« Capital » et « Enquête exclusive » du 14 mars 2021 : au sommaire cette semaine


ANNONCES

« Capital » et « Enquête exclusive » du 14 mars 2021. Demain soir sur M6 vous avez rendez-vous avec vos deux magazines d’information « Capital » puis « Enquête exclusive ». Egalement en replay sur 6PLAY. Nous vous proposons d’en découvrir le sommaire et les reportages.

« Capital » et « Enquête exclusive » du 14 mars 2021
© Nicolas BETS/M6

ANNONCES

« Capital » et « Enquête exclusive » du 14 mars 2021 : sommaire reportages

« Capital » dès 21h05: Thème de la semaine : Classes moyennes : profitez-vous vraiment des milliards distribués par l’État ?

Classes moyennes : les aides financières du « quoi qu’il en coûte » ont-elles été suffisantes ?

La situation financière d’un tiers des Français s’est-elle dégradée depuis le début de la crise sanitaire ? C’est, en tous cas, ce que semble penser les Français comme le révèle un sondage IPSOS pour la Fondation Abbé Pierre. Emplois fragilisés, chômage partiel, aides distribuées, la crise aurait creusé les inégalités. Mais qu’en est-il vraiment ? Qu’ils soient cadres, intérimaires, étudiants ou au RSA, tous ont traversé une année financière chaotique, avec pour certains l’obtention d’aides qui leur ont permis de maintenir la tête hors de l’eau, quand d’autres ont dû aller chercher eux-mêmes des solutions pour s’en sortir. Les équipes de Capital ont enquêté sur ces Français au cœur de la tourmente, au travers des portraits de familles aux revenus très différents. Comment ont-ils été impactés par la crise ? Quels sont ceux qui ont bénéficié le plus d’aides de l’État ? Ou ceux qui ont été livrés à eux-mêmes ? Enfin, certains ont-ils gagné du pouvoir d’achat grâce à la crise ?

France à crédit : d’où viennent les milliards ?
La France emprunte des milliards pour aider les Français à traverser la crise, creusant la dette un peu plus chaque mois. Celle-ci atteint maintenant le chiffre astronomique de 2,674 milliards d’euros, soit les dépenses de l’État français pendant 7 ans ! Mais d’où vient cet argent ? Pourquoi prête-t-on encore à la France ? Que se passerait-il si la France décidait de ne pas rembourser sa dette comme certains économistes le réclament à cor et à cri ? Qui paierait les pots cassés ? Ce soir, vous allez tout comprendre à la dette publique.


ANNONCES

Je consomme tout à crédit : faut-il vivre au-dessus de ses moyens ?
Le crédit à la consommation n’est pas cher. Certains ont donc décidé d’en profiter pour s’offrir ce dont ils rêvaient. Pourtant, chaque mois, dix millions de Français connaissent des problèmes de découvert bancaire et beaucoup d’autres n’ont pas d’autre choix que de faire appel au crédit pour s’en sortir. C’est ce qu’a très bien compris Casino par exemple qui propose désormais de payer ses courses du quotidien à crédit. Capital va décrypter ces systèmes de crédit. Que valent ces promesses de payer en trois fois sans frais ? Comment les organismes de crédit sélectionnent-ils les meilleurs clients ? Pourquoi certains sont-ils refusés quand d’autres cumulent les crédits à la consommation ? Comment les sociétés de crédit détectent-elles les fraudeurs qui veulent profiter de leur tirelire ouverte pour tout le monde ou presque ? Aujourd’hui, il est même possible d’emprunter de l’argent à d’autres particuliers grâce à de nouvelles plateformes. Comment fonctionnent-elles ? Et au lieu de payer chaque année 72,50 euros en moyenne de frais bancaires, est-il plus intéressant de faire appel à elles plutôt que de creuser son découvert ?

« Enquête exclusive » dès 23h10. Le thème de la semaine : Pakistan : le pays aux deux visages

Coincé entre l’Inde, l’Iran, l’Afghanistan et la Chine, le Pakistan, première république islamique de l’histoire, est un pays à l’équilibre fragile. D’un côté, une terre riche de son histoire et de sa culture qui aspire au changement ; de l’autre, l’un des principaux bastions de l’Islam radical. Ici, les tensions sont permanentes. Dans les villes, les campagnes et même dans les lieux les plus reculés.

À 6 000 mètres d’altitude, sur le somptueux glacier du Siachen qui abrite la plus grande réserve d’eau douce du monde, se déroule un champ de bataille aussi absurde que spectaculaire. 1 000 soldats pakistanais et 3 000 militaires indiens se font face dans des conditions extrêmes. Sur le toit du monde, le froid tue plus que les armes. Après des mois de négociation, nous avons obtenu l’autorisation exceptionnelle de filmer cette base militaire ultra secrète et de partager le quotidien de cette armée pas comme les autres. Les tensions avec l’ennemi indien font des victimes tous les jours. Il y a encore peu, la vallée verdoyante de Neelum, dans l’Azad Cachemire, était l’un des hauts lieux touristiques du Pakistan. Mais aujourd’hui, plus personne n’y est en sécurité. La menace d’une guerre entre l’Inde et le Pakistan n’a jamais été aussi forte. Et la mobilisation des forces armées coûte cher et freine lourdement le développement du pays.

Le Pakistan, pourtant, est en train de changer. De nombreux jeunes étudiants rêvent d’un pays libre, moderne, ouvert sur le monde. Mais sur les 210 millions d’habitants que compte le pays (95% sont musulmans), une partie de la population reste fidèle à un Islam rétrograde, prônant une charia stricte et soutenant le terrorisme. Nous avons rencontré Abdul Aziz Gazzi, imam radical très influent dans le pays qui appelle à la guerre sainte et à l’instauration d’un régime islamiste à la talibane. Le terroriste français Mohamed Merah était venu lui rendre visite quelques mois avant ses crimes. Abdul Aziz Gazzi est convaincu qu’un jour prochain, le Pakistan règnera sur les États-Unis et la France. Exceptionnellement, il nous a ouvert les portes de son école coranique, qui ne désemplit pas. Dans ce pays, qui compte plus de 20 millions d’enfants pauvres et analphabètes, apprendre à lire, à écrire tout en étant nourrit gratuitement est perçu comme une chance.

Pour éviter que les enfants ne tombent entre les mains de religieux fanatiques, Valérie Khan, une Française, se bat tous les jours. Mariée à un Pakistanais modéré et installée dans le pays depuis vingt ans, elle monte des écoles dans des endroits improbables, notamment à Abbottabad, ville où se « cachait Ben Laden ». Pour elle, seule l’éducation peut sauver les jeunes générations. Nous l’avons accompagnée au quotidien dans ses missions.

Guerre de l’eau sur le toit du monde, fanatisme et ségrégation religieuse contre modernité, combat pour l’éducation, enquête sur un pays déchiré.

« Capital » puis « Enquête exclusive » c’est ce dimanche 14 mars 2021 à partir de 21h05 sur M6.

LIENS SPONSORISES


Annonces