Ces fleurs qui sont comestibles


ANNONCES

Ces fleurs qui sont comestibles… Certaines fleurs fraîches sont comestibles. Oui, mais pas toutes ! En effet certaines sont toxiques. Et parmi celles qui ne le sont pas, il est préférable de les cueillir dans les endroits non pollués, faire attention à celles qui ont pu être contaminées par les déjections des animaux (chat, chien, renard…) qui sont source de maladies.

fleurs comestibles
Image par Monika Schröder de Pixabay Photo non contractuelle

ANNONCES

Environ 200 espèces de fleurs comestibles

Sur les plus de 270 000 espèces de fleurs partout dans le monde, 200 espèces environ sont comestibles.

Les fleurs sont cuisinées depuis très longtemps. Elles étaient ainsi déjà utilisées dans ce domaine pendant l’antiquité par les grecs et les romains. On retrouvait déjà la rose, le jasmin, la fleur d’oranger….par exemple.

Selon les espèces, les fleurs sont utilisées pour faire des tisanes, parfumer des liqueurs, aromatiser des bonbons, agrémenter des salades, en légume…


ANNONCES

Originales, odorantes, succulentes, dépaysantes…mais quels sont les bienfaits apportés par les fleurs ?

En fait chaque fleur est spécifique et ses qualités nutritionnelles aussi.
Elles nous apportent des micronutriments. Les micronutriments sont des minéraux qui sont nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Ils sont nécessaires en toute petite quantité. Dans les micronutriments, on compte aussi les oligoéléments, les vitamines et les composés phytochimiques (que l’on trouve dans les aliments d’origine végétale).

Par exemple, la capucine est riche en vitamine C. La vitamine C aide le corps à fabriquer le collagène, participe dans le fonctionnement immunitaire, dans la formation des globules rouge, à la cicatrisation des plaies…

Les feuille de capucine se marient très bien avec les salades. Les fleurs peuvent être servie en beignet. Les graines de capucine peuvent être confites puis utilisées en condiment.

Le souci est riche en caroténoïdes et anthocyaniques. C’est ce qui donne la jolie couleur. Des études ont montré que les caroténoïdes agissent comme des anti-oxydants et les anthocyanes luttent contre les maladies cardiaques, le cancer, les pertes de mémoire…

Déjà remarqué pendant l’antiquité, la culture du souci s’est développée au moyen-âge pour ses vertus thérapeutiques. Le souci possède des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, analgésiques, antiseptiques, cicatrisantes…
Les pétales du souci peuvent remplacer le safran dans des plats à base de riz. Ils peuvent aussi être ajoutés à des salades ou dans des potages…

Le pissenlit est souvent considéré comme une mauvaise herbe. Mais, il se mange !
Les feuilles sont souvent dégustées en salade. Les fleurs de pissenlit peuvent être insérées dans des marinades ou des légumes d’accompagnement. Elles peuvent être mangées crues ou cuites. Elles peuvent être panées ou encore entrer dans la composition d ‘une gelée au vin…

Le pissenlit est riche en vitamine A, en vitamine C et en vitamine B9. C’est aussi un très bon diurétique.

Le pourpier est riche en oméga-3 et en vitamine C. Il est surtout servi en salade. Les oméga-3 sont importants dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Le pourpier apporte aussi du fer, du potassium et du magnésium.

Le fer sert entre autre à transporter l’oxygène vers les différents organes. Le magnésium aide à réduire la fatigue, dans la contraction des muscles… Dans le pourpier, les feuilles et les fleurs peuvent être utilisées crues dans des salades ou dans des sandwichs par exemple.

Les fleurs de pensées sont aussi jolies que délicieuses. Leur élégance va être appréciée avec des salades ou en agrémentant un dessert. De plus, ça rend un joli visuel. Leur odeur délicate ravira tout le monde.

La pensée peut aussi être servie en infusion.

On connait également à la pensée des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires. On lui reconnait également des propriétés sédatives et calmantes. La pensée est diurétique. Les huiles essentielles contenues dans la pensée adoucissent et nourrissent le cuir chevelu.

Les bienfaits de la rose connus depuis le XIII ème siècle

Il existe plus de 150 espèces de roses qui vont se différencier par leur odeur, leur couleur….Les pétales de rose contiennent de la vitamine C, des anti-oxydants, de l’acide tannique….

L’acide tannique est une molécule contenue dans diverses plantes. C’est un anti-oxydant qui aide à prévenir des cancers. il aide aussi à lutter contre les maladies neurodégénératives et inflammatoires. La rose aide aussi à la digestion…

Avec les pétales de rose, on peut faire de l’eau de rose qui est aussi bien utilisée en cuisine que pour des soins de la peau. L’eau de rose possède des propriétés tonifiantes, antiseptiques…

Les pétales de rose sont beaucoup utilisés pour aromatiser des dessert, des friandises ou aussi des cocktails.

Ce ne sont là que quelques exemples. On peut aussi utiliser les fleurs d’hibiscus, les fleurs de courges, la camomille, le chevrefeuille…

Ce qui est important, c’est que les fleurs ne soient pas traitées car elles absorbent les produits chimiques.

LIENS SPONSORISES


Annonces