Un iceberg d’une taille colossale s’est détaché !


ANNONCES

Un iceberg est un bloc de glace d’eau douce qui dérive sur un plan d’eau. Hier, justement, un iceberg portant le nom de A-76 s’est détaché de la banquise Antarctique. La banquise Antarctique est la banquise de mer qui se forme sur une partie de l’océan Austral. La superficie de cette banquise est variable selon les saisons. Elle est maximale pendant l’hiver austral, d’avril à septembre, et minimale durant l’été austral entre les mois de décembre et février.

iceberg
photo non contractuelle (Image par 358611 de Pixabay)

ANNONCES

La banquise Antarctique est soumise à de forts courants marins. C’est pourquoi, elle se déplace et se déforme constamment. C’est ce qui explique que des morceaux de glace s’en détachent. Les icebergs sont alors à la dérive.

Un iceberg énorme se détache

Celui qui s’est détaché hier, est le plus gros iceberg jamais vu au monde. Sa superficie est de 4320 km². Il dérive maintenant dans la mer de Weddell. La mer de Weddell est redoutable du fait qu’elle est recouverte toute l’année ou presque de glaces flottantes et d’icebergs. Il s’agit de la mer la plus ancienne mais aussi de la plus méconnue.

D’après les scientifiques, le réchauffement climatique n’est pas à l’origine du détachement de cet iceberg. De plus, puisqu’il flottait déjà, il n’y aura pas d’effet sur la montée des eaux.


ANNONCES

En effet, la banquise Antarctique a tendance à diminuer à cause du réchauffement climatique. Une récente étude britannique estime que plus d’un tiers de la banquise Antarctique pourrait s’effondrer si les température mondiales augmentent de 4 ° C par rapport aux niveaux de température préindustriels c’est-à-dire avant que l’industrialisation se développe, l’ère industrielle ayant commencé vers les années 1750.

Le climat a toujours évolué pour différentes raisons. Cependant, avec l’industrialisation, le taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère a fortement augmenté. C’est la même chose pour d’autres gaz comme le méthane ou l’oxyde nitreux par exemple. Ce sont des gaz dits à effet de serre.

L’augmentation de la concentration de ces gaz dans l’atmosphère est à l’origine du réchauffement climatique. En effet, l’atmosphère laisse passer la lumière visible qui vient du soleil mais ne laisse pas passer la lumière infra-rouge qui est émise par le sol. En conséquence, la température augmente à la surface de la Terre. C’est le réchauffement climatique. C’est pour cela, entre autre, que la banquise tend à diminuer. Mais plus la banquise diminue, plus le niveau des mers augmente.

Les experts estiment que si toute la banquise de l’Antarctique et du Groënland venait à fondre, le niveau des mers pourrait augmenter de 70 m. Ce n’est pas qu’il y aura plus d’eau. c’est du au fait que l’eau quand elle se réchauffe prend plus de place car elle se dilate.

La disparition progressive de la banquise a des répercutions négatives également sur les animaux comme les manchots empereur par exemple. Une étude a montré que si le climat continue de se réchauffer à la vitesse actuelle, les colonies de manchots, qui ont déjà commencé à diminuer, pourraient disparaître de 86 % d’ici l’an 2100. En effet, la survie de ces animaux, comme celle des ours polaires, dépend de la glace. Et il ne s’agit là que d’un exemple…

LIENS SPONSORISES


Annonces