« Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » du 10 juin 2021 : sommaire et reportages de la semaine


ANNONCES

« Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » du jeudi 10 juin 2021. Ce jeudi soir vous avez rendez-vous avec « Envoyé Spécial » dès 21h05 puis « Complément d’enquête » dès 22h55.  Découvrez maintenant le sommaire de vos deux magazines d’information.

« Envoyé Spécial » et « Complément d'enquête » du 3 juin 2021
© Nathalie Guyon – France 2/FTV

ANNONCES

« Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » du jeudi 10 juin 2021 : sommaire et reportages de ce jeudi soir

« Envoyé Spécial »

🔴 Très chers colis !

Un reportage de Jessica Bertaux, Guillaume Cahour, Colin Guillemant et Antony Journo avec STP productions

Le e-commerce ? Rien de plus simple : quelques clics et votre colis arrive. Votre produit finalement ne vous plaît pas ? Ce n’est pas la bonne taille, la bonne couleur ? Pas de problème : le retour-produit vous permet de le renvoyer. Ce service, souvent gratuit, a permis notamment aux ventes d’e-commerce d’exploser : + 38 % en un an. De grandes marques ont fait de cette facilité du retour un argument commercial.


ANNONCES

Mais ce service a un coût… écologique : Envoyé Spécial révèle que ces articles renvoyés peuvent parfois parcourir en camion ou en avion des milliers de kilomètres afin d’être reconditionnés dans des centres de logistique disséminés partout en Europe, pour être remis en vente… Et réexpédiés ! Quant aux produits rendus inutilisables et eux aussi renvoyés par les consommateurs, certains finissent dans des déchèteries de pays d’Europe de l’Est…

🔴 “Un cirque sans animaux ?”

Un reportage d’Auriane Baudin, Elisa Hélain, Jacques-Olivier Bénesse et Marielle Krouk avec CAPA presse

Des éléphants qui font le poirier, des tigres qui se jettent à travers des cercles de feu : ces numéros traditionnels de cirque ne seront bientôt plus qu’un souvenir. Une loi interdira d’ici 5 ans la présence d’animaux sauvages dans les cirques itinérants. Au grand désespoir des professionnels comme Roger, dont la famille est sur les routes depuis des générations. Sous son chapiteau, des fauves, des éléphants, des chameaux, des zèbres dont il assure prendre le plus grand soin. Il ne comprend pas ce qu’il considère comme un acharnement contre le monde du cirque. Lors de notre enquête, nous assisterons aussi à la plus grosse saisie d’animaux sauvages réalisée en France : 10 tigres retirés à leur propriétaire, dresseur de cirque et soupçonné de maltraitance et de détention illégale d’animaux sauvages. Nous rencontrerons aussi André Bouglione, issu d’une dynastie de dresseurs, qui a lui trouvé une solution pour le moins originale : il a lancé un éco-cirque où les animaux sont remplacés… par des hologrammes !

🔴 La malédiction du pangolin

Un reportage de Guillaume Lhotellier avec Yemaya Productions

Avec son museau, ses écailles et sa longue queue, le pangolin est devenu mondialement célèbre quand il a été accusé, à tort, d’être à l’origine de l’épidémie de coronavirus. Mais sa véritable histoire est celle d’un mammifère en voie d’extinction, victime d’une traque et d’un trafic impitoyables, dont Envoyé Spécial a remonté la piste en Afrique et en Asie.

Sur les berges du fleuve Congo, sa chair est réputée comme la meilleure de la brousse. Sur les marchés, l’animal s’échange contre quelques euros. Mais à Kinshasa, il est revendu à prix d’or et dégusté à la table des meilleurs restaurants.

Plus rentable encore : le business de ses écailles, très prisées en Asie pour leurs supposées vertus médicinales. A Hanoï, au Vietnam, les écailles, arrivées clandestinement d’Afrique, se vendent jusqu’à vingt fois plus chères.
Un produit officiellement interdit mais toujours vendu sous le manteau.

« Complément d’enquête »

🔴 « Cancel culture », minorités : qui sont les nouveaux censeurs ?

C’est un concept qui sème la terreur sur les campus américains et inquiète même Hollywood. La « cancel culture », comprenez : la « culture de l’effacement ».

Une star de cinéma contrainte d’abandonner un rôle de transgenre face à la pression des réseaux sociaux… Une célèbre série de livres pour enfants retirée de la vente à cause de son contenu jugé discriminant… Un professeur d’université suspendu après avoir refusé de reporter les examens pour ses élèves noirs « traumatisés » par la mort de Georges Floyd… La « cancel culture » serait-elle l’arme ultime pour défendre les minorités ? Ou une nouvelle forme de censure visant à faire taire les opinions divergentes ? Complément d’enquête sur ce phénomène qui électrise les esprits. Dans le monde de l’édition, des « sensitive readers », littéralement des « lecteurs sensibles » traquent le moindre mot qui pourrait offenser le public. La génération « woke », c’est-à-dire « éveillée », est-elle devenue trop susceptible ?

En France, la défense des minorités fait aussi parfois grincer des dents. Enquête sur le syndicat étudiant UNEF et ses réunions non mixtes et racisées, ciblées par un amendement sénatorial. Antichambre du Parti socialiste autrefois, l’UNEF est-elle toujours à l’avant-garde des combats de gauche ou a-t-elle, comme l’accusent ses détracteurs, basculé dans une dérive sectaire ?

Complément d’enquête enfin sur les grandes oubliées de l’histoire. Vous ne connaissez-pas Alice Guy, réalisatrice et pionnière du cinéma ? Marthe Gauthier, la docteure qui a découvert le chromosome de la trisomie 21 ? C’est normal, elles sont restées dans l’ombre, écartées de la postérité par leur entourage masculin. Comment leur rendre justice ? Rebaptiser des rues ou des parcs suffira-t-il à réhabiliter les femmes dans notre mémoire collective ?

🔴 Cancel culture. Tu m’offenses, je te censure !

Une enquête de Lorraine Gublin

🔴 UNEF : touche pas à ma minorité !

Une enquête de Louis Milano-Dupont

🔴 Les effacées de l’Histoire

Un reportage de Rola Tarsissi

« Envoyé Spécial » puis « Complément d’enquête » c’est ce jeudi 10 juin 2021, dès 21h05 sur France 2 puis en replay sur France.TV durant 7 jours.

LIENS SPONSORISES


Annonces