent chaque année plus de trente millions d’euros pour éviter de se faire piquer. Quelles sont les méthodes des marques pour vous vendre toujours plus de produits anti- moustiques ? Ceux-ci sont- ils tous efficaces ? Mais il n’y a pas que pour les particuliers que les moustiques sont un cauchemar. Situées près de points d’eau ou en bord de mer, certaines municipalités sont envahies et cela fait fuir les touristes. Pour permettre aux estivants de profiter tranquillement des terrasses de café ou flâner dans les rues, de plus en plus de villes déclarent elles aussi la guerre aux moustiques. Bornes anti-moustiques, pulvérisation d’insecticides, elles sont prêtes à dépenser des fortunes ! Cette stratégie est-elle efficace ? Quelles sont les stations balnéaires où vous serez le mieux protégé contre les moustiques ?

Garde d’animaux pendant vos vacances : enquête sur un business surprenant

Que faire de son animal de compagnie pendant l’été ? C’est souvent une source de stress pour les propriétaires d’animaux. Plus de six millions de Français choisissent de le faire garder. Des chenils proposent des hébergements pour une vingtaine d’euros par jour, mais depuis quelques années, ils sont concurrencés par des particuliers qui offrent leurs services via des sites internet. On les appelle « pet sitter », en français, nounou pour animaux. Certains acceptent même de s’occuper de votre animal gratuitement. Pour ceux qui ont les moyens, il existe aussi de vrais « hôtels de luxe » pour les animaux avec des prestations haut de gamme : promenades d’une heure dans la forêt, massages, télévision… tout est fait pour divertir votre animal pendant vos congés. Une société chinoise a même inventé un robot vendu 149 euros qui distribue de la nourriture à votre animal et permet de le surveiller à distance grâce à une caméra. Quelles sont leurs recettes pour garder vos animaux ? Enquête sur un business surprenant.

 

« Enquête exclusive » dès 23h10. Le thème de la semaine : « Belgique, le grand retour de la fête »

Interdits l’été dernier pour cause de crise sanitaire, les festivals font leur grand retour en Belgique. Des centaines de milliers de fêtards venus du monde entier s’apprêtent, dès cet été, à déferler à nouveau sur le pays. La Belgique est considérée comme le royaume européen de la fête, notamment grâce à des festivals à la réputation internationale, comme Pukkelpop, Tomorrowland, Rock Werchter ou Dour. Comment ces événements se dérouleront-ils cet été ? Avec quelles restrictions et dans quelles limites?

Durant l’été 2019, nos équipes avaient tourné dans les festivals belges les plus emblématiques et les plus extravagants. À Dour, une petite cité wallonne située à 5 km de la frontière française, 300 000 jeunes envahissent d’immenses champs, transformés en camping géant et assistent aux concerts des plus grandes stars du rock. À la moindre averse, le rassemblement tourne au « Mud festival », avec glissades et combats dans la boue. Mais la sécurité veille, grâce à des armées de vigiles suréquipés avec des drones qui permettent de détecter les moindres débordements et d’intervenir aussitôt.

A Pukkelpop, célèbre festival de musique électronique, nous avons suivi, en coulisses et sur scène, Martin Solveig, un DJ français mondialement connu. Dans la foule, certains fêtards se croient tout permis et beaucoup n’hésitent pas à troubler le calme des villages environnants. Résultat : des associations de riverains sont prêtes à tout pour faire respecter « leur » territoire.

Plus local, plus folklorique : le Camping Kitsh festival, au cœur de la campagne flamande. Le but est de venir déguisé avec les tenues les plus excentriques.

De son côté, Bruxelles accueille le plus grand festival gay d’Europe. Son nom : « La Démence ». Des hommes arrivent des quatre coins de la planète pour faire la fête dans un gigantesque entrepôt de 15 000 m2. Le dress code : être torse nu. Les fêtes débutent à 22h et se poursuivent jusqu’à épuisement des participants le lendemain à 13h.

Plongée en Belgique, au cœur des festivals les plus fous d’Europe.

« Capital » puis « Enquête exclusive » c’est demain soir à partir de 21h05 sur M6.

LIENS SPONSORISES


Annonces