Les algues : bienfaits, propriétés


ANNONCES

Les algues : bienfaits, propriétés. Une algue est une plante particulière du fait qu’elle n’a pas de floraison et qu’elle se trouve essentiellement dans l’eau.

algues
Image par Ben Davies de Pixabay

ANNONCES

Il en existe de nombreuses variétés, environ 25 000, classées selon leur couleur (rouge, bleue, brune). Les algues vivent en eau douce ou dans l’eau de mer. Et parmi toutes ces algues, quelques-unes sont même comestibles.

Les algues existent depuis très longtemps et on sait qu’il s’agit d’espèces qui ont très peu évolué depuis des milliards d’années.

Les algues : bienfaits, propriétés

Les algues, selon leurs propriétés, sont utilisées dans différents domaines : en cosmétique, en complément alimentaire, dans l’agroalimentaire, en cuisine, dans le domaine pharmaceutique, en aquaculture…


ANNONCES

Les algues sont connues depuis des millénaires pour leurs vertus thérapeutiques et nutritionnelles, puisqu’elles étaient utilisées par les orientaux. Elles sont utilisées depuis dans les cosmétiques. On en retrouve effectivement dans les crèmes pour le visage par exemple.

On retrouve aussi des algues dans l’alimentation mais il faut cependant reconnaître qu’elle peinent à y trouver leur place. Pourtant, leur propriétés gélifiantes sont connues depuis longtemps. Nous savons que les japonais en sont friands et il paraîtrait que ce serait leur secret de longévité.

Les algues sont peu caloriques mais elles sont riches en fibres, en nutriments, en vitamine en iode, en antioxydants…

Attention, toutes les algues ne sont pas comestibles pour autant. En effet, les algues rouges, en particulier, sont souvent toxiques, et parfois même dangereuses. De plus, les amateurs d’algues doivent faire attention aux endroits où ils vont les récolter car les algues peuvent absorber des produits toxiques comme dans les ports par exemple.

Considérées comme des légumes de mer, les algues peuvent être consommées crues, une fois rincées, cuites ou séchées. Les variétés les plus connues sont le varech, très répandu en France , le Kombu également appelé laitue de mer. Il y a aussi le wakame et le nori, utilisés entre autres par les japonais pour la réalisation de sushis par exemple.

  • 100 g de varech ou de kombu cru apportent 423 kcal ce qui représente un peu plus de 2 % des besoins énergétiques quotidiens d’un adulte. De plus, elles sont pauvres en lipides avec moins de 1 g dans 100 g d’algues.
  • 100 g de varech ou de kombu apportent 1,3 g de fibres soit environ 5 % des apports quotidiens recommandés pour un adulte. Les fibres régulent le transit intestinal et luttent contre la constipation. L’effet laxatif des algues est bien réel. Pour les gastronomes qui voudraient s’essayer aux algues, les nutritionnistes recommandent de les introduire progressivement dans l’alimentation de façon à ce que le corps s’habitue.

Les fibres interviennent aussi dans la prévention des risques cardio vasculaires et dans la régulation du diabète de type 2.

Le varech contient une molécule appelée alginate.C’est cette molécule qui est responsable de l’aspect gélatineux des algues. Des études réalisées en Angleterre, ont montré que l’alginate régule l’appétit, aide au bon fonctionnement du transit intestinal, limite l’accumulation des lipides dans l’organisme. Le varech est connu depuis très longtemps pour ses vertus médicinales puisqu’il était déjà utilisé dans La Rome Antique pour soulager les rhumatismes. Au moyen âge, le varech était utilisé pour lutter contre l’asthme. A la fin du XIX ème siècle, des travaux ont mis en évidence les propriétés amincissantes du varech.

Le varech comme toute algue, est riche en iode du fait qu’il vit en mer. L’iode est indispensable à notre organisme puisque ce nutriment est le principal constituant des hormones thyroïdiennes. Les hormones thyroïdiennes régulent notre température, entrent dans le processus de fabrication de nombreuses protéines, transforme les aliments en énergie….

Cependant, il faut veiller à pas en apporter plus de 300 µg par jour de cet oligo-élément. 100 g de varech en apportent 60 000 µg. Il faudrait vraiment en manger quotidiennement pour que cela s’avère néfaste. Cependant, le varech doit être consommé en très petites quantité pour les personnes qui souffrent d’hyperthyroïdie.

Les algues sont riches en vitamine K. La vitamine K joue un rôle important dans la régulation de la coagulation du sang. elle est également essentielle à la bonne santé de nos os…

Le varech est également riche en vitamine C, en brome, en sodium, en magnésium, en vitamine B1, en polyphénols….

On l’a bien compris, les algues dont le varech ont des atouts nutritionnels importants. Cependant, il faut les consommer en quantité modérée.

LIENS SPONSORISES


Annonces