« Enquête d’action » du 11 juin 2021 : au sommaire cette semaine “Naissances à risques : 9 mois sous surveillance”


ANNONCES

« Enquête d’action » du 11 juin 2021 : sommaire et reportages de la semaine. En ce vendredi soir nouveau numéro inédit de votre magazine « Enquête d’action ». À suivre dès 21h05 sur W9 ou sur 6PLAY pour le replay.

« Enquête d'action » du 11 juin 2021
© Christophe LARTIGE/M6/W9

ANNONCES

« Enquête d’action » du 11 juin 2021 : sommaire et reportages de la semaine

Chaque année c’est plus de 700 000 bébés qui naissent en France. L’annonce d’une grossesse est toujours une merveilleuse nouvelle. Mais il arrive que la promesse d’un heureux événement devienne une source d’angoisse. Aujourd’hui 1 femme sur 5 est confrontée à des complications pendant les 9 mois où elle porte son enfant. Les causes sont nombreuses : grossesse multiple, maladie génétique ou accouchement prématuré… Faisant courir le risque de complications pour la mère et pour l’enfant, ces grossesses nécessitent une surveillance de tous les instants.
Durant plusieurs mois, nous suivrons des femmes dans leur combat pour donner la vie, six couples qui vont devoir vivre entre angoisse et soulagement.

À 35 ans, Stéphanie n’attend pas 1 mais 3 enfants. Une grossesse sous haute surveillance, l’accouchement s’annonce déjà difficile. Avec Adrien, son compagnon, elle va devoir se battre pour donner une chance à ses bébés de vivre.

Johanna est atteinte d’une maladie génétique rare qui l’a empêchée de grandir, malgré ce handicap, elle a déjà accouché 6 fois par césarienne et attend son 7e enfant. Cette ultime naissance inquiète les médecins car Johanna met clairement sa vie en danger. Un accouchement à haut risque qui va réserver quelques frayeurs surtout au papa.


ANNONCES

Enceinte de 6 mois, Élodie espère mener sa grossesse à terme mais sa maladie, la mucoviscidose, lui faire craindre le pire. Ses poumons sont très fragilisés. Malgré son état de santé inquiétant, Élodie n’a pas peur pour elle mais pour son bébé. Sa maladie pourrait empêcher l’enfant de grandir normalement avec le risque d’une naissance prématurée.

Jessica, elle, est atteinte d’une maladie respiratoire très rare et maman de deux enfants. Malgré l’avis du corps médical, le couple a décidé de mener à bien cette troisième grossesse. Reliée en permanence à une bombonne d’oxygène par un fil de 12 mètres, elle risque une hémorragie pulmonaire voire un arrêt cardiaque à chaque instant.

Nous rencontrerons également Élo, elle est déjà maman de trois enfants, tous nés prématurément. Aujourd’hui, elle est enceinte de son 4e bébé qui risque aussi de naître avant son terme. Enceinte de 7 mois et alitée, Élo lutte pour contenir des contractions de plus en plus fréquentes qui pourraient précipiter son accouchement.

À Nice, Élodie et son mari Guillaume attendent des jumeaux. Déjà parents de deux enfants, le couple vit une grossesse difficile. Un retard de croissance important a été détecté sur l’un des bébés, Élodie est donc hospitalisée depuis son 5e mois de grossesse. Les futurs parents n’ont qu’une crainte : revivre le cauchemar auquel ils ont été confrontés quelques années plus tôt… Élodie, alors enceinte aussi de jumeaux, a perdu un des bébés suite à un accouchement très prématuré…

Tensions, émotions fortes, urgence et moments de grâce : plongée au cœur de 6 combats pour la vie , c’est ce vendredi soir dans « Enquête d’action » sur W9 et sur 6PLAY/W9.

LIENS SPONSORISES


Annonces